back to top

Un journaliste empêché de se rendre à la manif avec son matériel de protection

Interdit de se rendre à la manifestation du 17 mai, le journaliste NnoMan a obtenu gain de cause devant la justice. Mais la police l'a empêché de passer avec son matériel de protection.

Publié le

Comme l'a révélé BuzzFeed News lundi 16 mai, le photojournaliste NnoMan a été l'objet d'un arrêté préfectoral l'interdisant de se rendre sur les lieux de la manifestation du 17 mai.

L'arrêté, remis samedi soir à ses parents, indiquait qu'il y avait «tout lieu de penser» que sa présence à ses rassemblements «visait à participer à des actions violentes». Le tribunal administratif de Paris a retiré l'arrêté ce mardi matin.

Il s'est donc rendu, avec son matériel de protection, au point de départ de la manifestation, place de l'École militaire à Paris. NnoMan a diffusé sur Periscope son contrôle par des forces de l'ordre, aux abords de la manifestation parisienne du 17 mai.

EN DIRECT sur #Periscope : La mascarade continue BLOQUÉ PAR LES CRS https://t.co/yg41lcdHsK

Dans un premier temps, il s'agit d'un simple contrôle d'identité. NnoMan présente sa carte d'agence de presse, explique sa situation très médiatisée depuis ce week-end. Contacté par BuzzFeed News, il précise les événements:

«C'était au niveau du métro Varennes. J'arrive avec d'autres journalistes indépendants de Taranis News et Street Politics. Deux CRS s'approchent, contrôlent notre identité. C'est plutôt détendu à ce moment-là, l'un d'eux me reconnaît parce qu'il m'a vu à la télé.
D'autres arrivent, prennent mon masque à gaz et mes lunettes de protection et les jettent dans un sac poubelle. Ils disent aussi aux trois autres de rentrer chez eux. Moi, ils m'attrapent le bras pour me faire traverser et passer derrière des cars. Ils me demandent de donner tout mon matériel de protection, dont mon casque de roller avec marqué TV dessus, pour avoir le droit d'aller à la manifestation.»

Voici un extrait de la vidéo, dans lequel un CRS explique à NnoMan qu'il doit abandonner tout son matériel de protection pour se rendre à la manifestation.

Voir cette vidéo sur YouTube

youtube.com
Publicité

Lors de la manifestation du 12 mai, un journaliste du Figaro a été blessé à la tête après avoir reçu un pavé.

On y entend un membre des forces de l'ordre répondre aux protestations de NnoMan:

«Vous vous plaindrez quant aux consignes qu'on a reçues. Toute personne doit se rendre sans moyen de protection. Vous avez le droit de vous y rendre, sans matériel.»

Contactée par BuzzFeed News, une porte-parole de la préfecture de police de Paris a dit «ne pas savoir quoi [nous] dire» quant à ce sujet.

Un peu plus tard, NnoMan nous a indiqué pouvoir rejoindre le cortège, avec son matériel, en passant un point de contrôle tenu par des gendarmes. «La quasi-totalité des reporters sur place ont des casques et les masques déjà visibles», a-t-il également indiqué.

Jules Darmanin est journaliste chez BuzzFeed News France et travaille depuis Paris.

Contact Jules Darmanin at jules.darmanin@buzzfeed.com.

Got a confidential tip? Submit it here.