back to top

Des policiers accusés de confisquer le sérum physiologique des manifestants à Lyon

La préfecture du Rhône dément à BuzzFeed News avoir donné des consignes en ce sens.

Publié le

Sur Twitter, cet internaute a rapporté que les policiers avaient «pour ordre de saisir le sérum physiologique».

A Lyon les flics contrôlent en masse et ont pour ordre de saisir le sérum physiologique.

on peut aller les récupérer au commissariat en donnant numéro de téléphone et pièce d'identité (lol)

Publicité

C'est son ami Romain qui a vécu la scène. Contacté par BuzzFeed News, Romain raconte qu'il a été contrôlé au niveau du pont Morand.

«On a contrôlé mon identité, mais je n'avais pas de papiers. Donc ils m'ont fouillé intégralement, avec palpation de sécurité. En fouillant, ils ont confisqué mon sérum physiologique. Ils m'ont dit que je pourrais le récupérer en allant au commissariat, rue Marius Berliet. On m'a expliqué que c'était les consignes de la préfecture.»

Baptiste, un autre manifestant contrôlé au même endroit, donne un témoignage similaire à BuzzFeed News. Comme Romain, il ne saurait pas dire avec certitude si la personne qui l'a contrôlé était un CRS ou un gendarme mobile.

«J'étais avec un ami, qui avait une plaquette de 10 fioles de sérum physiologique. Deux personnes nous ont fouillés. Celle qui a fouillé mon ami a confisqué la plaquette, en invoquant des consignes de la préfecture. Son collègue, qui m'a fouillé, n'était pas au courant. On leur a demandé de nous laisser au moins une ou deux fioles, mais ils l'ont refusé.»

Contactée par BuzzFeed News, la préfecture du Rhône dit ne pas être au courant, et dément en tout cas avoir donné des consignes en ce sens aux forces de l'ordre.

«Ce n'est absolument pas dans les pratiques de la police», assure une porte-parole de la préfecture. «Les seules choses qui peuvent être simplement confisquées, ce sont les objets qui peuvent dissimuler le visage, comme les foulards ou les masques de ski», précise-t-elle.

De son côté, l'hôtel de police de Lyon n'a pas voulu répondre aux questions de BuzzFeed News.

Publicité

Gaspard Glanz, journaliste pour le média indépendant Taranis News, dit à BuzzFeed News avoir eu confirmation à Nantes et à Paris, de telles confiscations.

#NANTES & #PARIS Fouilles en amont des manifestations : confiscation des casques, masques et sérum phy.

Nous n'avons pas pu pour l'instant vérifier ces informations. Contactée, la préfecture de police de Paris n'a pas souhaiter faire de commentaires pour le moment. Une porte-parole de la préfecture dit ne pas avoir eu connaissance de telles consignes.

La préfecture de Loire-Atlantique a aussi démenti donner de telles consignes aux forces de l'ordre présentes à Nantes, comme l'indique un journaliste du Monde.

La préfecture de Loire-Atlantique dément également les confiscations de sérum physiologique.

Mise à jour: Alex, un manifestant parisien a indiqué à BuzzFeed News que la police lui a confisqué des doses de sérum physiologique dans la capitale, mais cette fois, à la fin de la manifestation de jeudi.

«En arrivant en bas des marches du métro Saint-François Xavier, il y avait un contrôle systématique. Pendant que j'étais palpé par un policier, un autre fouillait mon sac. Il a pris et écrasé mes lunettes de protection, qui était transparentes. Il a également prix 25 doses de sérum physiologique. Je n'ai rien osé dire. Ils étaient tellement nombreux que j'ai eu peur d'être embarqué si je disais quelque chose.»

Jules Darmanin est journaliste chez BuzzFeed News France et travaille depuis Paris.

Contact Jules Darmanin at jules.darmanin@buzzfeed.com.

Got a confidential tip? Submit it here.