back to top

Les éditions Bordas retirent un exercice sur Cloclo qui a énervé les profs

«La résistance électrique du corps humain.»

Publié le

Mise à jour : les éditions Bordas ont annoncé retirer l'exercice sur la mort de Claude François, suite aux réactions des enseignants.

Veuillez trouver le communiqué de presse des @editionsbordas #cloclogate

Publicité

Une double-page extraite du cahier d'exercices physique-chimie Bordas pour la rentrée prochaine a interloqué bon nombre d'enseignants.

Le lol du jour: l'EPI Claude François #college2016

Le manuel propose aux élèves de revenir sur la mort accidentelle de Claude François grâce à leurs connaissances sur la conductivité électrique et la réaction du corps humain à l'électricité. Précisément, l'exercice demande aux collégiens d'analyser un extrait du rapport de police.

D'après le rapport de police:
- la résistance de son corps était faible et a permis le passage d'une forte intensité;
- il était resté «collé» à l'applique, aggravant les dommages.

Sur Twitter, les enseignants oscillent entre le rire et le dépit.

Quand tu découvres la page du nouveau manuel Bordas sur la mort de Claude François :

Exemple de professeurs en co-intervention pendant l'EPI Claude François. Trop belle ma réforme ! #collège2016

Publicité

Je deviens officiellement pro-réforme #college2016. Parce que ça devient vraiment trop drôle. Merci @MLGuegan

Le Snes-FSU, principal syndicat d'enseignants du secondaire, a publié l'image du manuel sur sa page Facebook, afin d'illustrer les dérives potentielles des EPI, de nouveaux modules d'enseignement introduits par la réforme du collège à la rentrée prochaine. L'image a été partagée plus de 1500 fois.

facebook.com

En jargon de l'Éducation nationale, les EPI sont des «Enseignements pratiques interdisciplinaires». En français, les EPI sont des sujets sur lesquels travaillent les élèves en utilisant ce qu'ils ont appris dans deux matières différentes.

«En bureau national, quand on a vu ça, on était tous morts de rire. Mais le rire a fait place à la consternation», raconte Camille Buquet, enseignante et responsable de la communication du Snes, à BuzzFeed News.

L'EPI «Mort de Cloclo» est «un projet racoleur pour lutter contre l'ennui dont souffriraient les élèves» pour la syndicaliste. «Avec ce manuel, les autres enseignants se rendent compte concrètement à quel point ça peut déraper», poursuit-elle.

Le ministère de l'Éducation nationale, qui a mis en place la réforme, n'impose pas d'EPI aux enseignants. Libre à eux d'en créer, ou de s'inspirer des manuels. «C’est courir le risque que ça devienne farfelu», estime Camille Buquet.

Marie-Laure Guegan, l'enseignante de physique-chimie qui a repéré l'EPI Claude François en premier et l'a qualifié de «lol du jour», aussi adhérente au Snes, écrit dans un mail à BuzzFeed News qu'elle «attendait les nouveaux manuels avec espoir».

«Avec la réforme du collège, tous les programmes de toutes les matières changent à la rentrée 2016, de la sixième à la troisième. C'est inédit dans l'éducation puisque les programmes changent année par année. Il faut en plus préparer les EPI, qui vont remplacer une partie des cours. Tout cela donne lieu à une inquiétude palpable chez les enseignants qui constatent que tout est fait dans la précipitation, ce qui donne des exemples bâclés comme cet EPI à la fois ridicule et sordide», développe-t-elle.

D'autres exemples d'EPI ont interpellé les deux enseignantes.

Marie-Laure Guegan évoque un «EPI Latin/SVT "éloge d'un légume" sur le site de l'académie de Lyon» ou un «EPI Français/SVT "Emma Bovary mange-t-elle équilibré?"». Camille Buquet, elle, a vu tout récemment un EPI Français/Technologie qui faisait le lien entre Robinson Crusoë et les techniques de construction.

Contactées par BuzzFeed News, les éditions Bordas n'étaient pas en mesure de nous répondre au moment de la publication de l'article.

Jules Darmanin est journaliste chez BuzzFeed News France et travaille depuis Paris.

Contact Jules Darmanin at jules.darmanin@buzzfeed.com.

Got a confidential tip? Submit it here.