Aller directement au contenu

    Langemax, harceleur en série, casse-tête pour Twitter et Instagram

    Lorsqu'il choisit une victime, cet utilisateur crée des dizaines de comptes pour lui envoyer des centaines de messages. Et les réseaux sociaux ne font pas assez pour l'en empêcher.

    Il s’appelle Didier924, Rene929, Koko020100, Joujou014, Youi922, Viviou922, Ellou92, Eziou92, Eriou92, Boui92, Coucou92, Soso0101010101. C'est l'un des harceleurs les plus patients et les plus bizarres de Twitter.

    Il s'agit d'un réseau d'au moins une centaine de comptes, utilisés pour harceler des femmes, notamment en signalant leurs fautes d'orthographe.

    BuzzFeed News a découvert l'existence de ce réseau de comptes lorsqu'une utilisatrice de Twitter, Desiiah, a fait part de son désarroi face au harcèlement qu'elle subissait. En quelques jours, elle a dû bloquer des dizaines et des dizaines de comptes. Chacun de ces comptes lui envoyant de nombreux messages.

    Non, ceci n’est pas une blague...

    «Ça a commencé par des demandes de DM auxquelles je ne répondais pas», explique Desiiah à BuzzFeed News.

    «Ensuite dans une conversation Twitter que j’avais, il m'a repris sur l’orthographe il me semble. Ça m'a agacé.» Elle a donc bloqué un premier compte. Puis un autre, puis des dizaines. A chaque fois, son harceleur, sorte d'Hydre de Lerne numérique, créait de nouveaux comptes à la pelle.

    Une fois que tous ses comptes ont été bloqués, le harceleur a décidé de se tourner vers Instagram.

    Ok, là par contre ça va m’énerver fortement

    Pour retrouver des cas précédents de harcèlement commis par ces comptes, BuzzFeed News a cherché une phrase répétée à l'envi : «Plus tu me bloqueras plus je continuerai.»

    C'est là qu'on a découvert le pseudo que cet utilisateur a utilisé pendant un moment : Langemax.

    @JadeRedxx c'est langemax plus tu me bloqueras sur twitter plus je continuerai jusqu'à ce que tu comprennes

    Langemax a déjà fait parler de lui dans la presse : après avoir traité le chanteur Slimane de «gros PD arabe», ce dernier lui a répondu, ce qui lui a notamment valu une reprise dans le Huffington Post.

    Arabe , "pd" , black , musulman , juif , français , hetero ,amoureux des fleurs !Qui que je sois , je suis bien heu… https://t.co/4Ne0AnmoYK

    BuzzFeed News a contacté la personne derrière ce réseau de compte en envoyant un message au pseudo @Frerot922, un autre alias utilisé pour le harcèlement d'une femme. Mais la personne qui nous a répondu a démenti être Langemax.

    C'est peu crédible. Parmi la douzaine d'autres comptes utilisés pour insulter Slimane et ses fans, on retrouve à la fois le pseudo Langemax, et les comptes avec l'écusson du club de foot de l'Olympique de Marseille, utilisés dans le harcèlement de Desiiah et d'autres femmes.

    «Je déteste les journalistes parce qu'ils fouinent partout et veulent tout savoir donc allez chercher vos réponses auprès de quelqu'un d'autre», nous a répondu @Frerot922.

    La quasi-totalité des victimes de Langemax sont des femmes. Il inonde de message aussi bien des étudiantes, des blogueuses jeux vidéo ou des camgirls.

    Au cours des derniers mois, Langemax a inlassablement corrigé les fautes d'orthographe de très nombreuses femmes qui font des lives sur le site pornographique Cam4. Deux d'entre elles ont dit à BuzzFeed News que c'était la première fois qu'elles subissaient un tel harcèlement. «Ça a duré environ 4 jours, indique L., une actrice érotique. Il a créé 45 comptes sur Twitter. Quand j'en bloquais un, il m'écrivait avec un autre, et il a ensuite continué sur Instagram.»

    Il s'adresse aussi à des blogueuses. «Il m'a envoyé un message en me disant "salut ma belle"», raconte Flowie, une blogueuse jeux vidéo. Puis il n'a pas cessé de la contacter.

    «Il m'a demandé pourquoi je passais pas mon temps à m'occuper de ma fille.» Là encore, il a mené le harcèlement sur Instagram.

    La plupart des victimes de cet étrange harcèlement se sentent désemparées.

    M. est une fan de foot visée par Langemax car elle soutient une équipe rivale de l’OM. Elle raconte : «J'ai pensé aller voir la police, mais je ne sais que faire, à vrai dire.» Elle a bloqué 62 comptes en tout. «Pour avoir signalé chaque compte pour harcèlement ou spam, je peux vous dire que la grande majorité de ses comptes sont encore bien actifs, malheureusement», ajoute S., une étudiante prise en grippe par le harceleur. Nous avons pu constater qu’un bon nombre de comptes qui se sont adressés à elle sont encore en ligne avant que nous ne contactions nous-même Twitter.

    Cet exemple montre les difficultés des gros réseaux sociaux en matière de lutte contre le harcèlement. Pris individuellement, la plupart des messages de Langemax sont désagréables mais assez inoffensifs. C'est la masse des comptes qui constitue le harcèlement.

    Or, ni Twitter ni Instagram ne disposent de système de signalement de masse. Il est même impossible de signaler des comptes depuis le site web d'Instagram. Pour que les victimes soient tranquilles, il faut donc qu'elles aient autant de temps à perdre que Langemax.

    Même si Twitter refuse de commenter les cas individuels, l'entreprise a assuré s'attaquer au problème.

    «Actuellement, nous agissons quotidiennement sur 10 fois plus de comptes jugés abusifs qu’à la même période l’année dernière. Nous limitons également l’accès à certaines fonctionnalités ou suspendons des milliers de comptes jugés abusifs chaque jour», indique un communiqué de l'entreprise datant de juillet 2017 que nous a envoyé un porte-parole de Twitter.

    «Il existe des utilisateurs abusifs récidivistes qui créent de nouveaux comptes après avoir été suspendus pour violation de nos règles. Nos nouveaux systèmes, dans les quatre derniers mois seulement, ont été capables de supprimer deux fois plus de comptes de ce genre.»

    Après avoir été contacté par BuzzFeed News, Twitter a suspendu de nombreux comptes rattachés à Langemax. Entre temps, d'autres ont déjà été créés.

    Jules Darmanin est journaliste chez BuzzFeed News France et travaille depuis Paris.

    Contact Jules Darmanin at jules.darmanin@buzzfeed.com.

    Got a confidential tip? Submit it here