Aller directement au contenu

    Spotify a banni R. Kelly de ses playlists, mais pas Bertrand Cantat

    Accusé de violences sexuelles, le chanteur de R'n'B ne sera plus sélectionné par la plateforme. Le chanteur de Noir Désir, condamné en 2004 pour avoir tué Marie Trintignant, s'y trouve encore.

    Spotify a été, le 10 mai dernier, le premier service de musique en ligne à bannir R. Kelly des playlists créées par l'entreprise pour la promotion d'artistes.

    Al Bello / Getty Images

    Le chanteur de R&B a fait l'objet d'une récente campagne de boycott, #MuteRKelly. Le chanteur continue de démentir les nombreuses accusations d'abus sexuels. Plusieurs médias, dont BuzzFeed News, ont publié des enquêtes selon lesquelles R. Kelly est à la tête d'une «secte» sexuelle, dans laquelle il contrôlerait les faits et gestes de plusieurs femmes.

    Spotify a pris la décision de retirer les chansons de l'artiste des playlists de son service suite à la campagne #MuteRKelly. Le 10 mai, l'entreprise publiait un communiqué signalant une nouvelle «politique publique sur le contenu et les comportements haineux». La musique de R. Kelly reste toutefois disponible sur Spotify.

    «Même si nous ne croyons pas qu'il faille censurer du contenu à cause du comportement d'un artiste ou d'un producteur, nous voulons que nos décisions éditoriales — ce que nous choisissons de programmer —, reflètent nos valeurs. Ainsi, dans certains cas, lorsque qu'un artiste ou un producteur fait quelque chose de particulièrement haineux ou violent (par exemple, s'il commet de la violence sur enfants ou des violences sexuelles), cela peut affecter la façon dont nous travaillons ou nous soutenons cet artiste ou ce producteur», a indiqué l'entreprise dans son communiqué.

    Spotify a confirmé à BuzzFeed News que R. Kelly avait été supprimé de ses playlists suite à ce changement de politique, et une source proche de l'entreprise a indiqué qu'il en était de même pour le rappeur XXXTentacion, notamment accusé de violences aggravées sur femme enceinte et de subornation de témoin (Spotify n'a pas formellement confirmé l'exclusion du rappeur).

    a response from XXXTentacion’s team on Spotify's decision to remove him from playlists

    Interrogée par le New York Times, Aishah White, une porte-parole de XXXTentacion a répondu en listant tous les artistes qui, selon ces critères, pourraient être retirés des playlists promues par Spotify.

    BuzzFeed News a constaté que Bertrand Cantat, qui a été condamné en 2004 à Vilnius, en Lituanie à 8 ans de prison pour «coups mortels» sur sa compagne Marie Trintignant, est, lui, toujours promu dans les playlists créées par Spotify. Son ancien groupe, Noir Désir, est dans la playlist «Liberté, égalité, rock français», une playlist de Spotify France.

    Spotify

    L'album de Bertrand Cantat, Amor Fati, sorti en décembre 2017, figure lui dans «The Sound of French Rock», une playlist qui présente une sélection (automatisée) de chansons de rock français.

    Spotify

    Cette playlist est créée par l'utilisateur «The Sounds of Spotify», un service de l'entreprise qui crée des playlists grâce à des algorithmes. Si Bertrand Cantat se trouve dans la playlist «The Sound of French Rock», c'est parce qu'il est populaire parmi les personnes qui écoutent du rock français. L'algorithme qui a constitué cette sélection n'est par ailleurs pas très fiable, puisqu'on y trouve Georges Brassens et Zebda, qui ne sont pas des groupes de rock.

    Ces sélections automatiques sont toutefois fréquemment promues par le blog officiel de Spotify, et si elles n'apparaissent pas sur les pages d'accueil des utilisateurs, elles sont affectées par le changement de politique de la plate-forme. Ainsi, R. Kelly ne figure plus dans ces playlists.

    Spotify n'a pas répondu à nos questions sur les raisons précises qui font que R. Kelly et XXXTentacion sont bannis de ses playlists, et pas Bertrand Cantat, que ce soit en solo ou avec son ancien groupe Noir Désir.

    «En général, nous essayons de prendre des décisions au cas-par-cas», a indiqué l'entreprise au New York Times.

    Des associations féministes françaises s'opposent au retour de Bertrand Cantat sur scène. Osez le féminisme a appelé à des rassemblements devant les salles de concert qui l'ont programmé, et le chanteur a régulièrement été accueilli par des sifflets et des manifestations depuis la préparation de sa tournée. L'Olympia a annoncé le 3 mai l'annulation de deux dates de l'artiste. Une date de remplacement a été programmée le 7 juin, au Zénith de Paris.

    Le 3 mai, l'Olympia, à Paris, a annoncé l'annulation de deux dates de l'artiste. Une date de remplacement a été programmée le 7 juin, au Zénith.

    Jules Darmanin est journaliste chez BuzzFeed News France et travaille depuis Paris.

    Contact Jules Darmanin at jules.darmanin@buzzfeed.com.

    Got a confidential tip? Submit it here