back to top

Ce dessin veut résumer la tragédie que vivent les enfants syriens

BuzzFeed News a parlé à l'artiste à l'origine de ce dessin devenu viral.

Publié le

Voici Omran Daqneesh, un enfant syrien de 5 ans blessé mercredi par un bombardement à Alep. Jeudi, des photos de lui assis sur une chaise couvert de sang et de poussière ont été massivement partagées à travers le monde.

La mère et le père de Daqneesh, ainsi que ses trois frères et sœurs, ont été tirés des décombres de sa maison dans le quartier de Qaterji en Syrie, après que le bombardement a frappé vers 19 heures. Plus tard, il a été libéré de l'hôpital avec sa famille.

Publicité

De nombreuses personnes ont dit que l'image –et son impact– avait une ressemblance frappante avec celle d'Alan Kurdi, le garçon mort noyé en fuyant la Syrie en septembre dernier, et dont la photo est restée célèbre à travers le monde.

Après avoir vu les photos du jeune Daqneesh blessé, les gens ont partagé leurs hommages en son honneur sur les réseaux sociaux, notamment Khalid Albaih, un artiste vivant actuellement à Doha, au Qatar.

Khalid Albaih a décidé de dessiner une image de Kurdi, le garçon syrien noyé, et de Daqneesh, le survivant du bombardement, côte à côte. Avec son texte, il a montré aux gens les «choix» disponibles aux enfants syriens:

L'image est vite devenue virale, et de nombreuses personnes ont dit que les deux garçons étaient un rappel de la réalité de la vie pour les enfants coincés ou déracinés par la guerre. En quelques heures, elle a été partagée des dizaines de milliers de fois, notamment par des défenseurs des droits de l'homme et des politiciens.

Khalid Albaih, qui dessine souvent des illustrations politiques ou sur les droits de l'homme, a dit à BuzzFeed News qu'il avait voulu dessiner Kurdi et Daqneesh ensemble parce que ses enfants ont à peu près le même âge.

#Khartoon! #OmranDaqneesh 5 years old from #Eleppo #Syria was pulled from under the ruins after #Russia air strikes

«Mon inspiration vient du fait que je me considère comme réfugié», a-t-il dit à BuzzFeed News, «et aussi du fait que mes enfants sont du même âge et qu'ils pourraient être dans la même situation.»

#Khartoon - Choices #OmranDaqneesh 5 pulled from under the ruins, #AylanKurdi 3 drowned in the Mediterranean #Syria

Khalid Albaih a dit que le monde «n'est plus choqué», même après avoir vu les «terribles images de Syrie» au quotidien. La seule chose qu'il pense pouvoir faire est de dessiner la réalité dans laquelle les civils syriens sont actuellement coincés à cause de la guerre.

«Je voulais le dessiner parce que j'avais le sentiment que c'était la même image, et la même situation, encore et encore, d'abord avec Alan, puis l'enfant décapité, et maintenant Omran, a-t-il ajouté. J'espère juste que mon dessin attirera l'attention sur la situation des victimes de guerre à travers le monde.»

Rossalyn Warren is a senior reporter for BuzzFeed News and is based in London.

Contact Rossalyn Warren at rossalyn.warren@buzzfeed.com.

Got a confidential tip? Submit it here.

Sponsorisé