back to top

19 photos de la vie dans un Irak divisé

En Irak, la bataille contre l'État islamique est livrée principalement par deux groupes: les forces kurdes et les milices chiites. Le photographe Ayman Oghanna a capturé le fractionnement du pays qu'ils tentent de sauver.

Publié le

Les forces locales les plus puissantes qui émergent dans la bataille contre l'État islamique en Irak sont les forces kurdes et les milices chiites financées par l'Iran. Ces forces sont soutenues par les attaques aériennes menées par les États-Unis, mais de nombreuses milices restent ouvertement hostiles aux États-Unis et aux intérêts américains dans le pays. Alors que le combat contre l'État islamique reste divisé entre des partenaires désordonnés et continue de se répandre dans la région, l'avenir de l'Irak en tant qu'Etat unifié semble incertain.

Le photographe Ayman Oghanna chronique en image la crise qui déchire l'Irak.


Photograph by Ayman Oghanna

Des hommes posent pour des photos après avoir rejoint une milice chiite à Sadr City, une ville de la banlieue Est de Bagdad, le 14 juin 2014.

Photograph by Ayman Oghanna

Un soldat de l'armée irakienne essaye un nouvel uniforme dans un magasin d'équipement militaire du centre de Bagdad. Les milices kurdes et chiites ont rempli le vide laissé par la défaite des forces armées irakiennes contre l'EI l'année dernière, faisant craindre un combat sectaire irrémédiable.

Photograph by Ayman Oghanna

Le 25 juin 2014, devant la morgue de Bagdad, une famille sunnite en deuil pleure un Sunnite de 62 ans, exécuté devant sa maison de l'ouest de Bagdad. Taha Ahmed Shabab a reçu quatre balles dans la tête. Sa famille affirme que la milice chiite Asaib Ahl al-Haq est responsable.

Photograph by Ayman Oghanna

Le corps d'un homme tué par balles dans la morgue de Bagdad, le 25 juin 2014. Les tensions sont intenses dans la capitale irakienne, depuis le retour des milices chiites et des meurtres aux allures d'exécution dans les rues de Bagdad.

Photograph by Ayman Oghanna

Adam, 23 ans, dans sa chambre dépouillée à Adhamiya, une enclave sunnite tendue de Bagdad, le 11 juin 2014. Adam, comme de nombreux jeunes hommes sunnites de la capitale irakienne, n'ose pas s'aventurer hors de sa rue, de peur d'être pris pour cible par une milice chiite.

Photograph by Ayman Oghanna

Une maison arabe pillée par les forces kurdes à Gwer, en Irak, le 26 septembre 2014. Gwer, une ville majoritairement arabe il y a quelques mois, a été vidée de ses résidents arabes et les Kurdes refusent de les laisser réoccuper leurs maisons.

Photograph by Ayman Oghanna

Une combattante du PKK (Parti des travailleurs du Kurdistan) pose pour un portrait dans les monts Kandil, bastion du PKK au Kurdistan irakien, le 28 septembre 2014.

Photograph by Ayman Oghanna

Des militaires américains de nouveau sur la base aérienne d'Al-Assad, dans la province occidentale irakienne d'Anbar, le 28 décembre 2014, trois ans après que leurs camarades se soient retirés du pays. Les forces américaines sont de retour en Irak pour former et conseiller les militaires irakiens dans leur combat contre l'État islamique.

Photograph by Ayman Oghanna for BuzzFeed News

Une équipe opérationnelle de déminage kurde arrête la circulation avant de faire exploser un EEI sur la route de Mossoul, le 10 mars 2015. L'État islamique utilise les engins explosifs improvisés (EEI) en quantité sidérante, jamais observée auparavant dans l'histoire militaire. Les bombes font des ravages sur les forces locales combattant l'État islamique, en ralentissant leur progression et en causant de lourdes pertes.



Photograph by Ayman Oghanna for BuzzFeed News

Un combattant peshmerga se couvre les oreilles après qu'une équipe opérationnelle de déminage kurde a fait exploser une voiture remplie d'explosifs, après la capture de la ville nordique irakienne de Mullah Abdullah des mains de l'EI, le 11 mars 2015.

Photograph by Ayman Oghanna for BuzzFeed News

Des familles retournent à Tikrit après sa capture par une milice chiite et les forces de sécurité irakiennes.

Photograph by Ayman Oghanna for BuzzFeed News

Des miliciens chiites posent pour des photos avec un drapeau capturé de l'EI, dans la banlieue de la ville irakienne de Tikrit, le 17 mars 2015.

Photograph by Ayman Oghanna for BuzzFeed News

Des miliciens chiites effectuent des tirs de célébration en périphérie de la ville irakienne de Tikrit, le 17 mars 2015. Les miliciens chiites, aux alentours de 100.000 dans le pays, sont devenus les principaux acteurs sur le champ de bataille, en coordination étroite avec Téhéran.

BuzzFeed World

Contact BuzzFeed World at miriam.elder+buzzfeedworld@buzzfeed.com.

Got a confidential tip? Submit it here.