back to top

Voici à quoi ressemble la vie de réfugié vue par des enfants

L'Unicef a donné des appareils photos jetables à 500 enfants réfugiés Syriens et Palestiniens: voici ce qu'ils ont vu.

Publié le

Ces photos ont été prises entre octobre 2013 et juillet 2014 au Liban.

Unicef / Zakira

Un groupe d'enfants se réchauffe les mains autour du feu, dans un camp situé dans la plaine de la Bekaa. Ils ont été photographiés par Ahmad, 12 ans, du Gouvernorat de Raqqa, en République arabe syrienne.

Unicef / Zakira

Assis sur une bâche, les enfants dessinent, dans un camp situé au nord du Liban. Le dessin comptait parmi les activités préliminaires auxquelles les enfants participant au projet ont pris part alors qu'ils se préparaient à prendre des photos. Le groupe a été photographié par Hamza, 9 ans, du Gouvernorat de Raqqa.

Ce projet, intitulé Lahza 2, a été mis en place par l'ONG Zakira («mémoire» en arabe) avec le soutien de l'UNICEF.

Unicef / Zakira

On aperçoit un ensemble d'abris de fortune du camp de la région de Tal Zerhoun, dans la plaine de la Bekaa. La scène a été photographiée par Moussa, 12 ans, du Gouvernorat d'Alep, en République arabe syrienne.

Publicité

Les enfants qui ont pris part à ce projet vivaient dans 200 lieux tout autour du Liban.

Unicef / Zakira

Des garçons et des filles ensemble dans un camp de la vallée de la Bekaa. Ils ont été photographiés par Nahed, 10ans, d'Alep.

Unicef / Zakira

Un garçon et une fille marchent le long d'un chemin boueux et inégal entre des abris de fortune dans un camp de la vallée de la Bekaa Valley. Cette scène a été photographiée par Omran, 11 ans, de Homs.

L'association leur a appris les bases de la photographie et leur a donné des appareils photo jetables pour qu'ils immortalisent leur quotidien dans les camps de réfugiés tout autour du pays.

Unicef / Zakira

Un enfant joue sur une balançoire dans un camp, dans le village de Delhamiyeh dans la vallée de la Bekaa. Il a été photographié par Gharam, 12 ans, de Homs.

Publicité
Unicef / Zakira

Des enfants utilisent des pierres et un pneu pouvoir traverser un cours d'eau plein de débris dans un camp de la vallée de la Bekaa. Ils ont été photographiés par Nour, 12 ans, qui vient de Homs. Les enfants sont ses amis.

Dans un post Tumblr largement partagé, l'organisation caritative a écrit que le projet « visait à apporter aux enfants une forme de soutien psychosocial – une catharsis par le biais de l'expression artistique. »

Unicef / Zakira

Une petite fille se tient debout, les mains dans les poches de son manteau, devant un abri de fortune dans un camp de la vallée de la Bekaa. Elle a été photographiée par Qosay, 7 ans, d'Alep.

Unicef / Zakira

Une petite réfugiée syrienne sourit, debout dans la neige dans un camp de la vallée de la Bekaa. Un jeune garçon derrière elle, tandis que l'on peut voir des abris de fortune un peu plus loin. La photographie a été prise par Hilal, 9 ans, d'Alep.

Il y a plus d'un million de réfugiés syriens au Liban.

Unicef / Zakira

Une femme marche dans un camp de réfugiés syriens à Qabb Elias dans la vallée de la Bekaa. Elle a été photographiée par Mohammad, 12 ans, de Sfireh, gouvernorat d'Alep.

Publicité
Unicef / Zakira

Une réfugiée syrienne regarde par la fenêtre de sa tente dans un camp de la vallée de la Bekaa. Elle a été photographiée par Abdel, 11 ans, un réfugié syrien. On peut voir son ombre sur le côté de la tente.

Selon le HCR, on peut s'attendre à ce que les Syriens continuent de bénéficier de l'assistance et la protection dont ils ont besoin au Liban –mais le pays a de plus en plus de peine à faire face au grand nombre de personnes sollicitant une aide.

Unicef / Zakira

Une petite fille prend en photo une autre enfant tandis qu'une autre fille se tient debout non loin d'elles dans un camp de la vallée de la Bekaa . Elles ont été photographiées par Fatima, 10 ans, qui vit également dans ce camp et est l'amie de la petite fille qui tient l'appareil photo. Fatima vient d'Alep.

