back to top

Voici la recette pour écrire un bon pamphlet antiféministe

Suivez le guide!

Publié le

Eugénie Bastié, jeune plume réac du Figaro tendance Manif pour tous vient de publier Adieu mademoiselle, La défaite des femmes, dans lequel elle dit tout le mal qu'elle pense des féministes. Elle était dimanche dernier sur le plateau du Supplément de Canal +, est passée dans Ce soir ou jamais (dont elle sera à nouveau l'invitée ce vendredi 22 avril), et a eu droit à un portrait sur Rue89.

Parce qu'il n'y a pas de raison qu'elle soit la seule à écrire un pamphlet antiféminisme et à être invitée à la télé, suivez le guide!

1. D'abord, choisir un terme qui sonne un peu conceptuel. Par exemple, «néoféministes».

2. Ne jamais vraiment bien définir ce terme.

Adieu mademoiselle/ les éditions du cerf
Adieu mademoiselle/ les éditions du cerf

C'est pratique, vous pouvez caser derrière ce concept tout ce que vous voulez.

3. Mettre en vrac toutes les féministes que vous n’aimez pas dans ce grand panier. Même si elles n'ont aucun rapport les unes avec les autres, voire qu'elles s'opposent.

Ne perdez pas de temps à faire un vrai travail d'enquête, donnez juste votre avis!
Adieu mademoiselle/les éditions du Cerf/ BuzzFeed

Ne perdez pas de temps à faire un vrai travail d'enquête, donnez juste votre avis!

4. Plutôt qu'étudier les positions de chacune, parler plutôt des «néoféministes» en général sans aller dans le détail. Tant pis si leurs idées sont complètement différentes.

Adieu mademoiselle/ Les éditions du Cerf/ BuzzFeed

5. Se poser en rebelle qui «ose» dire les choses.

Adieu mademoiselle/les éditions du Cerf

6. Faire dire n'importe quoi aux «néoféministes».

Adieu mademoiselle/les éditions du Cerf

7. Mais vraiment n'importe quoi.

Adieu mademoiselle/les éditions du Cerf

8. En fait, les faire passer pour des folles paranoïaques.

Adieu mademoiselle/les éditions du Cerf

9. Décrire L'APOCALYPSE.

Adieu mademoiselle/les éditions du Cerf

10. Utiliser des mots qui font peur, comme la «théorie du genre», le «gender», le «LGBTisme», les «lobbies LGBT très puissants», «l'idéologie du genre» ou même, pourquoi pas, le «najatisme».

Adieu mademoiselle/les éditions du Cerf

11. Glisser quelque part le fait que vous avez des connaissances homos qui sont de votre avis, comme ça pas d'accusation d'homophobie.

Adieu mademoiselle/les éditions du Cerf

12. Faire comme si Simone de Beauvoir riait avec vous.

Comme elle est morte, elle ne pourra pas vous contredire.
Adieu mademoiselle/les éditions du Cerf

Comme elle est morte, elle ne pourra pas vous contredire.

13. Accuser les féministes de produire de la misogynie...

Adieu mademoiselle/ les éditions du cerf

14. ...et de l'antiféminisme.

+ Point bonus si vous arrivez à caser le mot «hystérie».
Adieu mademoiselle/les éditions du Cerf

+ Point bonus si vous arrivez à caser le mot «hystérie».

15. Faire des comparaisons complètement déplacées. Parce que pourquoi pas.

Adieu mademoiselle/les éditions du Cerf

16. Ne pas oublier de glisser une ou deux punchlines bien senties.

Adieu mademoiselle/ Les éditions du Cerf

17. Ajouter à ça quelques expressions bien provoc' sur l'avortement. Comme «une forme subtile de barbarie», ou «la destruction d'êtres humains relégués au rang d'un agrégat de cellules».

Adieu mademoiselle/les éditions du Cerf
Adieu mademoiselle/les éditions du Cerf

18. Enfin, proposer à une rédaction, par exemple, au pif, celle où vous travaillez, de publier les «bonnes feuilles».

Les bonnes feuilles d'#AdieuMademoiselle sont à lire dans Le Figaro magazine de demain !

Et C'EST GAGNÉ, vous aurez droit à un reportage entier consacré à votre personne. Bien joué! 👍🎉

Canal + /BuzzFeed / Via canalplus.fr

Marie Kirschen est journaliste chez BuzzFeed News, France, et travaille depuis Paris.

Contact Marie Kirschen at marie.kirschen@buzzfeed.com.

Got a confidential tip? Submit it here.