back to top

L'université Lille 2 présente ses excuses après la sortie sexiste d'un prof

«C'est comme les femmes, faut taper dessus deux fois pour qu'elles comprennent.»

Publié le

Selon l'Unef Lille, mardi 17 janvier, un enseignant-chercheur de l’université de Lille 2 a fait une sortie sexiste lors d'un cours en amphi. L'anecdote a été relayée par cet internaute sur Twitter.

Comme son micro ne marchait pas, l'enseignant l'aurait frappé contre son bureau à plusieurs reprises avant de lâcher: «C'est comme les femmes, faut taper dessus deux fois pour qu'elles comprennent.»

Cet internaute explique qu'il a alors quitté le cours, avec un ami. L'enseignant aurait alors «dit que sa phrase "avait choqué deux féministes"».

Selon ce qu'affirme cet élève sur Twitter, lors du premier cours, cet enseignant aurait également dit: «Platon voulait que tout soit mis en commun dans sa cité, y compris les femmes: sûrement une de ses meilleures idées.»
Twitter: @mxmfch

Selon ce qu'affirme cet élève sur Twitter, lors du premier cours, cet enseignant aurait également dit: «Platon voulait que tout soit mis en commun dans sa cité, y compris les femmes: sûrement une de ses meilleures idées.»

Le Tumblr Paye ta fac, qui compile des témoignages de sexisme ordinaire à l'université, explique avoir reçu un témoignage semblable.

@mxmfch Bonjour, nous avons reçu le même témoignage sur le Tumblr, probablement d'un-e camarade. Il sera traité rapidement et mis en ligne.

L'Unef Lille a publié un communiqué de presse le lendemain, dans lequel le syndicat étudiant demande à l'université de condamner les propos et de prendre des mesures pour lutter contre les propos et les actes sexistes.

l'Unef demande des mesures immédiates contre le sexisme a .@univ_lille2 #sexisme #unef #payetafac cc .@PAYETAFAC

L'Unef Lille appelle également à «la mise en place d'une charte contre le sexisme pour que l'université s'engage réellement dans la lutte contre les discriminations».

«Les propos de cet enseignant sont insupportables», commente le président de l'université Lille 2, Xavier Vandendriessche, à BuzzFeed News. Et de détailler:

«Ce sont des propos aussi stupides qu'inexcusables, qu'un universitaire digne de ce nom et conscient de ses responsabilités ne devrait jamais prononcer. J'imagine qu'il avait crû faire un trait d'humour mais je trouve qu'il a eu un comportement irresponsable et qu'il aurait dû en prendre conscience immédiatement.»

Le 19 janvier, l'université Lille 2 a écrit un communiqué en réponse à celui de l'Unef, dans lequel son président «tient à présenter ses excuses» et parle d'une «condamnation sans équivoque».

Communique de presse en réponse à l'@UNEF_Lille

Le communiqué indique: «Une enquête est actuellement en cours et l'enseignant concerné sera immédiatement convoqué; une procédure disciplinaire sera mise en œuvre, de nature à entraîner le prononcé d'une sanction nette.»

Le communiqué ajoute par ailleurs qu'une «campagne de sensibilisation» sera réalisée auprès de l'ensemble de la communauté universitaire «afin que de tels errements ne se reproduisent jamais», et qu'il sera demandé à l'enseignant-chercheur de présenter ses excuses.

«Je vais saisir la commission de discipline, qui est une juridiction indépendante, et c'est donc elle qui décidera de la sanction qui lui paraîtra la plus appropriée», précise le président de Lille 2 à BuzzFeed News.

«On ne peut pas se contenter de la sanction, je pense qu'il faut essayer de tirer profit de ce malencontreux événement pour rebondir intelligemment, ajoute Xavier Vandendriessche.

Depuis décembre 2015, nous avons une commission sur le thème de l'égalité femme-homme donc je vais leur demander de prendre en charge cette campagne de sensibilisation de l'ensemble de la communauté universitaire.»

Selon lui, Lille 2 est une université «qui est extrêmement sensibilisée à ces questions et depuis longtemps». «Je regrette d'autant plus d'avoir cette mauvaise publicité pour une université qui a pris ce problème à bras le corps», conclut-il.

Marie Kirschen est journaliste chez BuzzFeed News, France, et travaille depuis Paris.

Contact Marie Kirschen at marie.kirschen@buzzfeed.com.

Got a confidential tip? Submit it here.