back to top

Des femmes dévoilent les messages misogynes qu'elles reçoivent sur LinkedIn

«Vous remportez, sans aucun doute possible, le prix de la plus belle photo que j'ai pu voir sur LinkedIn.»

Publié le

Voici Charlotte Proudman, avocate et diplômée de l'université de Cambridge. Elle prépare un doctorat et a écrit pour The New Statesman et The Independent.

Mais, quand Alexander Carter-Silk, un confrère, l'a contactée via le réseau professionnel LinkedIn, c'est sa «magnifique» photo de profil qu'il a choisi de souligner, plutôt que l'une de ses réalisations professionnelles.

How many women @LinkedIn are contacted re physical appearance rather than prof skills? @Jessica_Asato @ObjectUpdate

Dans un message, cet homme écrit:

Je comprends que c'est probablement affreusement politiquement incorrect, mais voilà une magnifique photo!!!

Vous remportez, sans aucun doute possible, le prix de la plus belle photo que j'ai pu voir sur LinkedIn.

Charlotte Proudman a répondu au message en le qualifiant «d'offensant» et en décrivant le comportement d'Alexander Carter-Silk de «misogyne et inacceptable». D'après l'Evening Standard, elle aurait demandé des excuses publiques à Alexander Carter-Silk.

Celui-ci a défendu son message auprès de Charlotte Proudman en disant qu'il avait seulement souligné la «qualité professionnelle» de sa photo. «La plupart des gens postent des photos très peu professionnelles sur LinkedIn, le but de mon commentaire était de parler du professionnalisme de sa présentation sur LinkedIn, ce qui a malheureusement été mal interprété», a-t-il déclaré à Roll On Friday, un forum de discussions juridiques.

L'histoire ne s'arrête pas là. Après Charlotte Proudman, de nombreuses femmes ont partagé des histoires similaires.

@CRProudman read @standardnews this morning. Just received this via LinkedIn! Thinking appt. reply to this man :-/

Le message que cette internaute a posté indique: «J'ai été fascinée par votre photo de profil, je suis veuf et je vous trouve très séduisante Je me confesse, votre sourire est très attirant, êtes vous célibataire ou mariée? Ça vous dérangerait si nous apprenions à mieux nous connaître pour voir où ça nous mène. Je serai content si vous me répondez. J'attends votre retour...»

@CRProudman @LinkedIn @Jessica_Asato @ObjectUpdate "you have a nice smile . . . can give me your email . . . "

Cette femme a reçu ce message: «Vous avez un beau sourire. Je dois dire que vous avez un profil vraiment charmant et intéressant. Pouvez-vous me donner votre adresse mail pour échanger avec vous et apprendre à mieux vous connaître, parce que je ne suis pas souvent en ligne. J'espère avoir de vos nouvelles.»

Publicité

Une femme a même dit qu'elle s'était finalement résolue à changer sa photo de profil sur LinkedIn par une «plus moche», après avoir reçu de trop nombreux messages «suspects».

@CRProudman @LinkedIn @ObjectUpdate I changed my LinkedIn profile photo to an uglier one so I'd get fewer creepy men adding/messaging me

Charlotte Proudman a encouragé les femmes à continuer de dénoncer ce type de comportements en utilisant le hashtag #CallingOutSexism.

Darain Faraz, porte-parole de LinkedIn, a dit à BuzzFeed News que le site soutient l'initiative de Charlotte Proudman de dénoncer ce genre de comportement. «Nos conditions d'utilisation demandent à nos membres d'agir de façon professionnelle et nous encourageons nos membres à signaler les comportements qu'ils considèrent comme inappropriés», a-t-il déclaré.

Faisant écho à un article paru dans le Daily Mail qualifiant Charlotte Proudman de «féminazi», de nombreux trolls ont accusé sur Twitter les femmes ne pas être capable d'accepter un «compliment».

@jay_virdee Why not be nice and say 'Than you for the compliment, but no thanks' ?@CRProudman @standardnews

«Pourquoi ne pas être sympa et dire "Merci pour le compliment", au lieu de "non merci"?»

@joshuajbryant I totally agree, women moan about being hit on - but they will hate it more if men stop paying attention altogether.

«Je suis totalement d'accord, les femmes se plaignent de se faire draguer, mais elles seront encore plus fâchée quand les hommes arrêteront de leur prêter attention.»

«Je suis prête à accepter ces commentaires misogynes, qui accompagnent inévitablement une prise de position, dans l'espoir qu'une autre femme se dise qu'elle ne doit pas rester sans rien faire et accepter les «plaisanteries» sexistes», a répondu l'avocate

Au journal The Independent, elle ajoute : «Si les femmes et les hommes se soutiennent pour dénoncer le sexisme, peu importe où et quand ça se produit, alors le changement sera inévitable. C'est pourquoi j'ai fait ce que j'ai fait et que j'ai répondu de la façon dont je l'ai fait.»

Laura Silver is a reporter for BuzzFeed News and is based in London.

Contact Laura Silver at laura.silver@buzzfeed.com.

Got a confidential tip? Submit it here.