back to top

Ce café est entièrement dédié à Poutine et c'est flippant

Enfin un endroit où prendre un café dans une ambiance chaleureuse.

Publié le

Imaginez-vous à Krasnoïarsk, en Sibérie. Il est tôt. Vous êtes fatigué-e. Pour être honnête, vous n'êtes pas complètement sûr-e de savoir ce que vous faites à Krasnoïarsk, en Sibérie. Vous avez besoin d'un café. Et vous tombez sur le Café du président.

Publicité

Puis vous voyez ça. Un véritable monument, non, un sanctuaire à la gloire du président russe Vladimir Poutine. En forme de cœur. Vous vous demandez si vous êtes bien à Krasnoïarsk, en Sibérie, ou si c'est juste un rêve.

Mais vous ne rêvez pas. C'est bien réel. On voit des photos de Poutine agent du KGB, Poutine fan de judo, Poutine père, Poutine qui vous invite à un rendez-vous romantique et vous rappelle vraiment le lendemain pour parler pendant des heures.

«Quand nous nous sommes réunis entre associés pour ouvrir un nouveau café, nous avons réfléchi à un concept qui pourrait attirer les clients et garantir son succès», a déclaré à Reuters Dmitry Jdanov, un des propriétaires âgé de 26 ans.

Ilya Naymushin / Reuters

«Alors, ça nous est tombé dessus: la Russie n'avait toujours pas de café ou de restaurant entièrement dédié à Poutine, l'homme politique le plus populaire du pays», a-t-il poursuivi. «Voilà comment le concept est né. Ensuite, nous avons travaillé sur la décoration.»

Du coup, vous vous demandez: «Est-ce que Poutine aime au moins le café?», tout en essayant de découvrir sur Google si l'indéboulonnable président met du lait dans le sien, s'il le prend noir ou s'il préfère le café jamaïcain torréfié à la main.

Après plusieurs tasses, vous avez inévitablement envie d'aller aux toilettes. En baissant les yeux, vous découvrez des tapis en forme de drapeaux américains, pour que les gens puissent s'essuyer les pieds dessus. Vous vous dites «très drôle».

Mais les tapis ne sont qu'un début. Le papier toilette est imprimé avec le visage du président Barack Obama. Sur les murs, il y a des photos du Premier ministre britannique David Cameron et de la chancelière allemande Angela Merkel, ainsi qu'un stylo noir pour dessiner dessus.

«Je n'ai rien contre les politiques occidentaux», a expliqué Dmitry Jdanov à Reuters. «C'est juste du business, ça n'a rien de personnel.»

«Les gens réagissent de la façon qu'ils veulent et nous leur en donnons l'occasion», a-t-il déclaré. «Mais généralement, nous voyons cela comme une distraction.»

Hayes Brown is a world news editor and reporter for BuzzFeed News and is based in New York.

Contact Hayes Brown at hayes.brown@buzzfeed.com.

Got a confidential tip? Submit it here.

Sponsorisé