Aller directement au contenu
    Posted on 22 sept. 2015

    Non, le président du Conseil des droits de l'homme de l'ONU n'est pas saoudien

    Plusieurs médias l'ont écrit lundi, mais c'est faux. Explications.

    Plusieurs médias ont rapporté, lundi 21 septembre 2015, que l'Arabie saoudite aurait pris la tête du Conseil des droits de l'homme à l'ONU.

    Google

    Tous ces articles citent un communiqué de presse d' UN Watch, une ONG qui dit vouloir «assurer que l'ONU respecte sa propre Charte et que les Droits de l'Homme soient accessibles à tous.»

    Plusieurs sites ont repris l'information en titrant de cette manière:

    FranceTV info / RT / 20 minutes

    L'information a rapidement circulé sur les réseaux sociaux, suscitant des commentaires indignés.

    Quand l'ONU se ridiculise.. l'Ambassadeur d'Arabie Saoudite responsable du panel du Conseil des Droits de l'Homme !! http://t.co/vJaXjSlSyG

    Un article de la chaîne de télévision pro-russe RT France a été partagé environ 40.000 fois sur Facebook.

    L'#ArabieSaoudite présidera le Conseil des droits de l’Homme : "scandaleux" pour @UNWatch http://t.co/SOofjOJfSH

    Le problème, c'est que cette présentation est trompeuse. UN Watch a d'ailleurs précisé sur Twitter que les Saoudiens n'étaient pas à la tête du Conseil des droits de l'homme, «juste présidents d'un comité qui décide qui sont les experts.»

    No, Saudis didn't win their bid to be head of full @UN_HRC. They're just Chair of committee that decides who are UN's human rights experts.

    L'erreur est, semble-t-il, venue des médias. Dans le communiqué de l'ONG, on lit que l'Arabie saoudite «a été élue Présidente du groupe qui nomme les experts du Conseil des droits de l'homme des Nations Unies».

    Le rôle du groupe consultatif est en fait de recommander au Président du Conseil des droits de l'homme une liste de candidats à des postes d'experts, comme l'explique ce document.

    Le site FranceTV info a d'ailleurs rectifié son titre ce mardi 22 septembre:

    FranceTV info

    Avant on lisait: «L'Arabie saoudite prend la tête du Conseil des droits de l'homme et provoque la colère des associations.» C'était «un raccourci», reconnaît la rédaction du site.

    Hillel Neuer, directeur de UN Watch, précise à BuzzFeed France que «l'Arabie saoudite représente le groupe Asie et est à la tête du comité chargé de recommander des nominations pour les experts des droits de l'homme de l'ONU »

    Capture d'écran Youtube / UN Watch / Via youtube.com

    On trouve dans ce document la composition actuelle du groupe consultatif.

    Le Haut-Commissariat aux droits de l'homme de l'ONU, également interrogé par BuzzFeed France, explique que c'est le Président du conseil qui a le dernier mot. Actuellement, c'est l'Allemand Joachim Rücker qui occupe cette fonction.

    Le Haut-Commissariat relativise par ailleurs le poids de l'Arabie saoudite au sein de l'instance:

    «L'ambassadeur saoudien Faisal Trad a été nommé en janvier pour une période d'un an aux côtés de 4 autres ambassadeurs venus du Chili, Algérie, Grèce, Lituanie qui représentent les autres régions du monde. Ils servent à titre personnel et non pas au nom de leur pays.

    Aucun membre ne peut prendre une décision unilatérale, toutes les décisions prises par les groupes sont prises par consensus. Au final, c'est le président du Conseil recommande finalement qui va servir de ces experts.»

    Pas de quoi rassurer UN Watch, qui reste critique à l'égard de cette nomination:

    «Ces experts auront des mandats thématiques relatifs aux droits de l'homme comme les violences envers les femmes. Pour nous, quand vous nommez un pays comme l'Arabie saoudite à la tête d'un tel comité, la symbolique est forte. ce pays a le pire dossier du monde concernant les droits de l'homme. C'est grave», affirme-t-on à l'ONG.

    Mise à jour

    Cet article a été mis à jour pour préciser et ajouter des documents officiels sur le rôle et la composition du groupe consultatif.

    Correction

    La capture d'écran du titre juste d'un article d'I>Télé a été retirée de cet article. Une version précédente de cet article l'avait mal-identifié comme un titre incorrect.

    Suivez-nous sur Facebook et Twitter!

    Assma Maad est journaliste chez BuzzFeed News France et travaille depuis Paris.

    Contact Assma Maad at assma.maad@buzzfeed.com.

    Got a confidential tip? Submit it here