back to top

Jennifer Aniston critique la presse qui réduit les femmes à des objets

«Les regards insistants qu'on fait subir aux femmes et notre façon de les voir comme des objets sont absurdes et dérangeants.»

Publié le

Dans la publication, intitulée «Pour que tout soit clair», Aniston a abordé les rumeurs incessantes de sa grossesse potentielle et les constants commentaires sur son corps.

L'actrice, qui n'utilise pas les réseaux sociaux, a dit en avoir marre de «la façon dont les femmes sont examinées à la loupe comme s'il s'agissait d'un sport». Elle a également pointé du doigt ceux qui faisaient de ces critiques leur fond de commerce, sous couvert de «journalisme», de «liberté de la presse» et de faire de l'actualité sur les célébrités.


«Les regards insistants qu'on fait subir aux femmes et notre façon de les voir comme des objets sont absurdes et dérangeants», continue Jennifer Aniston.

Elle a dit en «avoir marre» de la manière dont les femmes sont décrites, «par rapport à certains critères absurdes de beauté».

«Je n'accepte pas de devoir me sentir rabaissée parce que mon corps change et/ou parce que j'ai mangé un burger à midi et qu'on m'a photographiée sous un angle bizarre et du coup on considère que je suis soit "enceinte" soit "grosse"», dit Jennifer Aniston.

«On utilise "l'actualité" des célébrités pour perpétuer cette vision déshumanisante de la femme, centrée uniquement sur l'aspect physique, que la presse à scandale transforme ensuite en événement sportif de spéculation», continue-t-elle. «Est-elle enceinte? Mange-t-elle trop? Se laisse-t-elle aller? Son mariage va-t-il à la dérive parce que l'appareil photo détecte quelques "imperfections" physiques?»


Pendant des années, la presse à scandale a été obsédée par la vie personnelle de Jennifer Aniston: si elle trouverait oui ou non «le grand amour», se marierait et aurait des enfants.

«Ce dernier mois en particulier m'a ouvert les yeux sur combien on juge la valeur d'une femme en se basant sur son statut d'épouse et de mère», dit-elle, ajoutant que les spéculations de la presse à scandale ajoutent à l'idée que les femmes sont incomplètes et malheureuses si elles sont mariées sans enfant.


«Voici mon opinion sur ce sujet: nous sommes complètes avec ou sans partenaire, avec ou sans enfant», dit Jennifer Aniston. «Nous décidons pour nous-mêmes de ce qui est beau en ce qui concerne notre corps. Cette décision nous revient à nous et à nous seules.»

BuzzFeed News s'est adressé à l'agent de Jennifer Aniston pour des commentaires additionnels.

Mary Ann Georgantopoulos is a reporter for BuzzFeed News and is based in New York.

Contact Mary Ann Georgantopoulos at maryann.georgantopoulos@buzzfeed.com.

Got a confidential tip? Submit it here.