Aller directement au contenu

    Esther Benbassa insultée sur le Facebook d'un élu FN: une enquête ouverte

    Christiane Taubira a dénoncé devant le Sénat «des propos qui mériteraient un traitement pénal» sur la page de l'élu. On a vérifié, et s'y trouvent dans les commentaires appels au meurtre, messages racistes, injures...

    Enquête ouverte par le parquet (15/12/2015)

    Le parquet de Paris a ouvert une enquête préliminaire sur des propos injurieux visant la sénatrice EE-LV Esther Benbassa diffusés sur la page Facebook du sénateur FN David Rachline, rapporte l'AFP. Après la publication de notre article, la sénatrice avait demandé à son avocat «d'étudier» un éventuel recours juridique.

    Taubira dénonce le contenu Facebook de l’élu FN David Rachline: on a vérifié

    L'échange repéré par Le Lab a été vif entre David Rachline et Christiane Taubira. Lors de la séance des QAG au Sénat mardi, le sénateur FN a attaqué la ministre de la Justice en l'accusant notamment d'avoir «donné un très fort sentiment d'impunité aux voyous de toutes sortes».

    Pour se défendre et avant de répondre sur le fond, la garde des Sceaux a tenu à dénoncer le contenu de la page Facebook du maire de Fréjus:

    «On me dit par ailleurs que votre page Facebook héberge avec grande complaisance des propos qui mériteraient un traitement pénal. Mais cela n'a rien de surprenant, cela n'a rien de surprenant!»

    En clair, la ministre de la Justice reproche à David Rachline de ne pas modérer suffisamment les commentaires de sa page et de laisser public des messages qui pourraient tomber sous le coup de la loi, celle du du 29 juillet 1982 modifiée en 2004.

    Comme le rappelle le blog spécialisé Juriscom.net, «une personne peut être tenue responsable pour des propos dont elle n'est pas l'auteur. (...) Si elle laisse passivement un tiers publier des propos diffamatoires, injurieux ou encore à caractère raciste sur le mur Facebook qui porte son nom ou dont elle a la maîtrise».

    Un conseiller régional du FN dans le Languedoc-Roussillon a ainsi été condamné en 2013 par le tribunal nîmois à 4000 euros d'amende, dont 1000 euros avec sursis, pour avoir laissé publier sur son mur Facebook des propos à caractère raciste.

    On a donc fait un petit tour sur la page Facebook de David Rachline ce jeudi pour vérifier son contenu.

    Et si l'élu frontiste est au courant (au moins depuis mardi) du possible contenu injurieux de sa page, il n'a toujours pas décidé de faire le ménage.

    Le journaliste du Huffington Post Nabil Touati, a ainsi repéré quelques messages racistes et injurieux:

    "Retourne dans ton arbre", "Détruire (...) régler son compte à Israël", "Mosquée, l'abri des enculés" https://t.co/6fTc7kEouH

    Et en effet, la page de David Rachline recelle de nombreux commentaires islamophobes, injurieux, anti-immigrés et racistes. Il y a bien sûr, les commentaires très virulents:

    «Dehors l'islam et ses pratiquants»

    Commentaire au dessous d'une photo de David Rachline à l'église

    «La France aux blancs»

    Commentaire au dessous d'un post sur la polémique à propos de Nadine Morano et la «race blanche»
    à propos de Christiane Taubira / Via Twitter: @salam93

    Puis il y a des appels à la violence ou au meurtre:

    Commentaires à propos d'un post sur les mosquées

    Sous un autre post de David Rachline, on trouve un message qui appelle à détruire Israël:

    Et lorsque David Rachline publie un article sur Christiane Taubira, les insultes fusent:

    Quand le sénateur FN publie des messages sur la sénatrice EELV Esther Benbassa, franco-turque-israélienne, les commentaires se font violents et racistes::

    Facebook de David Rachline

    Enfin, certains souhaitent la brûler ou la violer:

    Facebook de David Rachline

    Joint par BuzzFeed France, le cabinet du sénateur n'a pas souhaité répondre à nos questions. David Rachline lui, n'a pas donné suite à nos appels.

    Suivez-nous sur Twitter et Facebook:

    David Perrotin est journaliste société chez BuzzFeed News France et travaille depuis Paris. Il écrit notamment sur les sujets liés aux discriminations.

    Contact David Perrotin at david.perrotin@buzzfeed.com.

    Got a confidential tip? Submit it here