back to top

Un membre du FN décoré par Marion Maréchal-Le Pen montre son tatouage nazi sur une photo

Christian Laparche, membre du service d'ordre du FN, a été décoré samedi par la députée frontiste. Un cliché publié sur Facebook montre qu'il est tatoué de la Rune du loup, un emblème nazi selon les aveux mêmes d'un responsable du parti.

Publié le

Après la publication de notre article, un collaborateur de Marion Maréchal-Le Pen a contacté BuzzFeed France. Il tient à préciser que la députée «n'a jamais vu ce tatouage». Il ajoute par ailleurs que «la rune du loup n'a pas toujours été un emblème nazi».

Difficile pour le Front national de tenir sa «dédiabolisation». Après la campagne départementale et ses multiples élus épinglés pour leurs propos xénophobes ou homophobes, celle des régionales ne commence pas véritablement mieux.

Invitée au lancement de la campagne électorale dans le Rhône-Alpes, Marion Maréchal-Le Pen en a profité pour décorer un membre du service d'ordre du Front national. Manque de chance pour elle, ce frontiste a immédiatement exhibé un tatouage qui a tout l'air d'être un emblème nazi.

Samedi dernier, la députée du FN a en effet passé la journée à Ars-sur-Formans, dans l’Ain, pour soutenir les jeunes candidats locaux à l'élection régionale de décembre prochain.

La tête de liste du parti en Auvergne, Christophe Boudot, a posté des photos et une vidéo de cette journée sur son compte Facebook (public). On aperçoit notamment Marion Maréchal-Le Pen participer à une cérémonie pour remettre une récompense à un membre du département de protection et sécurité (DPS), le service d'ordre du FN. Il s'agit de Christian Laparche, décoré d'une «glaive d'honneur en bronze» pour «ses bons et loyaux services».

Marion Maréchal-Le Pen lors de la décoration de Christian Laparche / Via Facebook
Facebook

Problème : ce membre du DPS très connu au sein du FN porte un tatouage nazi dont il semble plutôt fier. Il le montre juste après avoir été décoré:

Christian Laparche juste après avoir reçu sa récompense / Via Facebook
Le même cliché de Christian Laparche zoomé / Via Facebook

Après avoir montré ce tatouage en question, deux spécialistes de l'extrême droite sont catégoriques: il s'agit de la rune du loup «légèrement détournée au milieu», un emblème initialement médiéval avant qu'il ne soit repris par la 2e division SS sous l'Allemagne nazie.

Guide des symboles fascistes / Via wordpress.com

Contacté par BuzzFeed France, le cabinet de Marion Maréchal-Le Pen «ne voit pas de polémique»:

«Elle ne va pas vous répondre sur cette question, il n'y a pas de polémique. Elle n'a sûrement pas vu ce tatouage et puis tout est question d'interprétation...»

L'assistante de Christophe Boudot (présent lors de cette cérémonie), assure également qu'elle ne connaît pas la signification de ce tatouage. Mais le cliché posté le 7 juin sur le compte Facebook de cette tête de liste a depuis été supprimé.

Egalement sollicité, le chef du DPS, Marc Leauté, assure d'abord qu'il ne s'agit pas d'un tatouage nazi:

«Déjà, je ne vois pas grand chose sur cette photo. On m'a parlé d'une rune du loup, je connais pas trop tout ça, mais c'est possible que la rune du loup soit utilisée dans des périodes de l'histoire un peu dépassées de nos jours (sic).

Mais je crois savoir que c'est aussi un signe celtique qui remonte à quelques milliers d'années avant la période hitlérienne. Moi personnellement, je ne vois pas trop où il y a sujet à polémique. Au FN, nous ne sommes pas nostalgiques de ce genre de période.»

Mais après avoir mis en doute la signification du tatouage, Marc Leauté se montre finalement plus catégorique:

«Oui oui, c'est une rune d'Odal. Mais je crois que ce n'est pas interdit par la loi. Il y a des signes qui font l'apologie de certaines choses et qui sont strictement interdits, mais en l'occurence ce n'est pas interdit. Après chacun y voit ce qu'il veut. »

Le patron du service d'ordre du FN précise donc qu'il s'agit d'une rune d'Odal. Un symbole nordique «d'honneur et de fidélité» et le signe des Jeunesses hitlériennes sous le IIIe Reich.

David Perrotin est journaliste société chez BuzzFeed News France et travaille depuis Paris. Il écrit notamment sur les sujets liés aux discriminations.

Contact David Perrotin at david.perrotin@buzzfeed.com.

Got a confidential tip? Submit it here.