back to top

Au Texas, un policier suspendu après avoir menacé des ados noirs avec son arme

Des images montrent ce policier, qui intervenait pour régler un litige dans une piscine résidentielle, sortir son arme pour faire fuir deux personnes.

Publié le

Un policier de McKinney, au Texas, a été suspendu après avoir été filmé en train de brandir son arme devant un group d'adolescents noirs après un «incident» à une piscine-party vendredi soir.

Les policiers ont été appelés vers 19h15 heure locale dans cette piscine résidentielle à cause de «troubles impliquant plusieurs jeunes, qui n'habitent pas dans le quartier et n'avaient pas la permission d'être là, refusant de partir», a déclaré le département de police de McKinney sur sa page Facebook. D'autres appels ont également signalé que des adolescents étaient en train de se battre, selon la police.

«Les premiers policiers sur place ont rencontré une grande foule qui a refusé d'obtempérer à leurs ordres. Neuf policiers supplémentaires ont ensuite été dépêchés sur place. Ils ont finalement pris le contrôle de la situation», a déclaré la police.

Et pourtant, une vidéo qui a ensuite circulé en ligne montre un policier menotter violemment et retenir des adolescents qui se présentaient comme de simples spectateurs. On le voit ensuite mettre à terre une jeune fille en maillot de bain.

Voir cette vidéo sur YouTube

youtube.com

Après avoir ordonné à cette adolescente de quitter les lieux, on voit sur ces images le policier la jeter et lui mettre la tête au sol.

On le voit ensuite sortir son arme pour effrayer deux hommes qui étaient venus aider la jeune fille.

On l'aperçoit ensuite s'asseoir sur la jeune fille.

«Une dispute entre une adulte et une fille a éclaté et quand les policiers sont arrivés, tout le monde s'est sauvé en courant, y compris ceux qui n'avaient rien fait», écrit Brandon Brooks, l'homme qui a publié la vidéo sur YouTube.

«Les policiers ont juste commencé à mettre tout le monde à terre et à passer les menottes sans raison. Cet usage de la force est injustifié, particulièrement sur des enfants et des spectateurs innocents de la scène», ajoute-t-il.

«Cette vidéo a attiré l'attention et fait l'objet d'une enquête au département de police de McKinney», a indiqué la police. «À l'heure actuelle, l'un des policiers a été suspendu en attendant les conclusions des investigations.»

Facebook: mckinneypolice

Le policier a été placé en «administrative leave», un statut qui lui permet de continuer à recevoir son salaire.

Des adolescents ayant participé à la fête ont dit à BuzzFeed News que la police avait été appelée après qu'une bagarre a éclaté, quand des adultes ont fait des commentaires racistes, disant à des jeunes noirs de partir et de retourner «dans leur cité».

Brandon Brooks, l'adolescent de 15 ans qui a filmé la scène, a dit à BuzzFeed News que beaucoup d'étudiants étaient venu fêter la fin de l'année dans cette piscine avec des pass d'invités. D'autres ont également sauté par dessus la clôture.

«Je pense que beaucoup de parents étaient énervés qu'un groupe de jeunes adolescents noirs qui n'habitent pas dans le quartier se soit retrouvé dans cette piscine», a-t-il expliqué (ndlr: lui-même est par ailleurs blanc).

Grace Stone, 14 ans, a indiqué à BuzzFeed News que quand elle et une de ses amies ont répondu à des commentaires racistes, une adulte est devenue violente.

Quand les policiers sont arrivés sur place, les adolescents ont commencé à s'enfuir. C'est là que Brandon Brooks a commencé à filmer.

«Tous ceux qui ont été mis à terre étaient noirs, mexicains ou arabes», a-t-il déclaré. «Les policiers ne m'ont même pas regardé. C'était comme si j'étais invisible.»

Grace Stone a ajouté que lorsqu'elle avait approché des officiers pour leur raconter sa version de ce qu'il s'était passé à la piscine, le policier que l'on voit sur la vidéo lui a donné l'ordre de se laisser menotter. «Je lui ai demandé pourquoi il voulait me menotter et il ne me l'a pas dit», assure-t-elle, ajoutant qu'elle était la seule personne blanche à avoir été menottée.

Son père Donnie, lui, est vite arrivé sur place et les policiers ne lui ont pas donné d'explication justifiant le fait d'avoir menotté sa fille. «Tout ce qu'ils m'ont dit c'est qu'elle n'était pas en état d'arrestation, indique-t-il. J'avais du mal à contenir ma colère. Je me suis dit qu'ils allaient me mettre des menottes. J'en tremblais.»

Sa fille a finalement été libérée de ses menottes au bout de 25 minutes environ et a été autorisée à rentrer chez elle.

La famille Stone indique qu'elle compte déposer une plainte contre l'adulte qui, à la piscine, a formulé des commentaires racistes.

Même si beaucoup de personnes ont été menottées, Brandon Brooks affirme que seule l'une d'entre elles a finalement été emmenée au poste de police.

Cette affaire tombe quelques semaines seulement après les émeutes de Baltimore, dans un contexte où les violences policières à l'encontre de la population noire suscitent une indignation de plus en plus importance aux États-Unis.

Greg Conley, le chef de la police de McKinney, a tenu une conférence de presse dimanche. Il s'y est engagé à ce qu'il y ait «une enquête complète et minutieuse sur cet incident».

Le responsable des forces de l'ordre n'a pas souhaité donner le nom du policier qui apparaît dans la vidéo, mais il a confirmé que ce dernier a été suspendu «dans l'attente des conclusions de l'enquête.»

«La police de McKinney s'engage à traiter chaque citoyen de manière équitable comme le veut la loi», a-t-il ajouté, précisant que 12 policiers sont intervenus lors de l'incident.

«Une arrestation a été faite d'un adulte pour ingérence dans le travail d'un policier et délit de fuite», a-t-il dit.

Plusieurs signalements identifient le policier concerné comme étant Eric Casebolt, qui travaille au sein des forces de police de Mc Kinney depuis 2005, selon sa page Linkedin (depuis mise hors-ligne).

Sources confirm:McKinney Patrol Supervisor Cpl. Eric Casebolt placed on admin leave following conduct at pool party

Dimanche, une pancarte a été placée sur la piscine en question pour remercier la police de McKinney de «nous protéger».

Pool just put up this sign supporting McKinney PD & thanking officers for their response Friday

David Mack is a deputy director of breaking news for BuzzFeed News and is based in New York.

Contact David Mack at david.mack@buzzfeed.com.

Adrien Sénécat est journaliste chez BuzzFeed News France et travaille depuis Paris.

Contact Adrien Sénécat at adrien.senecat@buzzfeed.com.

Got a confidential tip? Submit it here.