go to content

Un Britannique lance une campagne de crowdfunding pour aider la Grèce à rembourser ses dettes

«J'en avais marre des gesticulations des politiques et j'ai décidé que le peuple européen pouvait aider les Grecs.»

posté le

Âgé de 29 ans, Thom Feenay travaille à Londres dans un magasin de chaussures. Il explique à BuzzFeed News qu'il a lancé ce projet parce qu'il en avait marre du processus politique.

Toutes ces tergiversations sur la Grèce deviennent ennuyeuses. Les ministres européens gesticulent et se demandent si oui ou non ils peuvent aider le peuple grec. Pourquoi nous ne participerions pas à leur place?

L'Union européenne est le foyer de 503 millions de personnes, si nous donnons tous quelques euros alors nous pouvons aider la Grèce à se remettre sur les rails le plus vite possible. Facile.

Comme n'importe quelle bonne campagne de crowdfunding, les personnes qui donnent de l'argent peuvent aussi bénéficier d'une contrepartie. Comme avoir une carte postale du Premier ministre grec Alexis Tsipras pour 3€ ou une salade feta pour 6€.

Indiegogo

Il est peu probable que Thom Feeney ait le pouvoir de promettre des millions de cartes postales à l'image de Alexis Tsipras aux donateurs. Mais il est confiant. Il pense que s'il arrive à atteindre son objectif (recueillir 1,6 milliard d'euros en une semaine), le gouvernement grec sera tellement ravi qu'il l'aidera à tenir sa promesse aux donateurs.

«Je n'en ai pas encore discuté avec le Premier ministre grec, cependant je suis certain qu'il sera ravi de voir son visage affiché dans toute l'Europe.»

Decided to solve the Greek Debt Crisis via crowdfund. All I need is for everyone in EU to buy a Feta and Olive salad https://t.co/vOXKyBOJhZ

«J'ai décidé de résoudre la crise grecque avec le crowdfunding. Tout ce dont j'ai besoin c'est que les Européens achètent de la feta et une salade d'olives.»

Avec la Grèce au bord de la faillite et un référendum organisé par Alexis Tsipras dimanche pour dire non aux mesures d'austérité imposées par les créanciers de la Grèce, ça pourrait être une solution comme une autre pour un pays en mal de cash.

Indiegogo

Thom Feeney assure que son projet est sérieux et qu'il souhaite vraiment amasser un maximum d'argent. «J'aime me dire que le peuple grec serait heureux de voir ses cousins européens mobilisés pour eux», a-t-il ajouté à BuzzFeed. Sur sa page indiegogo, il explique que les cadeaux légers sont aussi une façon d'encourager les gens à penser à la Grèce comme destination touristique, ce qui pourrait aider les Grecs.

Sur Twitter, il a d'ailleurs rassuré certains internautes sur le sérieux de sa campagne.

@thaliamavros thanks Thalia, I promise you can trust me - certainly more than @angelamerkel in any case 😉👍🏻

«Merci Thalia, je vous promets que vous pouvez me faire confiance, et certainement plus à moi qu'à Angela Merkel.»

@AlexisTsipras we're using exclusively Greek produce. Otherwise it seems a bit silly.

«Nous n'utilisons que des produits grecs. Sinon c'est un peu idiot.»

La campagne est faite de telle sorte que si elle ne lève pas 1,6 milliard d'euros en une semaine, les participants ne seront pas débités.

Certains internautes ont laissé un commentaire demandant à ce que l'argent aille de toute façon aux Grecs. Thom Feeney a précisé à la BBC que si sa campagne n'atteignaient pas son but et que les gens n'étaient pas débités, il «aime à penser qu'ils feront quelque chose de spécial avec cet argent quoi qu'il en soit».

Jim Waterson is a politics editor for BuzzFeed News and is based in London.

Contact Jim Waterson at jim.waterson@buzzfeed.com.

Assma Maad est journaliste chez BuzzFeed News France et travaille depuis Paris.

Contact Assma Maad at assma.maad@buzzfeed.com.

Got a confidential tip? Submit it here.