Aller directement au contenu

    On vous explique la polémique sur la fermeture des voies sur berges à Paris

    La guerre est déclarée entre ceux qui y voient une amélioration pour la qualité de vie des Parisiens, et ceux qui dénoncent une dégradation majeure des conditions de circulation dans la capitale.

    Depuis le mois de juillet, la voie Georges-Pompidou, qui traverse Paris d'est en ouest à travers cinq arrondissements, est fermée à la circulation automobile.

    Romanceor / Via upload.wikimedia.org

    Alors que la voie rapide fermait tous les juillets depuis 2002, pour permettre à l'opération Paris Plage d'avoir lieu, la mairie de Paris a obtenu l'autorisation de la préfecture de police de Paris de ne pas la rouvrir à la circulation à la fin du mois d'août.

    En gros, c'est une voie rapide qui permettait aux automobilistes de traverser Paris sans s'arrêter.

    i.imgur.com

    Ce qui est pratique pour aller du bois de Boulogne au bois de Vincennes le plus vite possible, par exemple.

    43.000 véhicules empruntaient quotidiennement cette voie avant sa fermeture.

    Rémi Gaillard / Via i.imgur.com

    Si l'on prend un taux d'occupation moyen de 1,2 passager par véhicule, on obtient à peu près la population de la ville de Laval, en Mayenne.

    La fermeture de cette voie faisait partie des propositions de Christophe Najdovski, candidat du parti Europe Écologie-Les Verts aux élections municipales de mars 2014.

    Fompino / Via fr.wikipedia.org

    La liste EELV, arrivée troisième au soir du premier tour, avait fusionné avec la liste du Parti socialiste pour le second tour. Christophe Najdovski est depuis devenu adjoint aux transports à la mairie de Paris.

    Cette fermeture s'inscrit dans les plans de la mairie de Paris pour améliorer la qualité de l'air dans la capitale.

    Atlantico / Via atlantico.fr

    Anne Hidalgo, candidate à la mairie de Paris en 2014, avait alors affirmé vouloir réduire la place de l'automobile dans Paris pour lutter contre la pollution de l'air. Une zone de circulation restreinte interdira, dès le 15 janvier 2017, la circulation des véhicules les plus polluants de 8h à 20h, tous les jours, à Paris. Deux restrictions de ce type avaient déjà été mises en place: une première en septembre 2015, qui interdisait la circulation des poids lourds et autocars immatriculés avant le 1er janvier 1997. Une seconde, prise en juillet 2016, qui concernait tous les types de véhicules.

    Rappel des épisodes précédents: la pollution de l'air tue, rien qu'à Paris, 2500 personnes par an.

    #Paris aujourd'hui. La preuve de la nécessité de réduire la place de la voiture en centre-ville #pollution

    Et 48.000 personnes dans tout le pays.

    Et Paris a connu, en 2015, 26 jours de pics de pollution, pendant lesquels une circulation alternée des véhicules peut être mise en place.

    Ce qui a été le cas du 6 au 9 décembre 2016. Même si, comme nous l'avons constaté, les Franciliens ne l'ont pas franchement respectée.

    Vivre à Paris pendant un pic de pollution serait aussi nocif que de respirer la fumée de huit cigarettes dans une pièce fermée.

    Andrew Small / Via asmall1863.wordpress.com

    Et ce n'est pas en utilisant votre voiture que vous serez protégé-e, au contraire: le confinement d'une voiture favorise l'accumulation des particules fines.

    La France est d'ailleurs tellement à la bourre dans la lutte contre la pollution de l'air que la Commission européenne a engagé deux procédures contentieuses (pour dépassement des valeurs limites des particules fines PM10 et du dioxyde d'azote NO2).

    Memegen / Via memegen.com

    Les mises en demeure répétées de la Commission européenne n'ont pas vraiment fait réagir l'État. Comme le disait Jacques Chirac, maire de Paris de 1977 à 1995, «ça m'en touche une sans faire bouger l'autre».

    Le raisonnement de la ville de Paris est donc simple: moins de place pour la voiture = moins de voiture = moins de pollution.

    MTV / Via fythehills.tumblr.com

    Les pouvoirs publics tablent sur le principe de l'évaporation: plus on construit de routes, plus les habitants auront tendance à les utiliser. Ce qui explique que la plupart des nouvelles infrastructures routières arrivent rapidement à saturation. Au contraire, si l'on supprime des infrastructures routières, ceux qui les utilisaient auparavant trouvent d'autres solutions, comme le covoiturage, les transports en commun, ou se rapprochent de leur lieu de travail.

