back to top

La conférence espagnole de Tariq Ramadan qui fragilise son alibi

BuzzFeed News révèle que Tariq Ramadan se trouvait en Espagne où il a tenu une conférence dans un musée, le 8 octobre 2009, la veille de son arrivée à Lyon. Cette conférence met à mal la défense de Tariq Ramadan.

initialement publié sur
Mis à jour le

Quel vol a-t-il pris pour se rendre à Lyon ? L'enquête au sujet des deux plaintes visant Tariq Ramadan pour viols se concentre autour de deux réservations d'avion. L'un en provenance de Madrid qui l'aurait fait arriver le 9 octobre 2009 en fin de matinée. L'autre en provenance de Londres, qui ne l'aurait fait arriver qu'en fin d'après-midi et qui lui sert d'alibi. S'il a pris le premier, sa défense sera fortement fragilisée. BuzzFeed News révèle que la veille au soir, Tariq Ramadan se trouvait en Espagne et qu'il a pris la parole publiquement dans un musée de Jerez de la Fontera, en Andalousie.

Tariq Ramadan est accusé de viol par deux femmes. L'une des deux, surnommée Christelle par la presse, l'accuse de l'avoir violée dans l'après-midi du 9 octobre 2009, dans une chambre de l'hôtel Hilton, quelques heures avant sa conférence organisée ce jour-là à l'initiative de l'Union des jeunes musulmans (UJM).

Son alibi est une réservation d'un vol Londres - Lyon qui devait atterrir le 9 octobre à 18h35 à l'aéroport Saint-Exupéry. Selon sa défense, ce vol ne lui aurait pas laissé le temps de retrouver Christelle dans l'après-midi contrairement à ce qu'elle affirme. Le 5 février, Le Parisien révélait que les avocats du théologien avait versé ce document au dossier. «Il est impossible que les faits dénoncés par la plaignante aient été commis, comme elle le prétend, le 9 octobre 2009 dans l'après-midi à l'hôtel Hilton de Lyon puisque Monsieur Ramadan est arrivé à l'aéroport de Lyon Saint-Exupéry le 9 octobre 2009 à 18h35», ont écrit les avocats dans un courrier au parquet en s'appuyant sur cette note.

Mais d'après des documents révélés vendredi par Libération et le Muslim Post, Tariq Ramadan avait fait une deuxième réservation pour le même jour, avec un vol en provenance de Madrid qui devait atterrir à Lyon à 11h15. Ce deuxième vol aurait laissé le temps à Tariq Ramadan de retrouver Christelle. Quel vol Tariq Ramadan a-t-il pris, celui de Londres atterrissant à 18h35 ou celui de Madrid atterrissant à 11h15?

BuzzFeed News a retrouvé la trace de l'islamologue. Si l'on en croit les documents publiés par Libération et le Muslim Post, ce 9 octobre, Tariq Ramadan devait rallier Madrid à bord d'un vol parti à 07h05 de Jerez de la Frontera, en Andalousie. La veille au soir, Tariq Ramadan se trouvait bien à Jerez de la Frontera, à 465 km au sud de Madrid. Il donnait une conférence au musée de la Atalaya, pour la 23e édition du festival «Agora Juvenil». Cette conférence, intitulée «L'interculturalité d'un point de vue international» était programmée à 17h comme en témoigne l'affiche du festival.

Publicité

On peut voir le théologien donnant sa conférence, sur scène, dans une vidéo publiée par l'organisation du festival (vers 1 minute 40).

Voir cette vidéo sur YouTube

youtube.com

Cette vidéo est un résumé de la 23e édition du festival «Agora Juvenil» qui s'est tenue du 7 au 12 octobre 2009 (et non en 2004 comme indiqué par erreur dans la légende de la vidéo).

Voici une capture d'écran de la vidéo, sur laquelle on voit Tariq Ramadan sur scène.

Tariq Ramadan a bien pris la parole dans le cadre de ce festival, nous a confirmé Emilio, un participant du festival qui a assisté à la conférence. Un article de blog qui résume cette édition du festival mentionne d'ailleurs bien la participation de Tariq Ramadan.

Et la conférence s'est manifestement bien tenue le 8 octobre, comme prévu. Emilio ne se souvient plus de la date précisément et l'une des responsables du conseil de la jeunesse d'Andalousie, organisateur de l'évènement, que nous avons contacté, n'a pas été en mesure de nous répondre dans l'immédiat. Mais le musée où s'est tenu la conférence n'accueillait des évènements programmés dans le cadre de ce festival que le 8 et le 9 octobre. Ceux qui avaient lieu à d'autres dates ne se tenaient pas dans le musée. Or, le 9 octobre, Tariq Ramadan était à Lyon.

«Nous allons forcément bientôt savoir»

Contacté par Libération à propos de la réservation pour le vol en provenance de Madrid, l’avocat de Tariq Ramadan, Me Yassine Bouzrou, avait répondu qu’il n’y avait «aucun élément à ce sujet dans le dossier d’instruction». Contacté à plusieurs reprises par BuzzFeed News, lundi et mardi, Yassine Bouzrou, l'un des avocats de Tariq Ramadan, n'a pas souhaité répondre à nos questions. Eric Morain, l'avocat de Christelle, ne savait pas que Tariq Ramadan avait donné cette conférence en Espagne à la veille des faits. D'après lui, le dossier devrait avancer substantiellement dans les jours qui viennent:

«Nous allons forcément bientôt savoir. Les juges ont sans nul doute lancé une commission rogatoire pour demander à la Direction générale de l'aviation civile ou aux compagnies aériennes quel vol Tariq Ramadan a pris. Donc nous allons avoir la réponse dans le dossier. Cette réponse va anéantir ou conforter la déposition de Tariq Ramadan», a-t-il dit à BuzzFeed News.

Contactée par téléphone puis par mail, une responsable du conseil de la jeunesse d'Andalousie, organisateur de l'évènement, nous a répondu par mail qu'elle avait «bien reçu notre demande» mais que «très occupée» elle ne pouvait pas y donner suite dans l'immédiat. Également contacté, le parquet de Paris n'a pas souhaité commenter «une enquête couverte par le secret».

L'emploi du temps de Tariq Ramadan et le timing de sa visite à Lyon devraient être prochainement clarifiés, écrit Libération, pour qui plusieurs personnes vont être auditionnées à Lyon par la 2e DPJ, chargée de l’enquête. La justice a décidé le 22 février que Tariq Ramadan, mis en examen le 2 février pour deux viols, resterait en prison. Le prédicateur musulman, qui conteste les accusations portées contre lui par les deux femmes, en France, affirme souffrir de deux maladies chroniques, dont une sclérose en plaque, et avait demandé, notamment pour cette raison, à être remis en liberté, rappelle Le Monde. Mais l’expertise médicale demandée par la cour d’appel a conclu au contraire que son état de santé n’était «pas incompatible» avec son incarcération.

Lire aussi. Affaire Ramadan: la défense de l'islamologue exhume de nouveaux messages d'Henda Ayari


Jules Darmanin est journaliste chez BuzzFeed News France et travaille depuis Paris.

Contact Jules Darmanin at jules.darmanin@buzzfeed.com.

Stéphane Jourdain est en charge de BuzzFeed News en France et travaille depuis Paris

Contact StephaneJourdain at Stephane.Jourdain@buzzfeed.com.

Adélie Pojzman-Pontay est éditrice des traductions et adaptations chez BuzzFeed France et travaille depuis Paris.

Contact Adélie Pojzman-Pontay at adelie.pojzman-pontay@buzzfeed.com.

Got a confidential tip? Submit it here.