back to top

Les championnats du monde «hardcore» de Super Mario Kart

Passion rétrogaming et télés cathodiques à La Suze-sur-Sarthe avec les meilleurs joueurs du monde.

Publié le

C'était en 1992: les joueurs du monde entier découvraient Super Mario Kart. Écoulé à plus de huit millions d'exemplaires sur Super Nintendo dans le monde, le jeu est le premier d'une longue série de cartons.

Publicité

«Au début, en 2002, c'était juste un championnat de France», explique Guillaume Leviach, le président de l'association organisatrice. Au fil des ans, la manifestation a grandi jusqu'à attirer des joueurs étrangers et devenir «mondiale» en 2009.

Grâce au soutien de sponsors, dont Nintendo, l'événement peut offrir médailles et lots de qualité aux gagnants.

«Parce que c'est le meilleur Mario Kart, celui qui a les mécaniques de jeu le plus intéressantes», explique Sami Çetin, le champion britannique qui vient chaque année en France depuis 2008 pour la compétition de «référence».

Publicité

«Je suis tombé dedans en 1998. J'ai commencé à tenir un site qui tenait des classements des temps des joueurs sur les différents circuits, pour qu'on puisse comparer nos niveaux.

Cela a permis d'échanger entre joueurs du monde entier, ce qui n'était pas possible avant qu'il y ait le web. Vous savez, les compétitions comme celle-ci sont très difficiles à organiser, cela demande du temps et des moyens financiers, on n'a jamais réussi à faire aussi bien au Royaume-Uni.»

Publicité

Florent Lecoanet explique à BuzzFeed France qu'il s'est entraîné jusqu'à «trois-quatre heures par jour» pour maîtriser les arcanes du jeu les premières années, après s'être lancé en 2005 dans la compétition.

Aujourd'hui, il a un peu levé le pied à cause de son travail dans un rectorat, mais il s'entraîne «tous les jours» à fond les semaines qui précèdent les championnats pour se rôder.

Tinet, lui, a eu deux points de suture à cause d'une vilaine coupure au pouce quelques jours avant le championnat. Il joue avec une attelle de fortune -une cuilière en plastique.

Publicité

«On se voit pour les championnats du monde, mais on se fait aussi des sessions dans l'année, à Paris, Toulouse ou même en Normandie cet hiver», raconte Sophie. «Il y a une vraie communauté qui s'est créée.»

Pour les fans, sachez que la compétition dure jusqu'au samedi 22 août et qu'elle est diffusée en streaming (plus d'infos sur le site de la compétition).

Adrien Sénécat est journaliste chez BuzzFeed News France et travaille depuis Paris.

Contact Adrien Sénécat at adrien.senecat@buzzfeed.com.

Got a confidential tip? Submit it here.