    Ce qui ne convainc pas vraiment les opposants à la maire de Paris, Anne Hidalgo, principale artisane du projet.

    Les mensonges d’Hidalgo https://t.co/ECW2IT5PgO

    On compte notamment parmi les détracteurs de cette fermeture Claude Goasguen, le maire du 16e arrondissement de Paris.

    Ou encore Florence Barthout, maire du 5e arrondissement.

    "La piétonnisation des voies sur berge rive droite a indiscutablement aggravé la circulation dans Paris" https://t.co/YiVELafErX

    La majeure partie des Républicains du conseil de Paris, bien sûr.

    [CP] Fermeture de la #VoieSurBerge : @Anne_Hidalgo, sortez du déni et du mensonge ⏩ https://t.co/UV0J0p0eJI

    Et tous les gens qui doivent traverser Paris en voiture régulièrement, et se plaignent de bouchons accrus depuis la fermeture de la voie.

    Universal Pictures

    Enfin, Valérie Pécresse, présidente Les Républicains de la région Île-de-France, est une des opposantes les plus farouches à la fermeture de la voie Georges-Pompidou.

    "Ce qui me choque dans la fermeture des #VoiesSurBerge c'est l'absence de solidarité de #Paris avec la #banlieue“… https://t.co/L6IA0W36Kt

    Valérie Pécresse a d'ailleurs déposé un recours au tribunal administratif de Paris, le 25 novembre dernier, pour contester la fermeture des voies sur berges.

    Ma star #chouquettes #PrimaireLeDebat

    Pour ses détracteurs, la fermeture des voies sur berges ferait courir un danger sans précédent à la capitale: des faillites en cascade pour les entreprises franciliennes, une forte augmentation des temps de trajet pour les automobilistes, ainsi que de leur stress, et une montée en flèche de la pollution dans Paris.

    20th Century Fox, Lions Gate / Via bitterstar88.tumblr.com

    En gros, la fermeture de cette voie rapide de 3,3 kilomètres ferait courir le risque d'une véritable apocalypse à la Ville Lumière.

    Pour l'instant, personne ne sait très bien si la fermeture de la voie a vraiment provoqué une augmentation de la pollution.

    Jersey Films / A Band Apart / Via knowyourmeme.com

    Pas moins de quatre observatoires ont été créés pour suivre l'évolution de la situation: celui de la ville de Paris, celui de la région Île-de-France, celui de la préfecture de police de Paris, et celui de la métropole du Grand Paris.

    La ville de Paris et la région Île-de-France se livrent à une guerre des chiffres sans merci, chaque camp accusant l'autre de «désinformation» et de manipulation des données.

    20th Century Fox / Via decider.com

    Pour la région, l'augmentation du temps de trajet entre les Tuileries et Châtelet serait de 3min30 le matin, et 9min le soir, et la fermeture des voies sur berges aurait des conséquences sur le périphérique, ainsi que sur l'autoroute A86, qui fait le tour de la capitale à une vingtaine de kilomètres de celle-ci.

    La ville de Paris, au contraire, constate une très légère hausse de la circulation le matin, et une baisse le soir. La préfecture de police, de son côté, met en doute les conclusions de la région sur l'augmentation de la circulation en dehors de Paris.

    Au milieu du débat, le quotidien Le Monde vient rappeler qu'à Paris, la moitié de l'espace public est dévolue à l'automobile.

    Fox / Via simpsonsworld.com

    Alors que seuls 13% des déplacements se font en voiture dans Paris.

    Et la mairie de Paris souligne que 64% des automobilistes qui circulent dans Paris sont des CSP+.

    lI semble en tout cas que la diminution de la circulation à Paris est une réalité sur le long terme.

    #journéetransition Article qui met les points sur les «i» diminution du trafic et qualité de l'air à Paris #airparif https://t.co/ba2zhdEvqR

    En quinze ans, la circulation automobile aurait baissé de plus de 25% dans la capitale.

    Et que certains le vivent très, très mal.

    La voiture n'est pas le meilleur mode de déplacement à Paris ? C'est à cause des ridicules piétons bobos #PiétonBobo

    ¯\_(ツ)_/¯

    Journaliste, cycliste, urbaniste, photographiste

    Contact arnopaillard at arnopaillard@gmail.com.

    Got a confidential tip? Submit it here