back to top

Euro: la préfecture prévient l’UEFA de la présence de supporters néonazis

Lors du match Irlande du Nord-Ukraine, jeudi, on a pu voir pendant quelques secondes des supporters ukrainiens arborant des symboles néonazis sur leur torse.

Publié le

Jeudi 16 juin, l'Irlande du Nord a battu l'Ukraine 2-0 à Lyon, dans le cadre de l'Euro de foot.

Euro 2016 : l’Irlande du Nord s’offre une première victoire historique https://t.co/qn6M5eSJlv

Publicité

Les images ont été partagées par plusieurs personnes sur Twitter, qui se sont indignées de la présence de ces symboles dans l'enceinte d'un stade.

Tranquillement, le 16 Juin 2016, dans nos stades, dans notre pays. #EURO2016

– On parle d nazis ds le stade ? – Pogba. – Non mais c d nazi qd même... – Pogba. – Mais. – Pogba. #Boycottlequipe

Ukrainische #Nazis ... Ähm meinte natürlich Fans beim Spiel #Ukraine gegen #Nordirland. #euro0216 #UKRNIR #NoNazis

Publicité

Selon le «règlement du stade» publié par l'UEFA pour l'Euro 2016, il est interdit dans l'enceinte des stades d'«exprimer ou diffuser des messages injurieux, racistes, xénophobes, sexistes (à l'égard des hommes ou des femmes), religieux, politiques ou autres messages interdits/illicites, en particulier des messages de propagande discriminatoire».

Ce spécialiste de l'extrême droite explique que la roue solaire «est très prisée dans l'extrême droite païenne». Ce terme désigne ce courant politique «qui a détourné les symboles païens –qui étaient utilisés par les peuplades dont le paganisme était la croyance– pour leur donner une connotation politique», précise-t-il à BuzzFeed News.

Sur le torse du même supporter, on peut également voir un tatouage représentant un portrait, mais il est difficile de dire, vu la qualité de l'image, de qui il s'agit.

Contactée par BuzzFeed News, la préfecture du Rhône explique ne pas avoir été au courant sur le moment de la présence de ces supporters.

«Si on les avait vus, on aurait pu les interpeller à la suite du match» nous indique-t-on. La préfecture précise que dans ce genre de cas, il n'est pas question d'intervenir directement dans les tribunes, avec tous les supporters autour, mais d'interpeller les personnes, à l'extérieur du stade, une fois le match terminé.

Elle estime par ailleurs ne pas avoir été confrontée à d'autres problèmes de ce type depuis le début de l'Euro.

La préfecture du Rhône nous a déclaré qu'elle allait prévenir le consulat d'Ukraine. Puis, elle nous a rappelés dans un second temps pour ajouter que le préfet avait signalé l'information au parquet de Lyon dans un courrier, ainsi qu'à l'UEFA.

Nous avons questionné l'UEFA sur la présence de ces symboles néonazis dans le stade et la diffusion de ces images, mais nous n'avons pas encore obtenu leur réponse.

Le 12 juin, au moins un supporter néonazi interdit de stade en Allemagne aurait été repéré dans les tribunes du stade Pierre-Mauroy, à Lille, lors du match Allemagne-Ukraine.

#Euro2016 Aussi dans le stade #Lille : deux néo-nazi Dortmunder Michael Brück et Matthias Deyda #Nopasaran #Antifa

Nous avons contacté la préfecture du Nord à ce sujet, mais n'avons pas encore eu de retour.

Marie Kirschen est journaliste chez BuzzFeed News, France, et travaille depuis Paris.

Contact Marie Kirschen at marie.kirschen@buzzfeed.com.

Got a confidential tip? Submit it here.

Sponsorisé