back to top

«Cher petit Hanouna»: le coup de gueule d’un comédien sur Facebook sur le harcèlement scolaire

«Est-ce que la vie d'un gamin vaut moins que le prix de l'espace publicitaire pour vendre un paquet de chips?», écrit sur Facebook Grég Allaeys, qui intervient régulièrement dans les collèges au sujet du harcèlement scolaire.

Publié le

Mercredi 30 novembre, après plusieurs de ces ateliers, il a tenu à faire une lettre ouverte à Cyril Hanouna, dont l'émission Touche pas à mon poste fait souvent de très bonnes audiences chez les plus jeunes.

facebook.com

Dans ce statut partagé près de 2000 fois, il s'en prend aux «humiliations répétées» que l'on peut voir dans le programme, notamment à l'encontre du chroniqueur Matthieu Delormeau.

«Si je me permets cette missive, c'est pour te rendre service et t'alarmer sur quelque chose que tu ignores peut-être. C'est vrai, sous les dorures parisiennes, tu n'as peut-être pas conscience des drames qui se nouent dans la vraie vie. Alors voilà, nous sommes quelques uns à travailler au quotidien ou ponctuellement sous les néons fatigués des collèges de la République pour tenter de soulager ce monde de sa pesanteur. Y'a du boulot. L'un des sujets récurrents sur lequel nous sommes appelés à intervenir, c'est celui du harcèlement. Ces humiliations répétées, cette petite torture psychologique, cette stigmatisation des individus perçus comme "faibles", ou pour une couleur de peau, de cheveux, une corpulence, une origine ou une confession. Cette violence verbale ou physique qui, au mieux, peut foutre en l'air une scolarité et, au pire, pousser un scolaire à se foutre en l'air. Tu commences à voir où je veux en venir, petit roi du paf. C'est que tu es très regardé par cette population influençable de collégiens.»

Publicité

«NON, humilier quelqu'un même "pour rire" ce n'est pas normal. Et embrasser une fille ou un garçon sans son consentement non plus», écrit le comédien, faisant référence à l'agression sexuelle qui a eu lieu sur le plateau quand Jean-Michel Maire, un chroniqueur, a embrassé les seins d'une invitée sans son consentement.

Avec sa compagnie, Grég intervient dans de nombreux collèges. Il explique à BuzzFeed News leur démarche.

«On fait du théâtre d'intervention pour libérer la parole. On rencontre les élèves, des parents puis on écrit un scénario en glissant des éléments de leurs témoignages. On a rencontré des tas de cas parfois très grave, comme des suicides ou un gamin qui a tenté de s'immoler par le feu.»

«À chaque fois, les agresseurs nous disent "on pense pas à mal, c'est pour rire"», poursuit le comédien. «C'est vraiment le même mécanisme avec Hanouna: on a quelqu'un qui dit que c'est pour rire et, en plus, le chroniqueur cautionne.»

Il donne l'exemple du canular fait par Cyril Hanouna à Matthieu Delormeau, lorsqu'il lui a fait croire qu'il allait lui mettre sur le dos un homicide involontaire. «Mis en scène ou pas, ce canular, c'est une torture pour lui. Un gars comme Hanouna a des responsabilités. À l'écran on voit quelqu'un qui harcèle quelqu'un d'autre», poursuit-il. «Ça nous fait chier parce qu'on se trouve à devoir lutter contre ça sur le terrain».

La quasi-totalité des commentaires et des partages de sa publication vont dans son sens. Même des téléspectateurs qui regardent Touche pas à mon poste ont partagé la publication.

Jules Darmanin est journaliste chez BuzzFeed News France et travaille depuis Paris.

Contact Jules Darmanin at jules.darmanin@buzzfeed.com.

Got a confidential tip? Submit it here.