back to top

Les terroristes de Bruxelles prévoyaient de frapper le lundi de Pâques

D'après nos informations, la date des attentats a été déplacée après l'arrestation de Salah Abdeslam. Les enquêteurs pensent que ses premières déclarations faites après sa détention servaient à avertir les autres membres de la cellule.

Publié le

Bruxelles — Les terroristes qui ont placé des bombes dans un aéroport de Bruxelles et dans une station de métro prévoyaient initialement de mettre leur plan à exécution lundi prochain.

Mais ils ont changé de jour pour passer à l'action après l'arrestation de Salah Abdeslam, ont dit à BuzzFeed News un responsable de la police belge et un médecin, présents lors de son traitement pour une blessure par balle.

Avertissement caché d’Abdeslam?

Ces derniers pensent désormais que sa première déclaration faite aux enquêteurs, à savoir que d'autres attentats allaient se produire et qu'il refusait l'extradition vers la France, était en fait un avertissement de l'imminence d'un nouvel attentat. Il est difficile pour l'instant de savoir si les cibles frappées mardi étaient bien celles prévues selon le plan.

«Il parlait ouvertement aux enquêteurs d'un attentat prévu lundi prochain», déclare une source policière qui ajoute:

«Nous pensons à présent que la déclaration selon laquelle il coopérait avec la police était un avertissement pour le reste de la cellule terroriste afin qu'ils avancent la date de l'opération.»

«Il parlait d'une nouvelle opération», précise une source médicale, présente lors du traitement de la blessure par balle à la jambe subie par Abdeslam lors de son arrestation. «Il se vantait presque auprès du personnel de l'hôpital et des forces de police, leur rappelant à quel point il était un homme important.»

Les deux sources ont refusé que leur identité soit dévoilée, citant les lois strictes sur la confidentialité en Belgique.

Joint par BuzzFeed News, l'avocat d'Abdeslam, Sven Mary, n'a pas donné suite. Mais jeudi matin, Sven Mary a déclaré qu'Abdeslam niait savoir quoi que ce soit à propos des attentats de mardi. Il a ajouté qu'il ne coopérait plus avec les enquêteurs et qu'il ne s'opposerait pas à son extradition vers la France.

Les enquêteurs français pensent qu'il a pris part aux attentats, puis qu'il a décidé de ne pas activer le détonateur de sa ceinture explosive. Ils pensent également qu'il a assuré la logistique en louant des voitures et des chambres d'hôtel pour les terroristes en France, mais aussi en Belgique.

Abdeslam était recherché depuis plus de quatre mois par les enquêteurs français et belges quand il a été arrêté vendredi dernier, à quelques centaines de mètres seulement de sa maison familiale dans le quartier bruxellois de Molenbeek.


Mitch Prothero is a World reporter based in Brussels. Contact this reporter at mitch.prothero@buzzfeed.com PGP DEA2 3058 0AA4 AA24 A16D 1303 420F 3ED9 DE5D 85A9

Contact Mitch Prothero at mitch.prothero@buzzfeed.com.

Got a confidential tip? Submit it here.

Sponsorisé