Cette femme a été harcelée à cause d'une photo Facebook montrant ses poils

«Je trouve cela extraordinaire qu'en 2016 une femme qui poste une photo d'elle au naturel, comme le ferait un homme, se retrouve victime d'un pareil bashing.»

posté le

Laura est une étudiante belge en philosophie. Le 15 août, elle a posté sur Facebook une nouvelle photo de profil, où on peut voir ses aisselles au naturel.

Quelques jours après, elle a reçu de nombreuses insultes, à cause des poils visibles sur la photo. Il y a déjà plus de 5900 commentaires sous la photo, dont une bonne partie sont insultants.

Facebook

Dans les commentaires sous sa photo, on peut voir que de nombreuses personnes se moquent d'elle...

Facebook

La photo a également été partagée plus de 2400 fois, souvent pour tourner Laura en ridicule.

«Le cyber-harcèlement a commencé autour du 25 août», dit Laura à BuzzFeed News.

«Dans un premier temps, un contact d’un de mes amis Facebook a posté ma photo de profil sur des groupes, afin de m'insulter. Il y a eu des insultes postées sous la photo dans les groupes Facebook.»

Laura explique qu’elle a ensuite été insultée directement dans les commentaires de sa photo, sur son profil, ainsi que par messages privés.

Elle indique que cette photo fait partie d'une série, prise par la photographe Florence Lecloux.

«Je voyais peu de photos où les filles étaient au naturel. Du coup, j'ai voulu faire un projet à but militant et féministe où je ne serais ni maquillée, ni épilée, pour montrer qu'une femme devrait avoir le choix.»

«Je m'attendais à des critiques, mais je n'aurais jamais pensé que je serais victime de harcèlement et d'insultes.»

«J’ai lancé un appel sur un groupe féministe sur Facebook, qui se bat contre le harcèlement de rue et virtuel, détaille-t-elle. De très nombreuses personnes sont venues me défendre en commentaires et ont signalé les groupes où apparaissaient mes photos.»

Facebook

Elle écrit dans ce message:

«On me dit souvent qu'en Belgique et en France, on n'a plus besoin du féminisme, que les femmes ont assez de droits... Toute cette violence prouve que non.»

«Je trouve cela extraordinaire qu'en 2016 une femme qui poste une photo d'elle au naturel, comme le ferait un homme, se retrouve victime d'un pareil bashing», dit-elle à BuzzFeed News.

«Je pense que l'épilation est une des pires pressions sociales qui soit. Le poil dégoûte car il y a beaucoup de légendes dessus. Il serait sale. Pourtant scientifiquement parlant, il est plus hygiénique de garder ses poils car ils font office de barrière aux infections. Le rasage provoque des micro-coupures qui peuvent s'infecter tandis que l'épilation irrite terriblement la peau.»

Elle explique dans ce post:

«Je trouve qu'il faut laisser le choix à tout le monde, c'est tout. Des fois je me rase, des fois pas, l'important c'est que c'est mon choix. J'aimerais que tout le monde aime son propre corps et ne juge pas celui des autres. Un principe: mon corps, mes choix.»

De nombreuses personnes continuent à poster des commentaires moqueurs sous la photo de Laura. Elle explique qu'elle n'a pas modifié ses paramètres pour les empêcher de le faire car «je veux montrer toute la violence que provoque une fille qui dit non, pour une fois, aux normes de beauté traditionnelles».

Facebook

Marie Kirschen est journaliste chez BuzzFeed News, France, et travaille depuis Paris.

Contact Marie Kirschen at marie.kirschen@buzzfeed.com.

Got a confidential tip? Submit it here.