back to top

Cette femme a surpris sa copine en annonçant pouvoir lui donner un rein

Elle attendait un rein depuis 2011.

Publié le

Lori Interlicchio a surpris sa petite amie avec qui elle est depuis deux mois, Alana Duran, avec une grande boîte de chocolats, des gadgets Star Wars et autres goodies. Normal pour toute petite amie qui se respecte, non?

Facebook: video.php

Mais Alana Duran ne s'attendait pas à trouver au fond de la boîte la plus grande des surprises: la phrase «It's a Match» imprimée sur un panneau, lui annonçant que Lori Interlicchio allait lui donner le rein dont elle a tant besoin.

On a diagnostiqué un lupus à Alana Duran alors qu'elle avait 12 ans, et la jeune femme attend de recevoir un rein depuis 2011. Personne dans sa famille n'est compatible.

La carte imprimée était parfaitement adaptée à la situation, le couple s'étant rencontré sur Tinder.

«Quelque temps après [la rencontre], on parlait des délais pour recevoir un rein à New York, et j'ai appris que l'on avait le même groupe sanguin et j'ai décidé de passer le test,» a expliqué Lori Interlicchio à BuzzFeed News. «On a commencé à se "fréquenter officiellement" que lorsqu'elle m'a aidée à remplir mes informations sur mes antécédents de donneur pour le test. J'étais mal à l'aise quand elle a vu que dans la rubrique "lien avec le receveur", j'avais mis "petite amie", mais elle a volontiers accepté d'être ma compagne.»

Lori Interlicchio a décidé de ne pas annoncer la bonne nouvelle à Alana Duran tout de suite après avoir reçu le coup de téléphone l'informant de la compatibilité.

«Je trouvais mille et une excuses pour expliquer que je n'avais pas encore reçu les résultats, et j'ai continué en secret à passer tous les autres tests», raconte la jeune femme. Ces autres tests consistaient en un scanner, des tests en laboratoire et un check-up complet.

Publicité

Lori Interlicchio a décidé de filmer toute la scène.

Elle confie que son «cœur battait la chamade» pendant qu'Alana Duran explorait lentement le contenu de la boîte.

«Je voulais qu'elle se dépêche d'arriver au fond, mais elle passait un temps fou sur chacun des objets que j'avais achetés», continue-t-elle. «Elle m'a parlé des pansements Star Wars pendant près de 20 secondes.»

Alana Duran avoue ne s'être doutée d'absolument rien.

«Je me suis simplement dit que c'était un geste gentil et attentionné», affirme-t-elle, «et j'adorais vraiment découvrir ce qu'il y avait à l'intérieur.»

Quand la jeune femme a finalement atteint le fond de la boîte, elle y a trouvé des cartes avec des phrases comme «les tatouages sont sympas, mais je préférerais des cicatrices assorties.» Dans la vidéo, elle semble déconcertée, jusqu'à ce qu'elle remarque la pancarte.

Alana Duran avoue que lorsqu'elle a appris que sa petite amie était compatible, elle «n'arrivait vraiment pas à y croire.»

«C'est franchement incroyable et plutôt troublant de savoir que cette femme en face de moi, une totale inconnue rencontrée sur Tinder, quelqu'un que j'aime, est compatible avec moi de plus d'une manière,» explique-t-elle.

Publicité

Alana Duran a plus tard posté la vidéo sur sa page Facebook, accompagnée d'un texte sur son très long combat contre le lupus:

Comme la plupart d'entre vous le savent, on m'a diagnostiqué un lupus quand j'avais 12 ans. Le lupus est une maladie auto-immune qui engendre une suractivité de mon système immunitaire, lequel commence à attaquer différentes parties de mon corps, pensant que ce sont des envahisseurs étrangers. Dans mon cas, le lupus était très actif quand j'étais plus jeune, et j'ai dû recevoir une prothèse de la hanche, j'ai souffert d'insuffisance cardiaque congestive, on m'a posé un pacemaker, j'ai été touchée par une insuffisance rénale et j'ai fait une dialyse.

J'attends patiemment un rein depuis 2011. Cela fait quatre ans que j'attends en vain, MAIS il y a peu, ma merveilleuse et incroyable petite amie Lori Interlicchio a passé un test pour savoir si elle était compatible et pouvait me donner un rein. Et il s'avère que oui! Qui aurait pu croire que le jour où nous avons matché sur Tinder, nous deviendrions plus que des petites amies, qu'elle serait mon donneur de rein! C'est si drôle, la façon dont les choses arrivent. Toutes les deux, on abordait cette relation comme une autre, sans s'attendre à ce qu'elle sorte de l'ordinaire. Je trouve cela vraiment merveilleux qu'elle ait voulu passer les tests et qu'aujourd'hui, elle soit si enthousiaste à l'idée de me donner un de ses reins. Lori, je t'aime tellement, et je suis vraiment heureuse qu'on fasse ça ensemble. Tu es de loin la meilleure.

Lori Interlicchio a dit que les nombreuses réactions d'amour et de soutien qu'elle a reçu depuis que la vidéo a été postée ont été incroyables.

Lori Interlicchio and Alana Duran

«Mais cela me peine de savoir que si nous avions été des hommes gay, mon rein aurait été jugé à risque,» ajoute-t-elle. «Bien que je puisse lui donner un rein, je ne pourrais pas lui donner de sang ou de tissu.»

Suivez-nous sur Facebook et Twitter!

Sarah Karlan is the Deputy LGBT Editor for BuzzFeed News and is based in New York.

Contact Sarah Karlan at sarah.karlan@buzzfeed.com.

Got a confidential tip? Submit it here.