Aller directement au contenu

    «Pas sérieux», «vieilles solutions»... Hamon taille un costard à Macron

    Interrogé par BuzzFeed News, le candidat socialiste s'en est pris aux tergiversations de son concurrent, au prix d'une petite intox.

    Ce mardi 18 avril, Benoît Hamon était interviewé par BuzzFeed News et trois youtubeurs: Manon Bril, DanyCaligula et Thomas Hercouët.

    Facebook: video.php

    Le candidat socialiste a notamment répondu à des questions sur le contrôle au faciès, la création numérique. (Le son est un peu mauvais au début, mais ça s'arrange, promis.)

    Vers la fin de l'entretien, Benoît Hamon est interrogé sur le fait que c'est un «habitué» de la vie politique, une sorte d'apparatchik. Il répond en attaquant Emmanuel Macron, «un type qui a dix ans de moins que lui».

    «BenoÎt Hamon: Y a un type qui a dix ans de moins que moi. Macron. Vous trouvez qu'il rénove lui? Il propose juste que des vieilles solutions libérales: la fin de l'ISF, augmenter la CSG, contrôler les chômeurs. Vous trouvez ça nouveau, vous? Ça fait 25 ans qu'on le fait en France et en Europe.

    Assma Maad (BuzzFeed): Par son parcours, il incarne quand même quelque chose de nouveau qu'on ne voit pas souvent en France.

    Benoît Hamon: Mais on s'en fout, non, du parcours? Le fait qu'il ait été banquier, c'est pas un problème pour moi. La question, c'est ce qu'il défend et ce qu'il fera s'il est président de la République. Y a pas plus classique, mais désespérément classique, que cela.»

    Il attaque aussi les propos d'Emmanuel Macron sur la colonisation et sur le conflit israëlo-palestinien, en déformant cependant la position de son concurrent sur le sujet.

    «Alors on a le droit d'être dans l'ère du vide, qui consiste à ne pas regarder ce que les gens feraient, mais ce qu'ils vous montrent d'eux. [...] L'essentiel, ce sont les propositions.

    On évoquait la Palestine et Israël. Vous avez Emmanuel Macron qui va sur une radio qui s'appelle Radio J. Il dit: "Je suis contre la reconnaissance de l'État de Palestine." Il fait un peu de chemin, il va sur Beur FM il dit: "Je suis pour la coexistence de deux États, la Palestine et Israël". Elle est où la vérité, dans le taxi? Entre les deux radios?

    Il est en France, il dit: "La colonisation a créé des richesses, elle a eu du bon. Il va en Algérie, il dit: "La colonisation c'est un crime contre l'humanité." Elle est où la vérité, au-dessus de la Méditerranée, dans l'avion? C'est là qu'est le vrai Emmanuel Macron? Mais ça n'est pas sérieux, ça n'est pas sérieux. Moi au moins, vous avez Benoît Hamon, où qu'il soit il dit la même chose.»

    Sur le sujet d'Israël et de la Palestine, Benoît Hamon déforme des propos d'Emmanuel Macron.

    Voir cette vidéo sur YouTube

    youtube.com

    «Je souhaite qu'on continue à avancer sur ce sujet, la reconnaissance de deux États, et qu'on arrive à pacifier la situation», expliquait le candidat à Radio J. Il s'oppose toutefois à une reconnaissance unilatérale de la Palestine, ce qu'il explique aussi à Radio J.

    «Question: Est-ce que si vous êtes élu, vous irez jusqu'à une reconnaissance de l'État de Palestine?

    Emmanuel Macron: Je pense que sur ce sujet, on peut se faire plaisir. J'entends certains qui en font un préalable à tout, mais ça ne sert à rien. Parce que la clé, c'est la reconnaissance de deux États, en réalité sur le terrain (...) Si aujourd'hui la France s'engageait de manière unilatérale dans un processus de reconnaissance de la Palestine, on ajouterait du déséquilibre et on affaiblirait la capacité de la France à jouer un rôle dans la stabilité régionale.»

    Jules Darmanin est journaliste chez BuzzFeed News France et travaille depuis Paris.

    Contact Jules Darmanin at jules.darmanin@buzzfeed.com.

    Got a confidential tip? Submit it here

    News moves fast. Keep up with the BuzzFeed News daily email!

    Newsletter signup form