back to top

Un coureur perdu dans New York retrouvé deux jours après le marathon

Un agent de police l'a finalement retrouvé, dans le métro, confus, déshydraté et portant toujours ses vêtements de course à pied.

Publié le

Avant d'être finalement retrouvé dans le métro, confus, déshydraté et portant toujours ses vêtements de course à pied, un Italien a passé deux jours perdu dans la ville de New York après avoir terminé le marathon dimanche .

Selon la police, Gianclaudio P. Marengo, qui ne parle que l'italien, a été séparé de son groupe après avoir franchi la ligne d'arrivée dans Central Park dimanche.

Lorsque les membres de son groupe de coureurs — tous des Italiens en visite dans la ville et venant du centre de désintoxication San Patrignano sur la côte adriatique — n'ont pas réussi à le retrouver après la course de 42,195 km ce dimanche après-midi, ceux-ci ont appelé le consulat de leur pays situé dans la ville, qui a ensuite appelé la police.


Dans un communiqué de presse, le personnel du centre de désintoxication a dit que Gianclaudio Marengo, 30 ans, n'avait pas de troubles mentaux, et qu'il n'avait pas été sous médicaments au moment de sa disparition.

«Il est certain que c'est une personne fragile, vulnérable et très émotive», a déclaré le personnel de la clinique, faisant remarquer que c'était la première fois qu'il visitait New York.

Les coureurs étaient descendus dans un hôtel du Queens, mais le personnel de la clinique a déclaré que Marengo, qui avait emporté un mot indiquant la façon de se rendre à son logement en métro, l'avait perdu pendant la course.

«Voilà pourquoi, une fois passée la ligne d'arrivée, il ne savait pas où aller et a décidé de rester dans les environs dans l'espoir de rencontrer quelqu'un qu'il connaissait», a poursuivi le personnel du centre de désintoxication.

Après avoir mangé une part de pizza, il a dormi la nuit dans la rue et a ensuite pris le train lundi vers l'aéroport international New York-John F. Kennedy afin d'essayer d'y retrouver les coureurs de son équipe qui devaient y prendre l'avion pour rentrer en Italie.

«Il est resté à l'aéroport et a attendu, a déclaré Antonio Boschini, le médecin de l'équipe, au New York Times, mais on l'a pris pour un sans-abri et jeté dehors. »

Égaré, confus et incapable de communiquer avec ceux qui l'entouraient, Marengo est retourné à Manhattan et a passé une seconde nuit à dormir dans la rue, toujours dans ses vêtements de course.

La nouvelle de sa disparition a commencé à être rapportée par les médias, et l'agent Man Yam de la police de New York, a lu alors qu'il prenait le métro un article du New York Daily News, consacré à Marengo.

«Je me suis assis et il était là, littéralement assis devant moi, a déclaré l'agent Yam au NYT. Ses manières et son apparence m'ont frappé tout de suite. »

L'agent a déclaré que Marengo semblait trembler.

«Il n'arrêtait pas de se retourner et de regarder le plan. Il avait l'air mal, comme s'il était égaré ou ne savait pas où il allait», a-t-il déclaré.

En lui montrant sa plaque, il s'est présenté comme officier de police et est ensuite sorti du train avec lui avant de lui acheter un beignet et un café.

«Je n'ai fait que ce qu'aurait fait toute personne, homme ou femme, de ma profession ou non, a-t-il poursuivi. Ce qui importait le plus, c'est qu'il souriait. Il savait qu'on l'avait retrouvé, qu'il était en de bonnes mains.»

La clinique a déclaré que Marengo était en bonne santé mais qu'il était hospitalisé pour déshydratation mineure.

Le docteur du groupe Antonio Boschini a rendu visite à son ami à l'hôpital et les deux hommes devaient prendre un vol direct pour Milan.

Suivez-nous sur Facebook et Twitter:

David Mack is a reporter and weekend editor for BuzzFeed News in New York.

Contact David Mack at david.mack@buzzfeed.com.

Got a confidential tip? Submit it here.

Sponsorisé