Unicef / Zakira

Plusieurs enfants se tiennent debout dans un de la vallée de la Bekaa. Deux des enfants sont pieds nus, tandis que les autres portent des sandales en plastique couvertes de poussière. Ils ont été photographiés par Sara, 9 ans, une réfugiée syrienne, qui voulait montrer au monde la dure réalité des conditions dans lesquelles vivent les résidents des camps.

Le HCR a ajouté : « À l'instar des Libanais issus des communautés locales les plus affectées par le flux migratoire, les réfugiés syriens sont de plus en plus vulnérables, en dépit de la réponse inter-organisations à grande échelle qui a été apportée jusqu'à présent. Les besoins humanitaires ne montrent que peu de signes de déclin.

Unicef / Zakira

Un homme est assis près du feu avec deux fillettes (ses enfants) alors que les frères des filles sont debout à proximité, devant la tente de fortune de leur famille, dans un camp situé dans la plaine de la Bekaa. Les pluies ont rendu boueux le sol devant la tente et les enfants ne portent pas de chaussures. La famille a été photographiée par Hani, 9 ans, originaire de Hama.

Publicité
Unicef / Zakira

Des enfants, une femme et deux hommes sont debout à côté d'un bonhomme de neige qu'ils ont fait devant un abri de fortune d'un camp de la vallée de la Bekaa. Ils ont été photographiés par Akram, 8 ans, d'une zone rurale près d'Alep.

Le HRC a également demandé pourquoi les États-Unis n'avaient pas offert d'accueillir des réfugiés dans leur pays.

Unicef / Zakira

Un homme et une femme se tiennent avec quatre de leurs enfants dans leur abri de fortune, dans un camp de la plaine de la Bekaa. L'abri a été endommagé après qu'une chaussure placée sur le réchaud a pris feu. Le couple et leurs enfants sont la famille de Jasem, 7 ans, réfugié syrien qui les a photographiés.

Unicef / Zakira

Un jeune garçon pousse un chariot rempli d'articles à vendre dans un refuge de la vallée de la Bekaa. Les enfants ont été photographiés par Shadi, 12 ans, d'une zone rurale près d'Idleb.

De plus, l'appel de fonds du HCR à hauteur de 4,5 millions de dollars de fonds est loin d'être couvert.

Unicef / Zakira

Un jeune garçon tire un petit chariot improvisé surmonté de deux caisses en plastique, l'une contenant un bidon d'essence, à travers le camp, dans la plaine de la Bekaa. Il a été photographié par Shadi, 12 ans, originaire de la zone rurale près d'Idleb.

Publicité
Unicef / Zakira

Un garçon et sa mère étalent du ciment à l'entrée de leur abri de fortune dans un camp de la vallée de la Bekaa. Ils ont été photographiés par Mahmoud, 10 ans, d'une zone rurale près d'Idleb.

En Grande-Bretagne, David Cameron vient de confirmer que le Royaume-Uni accueillera jusqu'à 20.000 réfugiés venus de Syrie dans les cinq prochaines années .

Unicef / Zakira

Des femmes et des enfants assistent à un mariage dans un camp de fortune de la vallée de la Bekaa. Ils ont été photographiés par Ahmad, 12 ans, de Raqqa.

En France, François Hollande a annoncé lundi au cours d'une conférence de presse que la France allait accueillir 24.000 réfugiés supplémentaires cette année.

Unicef / Zakira

Par une journée ensoleillée, un groupe de femmes prépare le repas dans un camp de la vallée de la Bekaa. Un petit garçon est près d'elles et on peut voir deux autres femmes au loin. Ils ont été photographiés par Oussama, 12 ans, d'Alep.

Unicef / Zakira

Mohanad se tient près de l'abri de fortune de sa famille, dans un camp situé dans la ville de Marjayoun du Gouvernorat de Nabatieh. Mohanad a été photographié par son frère aîné Omar, 8 ans, qui a pris ce cliché pour se souvenir du temps passé dans le camp une fois que sa famille aura pu revenir en République arabe syrienne.

Pour savoir comment aider l'Unicef, visitez ce site internet.

Unicef / Zakira

Des femmes, accompagnées d'enfants, remplissent des jerrycans, des seaux, des bouteilles en plastique et d'autres contenants à un point d'eau dans la vallée de la Bekaa. Ils ont été photographiés par Riham, 11 ans, de Homs.

Alan White is a news editor for BuzzFeed News and is based in London.

Contact Alan White at alan.white@buzzfeed.com.

Got a confidential tip? Submit it here.