back to top

Un compte soutien de Fillon profite de Berlin pour promouvoir son livre

@AllezFillon a ensuite effacé le tweet. «C'est un compte non-officiel, ce n’est donc pas un candidat qui se fait de la pub», a commenté un porte-parole de François Fillon

Publié le

Après qu'un camion a foncé dans un marché de Noël à Berlin, faisant 12 morts et des dizaines de blessés, le compte Twitter d'un supporter de François Fillon a fait un petit coup de pub pour le livre de son candidat:

@allezfillon

«Plus que jamais avec Berlin, achetez le livre de François Fillon, Vaincre le terrorisme islamique», a écrit @AllezFillon.

Un tel opportunisme a évidemment choqué sur Twitter, où plusieurs personnes ont dénoncé le tweet:

Je crois que cette fois-ci, Soeur @valerieboyer13, le community manager, tu peux le virer ! #Fillon #Berlin

Faire du fric alors que les morts de Berlin sont encore chauds. L'ignominie de @FrancoisFillon et de sa clique..… https://t.co/uEEaylobIw

Par des déçus du Sarkozisme...

Immonde récupération de l'attentat à Berlin du félon Fillon pour vendre son torchon !!!

Ou des écolos:

Un message de soutien à #Berlin d'un extrême désintéressement

Plusieurs personnes ont fait des reproches à François Fillon, semblant penser que le tweet venait d'un compte officiel.

@AllezFillon, qui n'est pas un compte de la campagne du candidat, a ensuite supprimé son tweet et en a publié trois autres d'explications:

Les professionnels de l'indignation sont en chasse pour empêcher toute réflexion. Mes excuses à ceux qui ont été choqués.

Mea culpa pour ceux qui se seront sentis blessé, il est supprimé. Désolé d'inciter à lire des livres qui proposent des solutions.

Je m'en veux de mon tweet maladroit de ce soir... J'ai partagé de bonne foi comme on partage un article de presse. 🙏🏻 #ApprendreDeSesErreurs

Contacté par BuzzFeed News, Benoist Apparu, porte-parole du candidat à la présidentielle, a commenté: «C'est un compte non-officiel, ce n’est donc pas un candidat qui se fait de la pub».

«Il y a des tonnes de comptes non-officiels, il ne faut pas s’arrêter à ce qu’ils disent. Ce tweet était pour le moins maladroit mais n’en faisons pas une maladresse du candidat qui n’y est pour rien.»

Le vrai François Fillon a quant à lui tweeté sa «solidarité» et «ses pensées pour les victimes» de Berlin:

Solidarité avec nos amis allemands frappés ce soir au cœur de #Berlin. Mes pensées vont vers les victimes #IchBinEinBerliner

Cécile Dehesdin est la rédactrice en chef de BuzzFeed France et travaille depuis Paris.

Contact Cecile Dehesdin at cecile.dehesdin@buzzfeed.com.

Got a confidential tip? Submit it here.