back to top

TF1 demande à un ancien rugbyman gay comment il gérait ses «pulsions homosexuelles»

«Comment vous vous débrouillez justement avec vos pulsions homosexuelles et ce rapport très intime que vous aviez avec vos joueurs», a demandé Sept à huit à l'ex-capitaine du Pays de Galles Gareth Thomas.

initialement publié sur
Mis à jour le

L'émission Sept à huit de TF1 a diffusé un entretien avec l'ex-capitaine de l'équipe de rugby du Pays de Galles Gareth Thomas dimanche soir. Ce dernier est aussi le premier joueur d'un sport collectif à avoir révélé son homosexualité en 2009.

Clemens Bilan / AFP / Getty Images

Le journaliste Thierry Demaizière l'interroge sur ses années difficiles avant qu'il ne révèle son homosexualité et sur les difficultés endurées. Il commence par cette présentation pour le moins maladroite, associant le coming out à des aveux:

«Avant de révéler publiquement son homosexualité à 35 ans, il lui a fallu l'avouer à sa femme et aux joueurs de son équipe».

Dans l'interview, Gareth Thomas a pu partager les difficultés que vivent les homosexuel-le-s dans le sport. Au milieu de l'entretien, le journaliste, connu notamment pour avoir interviewé François Hollande l'an dernier, pose ensuite cette question:

«Le rugby est un sport de contact, il y a des vestiaires, il y a des douches, comment vous vous débrouillez justement avec vos pulsions homosexuelles et ce rapport très intime que vous aviez avec vos joueurs, vous étiez capitaine en plus?»

Et Gareth Thomas de répondre:

«C'est vrai que ce sport peut être considéré comme assez sexy pour les homos, avec les douches, les vestiaires. Mais pour moi le rugby c'était ma profession.»

Voici la vidéo de ce moment:

TF1 qui interroge G.Thomas sur ses "pulsions homosexuelles" dans le rugby, ce "sport de contact"... EN 2015.

«Aucune ambiguïté?», insiste Thierry Demaizière:

«Non, non, je n'ai jamais franchi cette frontière entre activité professionnelle et pulsions. Mes coéquipiers c'étaient ma famille, des frères, et il n'y a pas d'attraction sexuelle entre frères».»

Update

Contacté par puremedias.com, Thierry Demaizière «regrette que sa question ait pu blesser»:

«J'ai choisi de parler de ce livre parmi 100 livres sortis en cette rentrée. C'est un livre contre l'homophobie, on a fait une interview assez longue pour offrir ce message de tolérance et d'acceptation, expliquer comment les pulsions d'un sportif malheureux qui les réfrenne deviennent les désirs assumés de quelqu'un d'épanoui».

Il ajoute:

«Si c'était à refaire, j'emploierais le mot désir.»

De nombreux internautes ont dénoncé ces questions:

Visiblement, chez TF1, il y a de forte pulsion à poser des questions de merde…

"Le rugby est un sport de contact, comment vous avez géré ça avec vos pulsions homosexuelles ?" : #septahuit, vous n'avez pas honte ? @TF1

Le pire, avec cette question sur les "pulsions sous les douches", c'est qu'elle a sans doute été visionnée avant diffusion, donc validée.

Et si on parlait des pulsions hétérosexuelles, genre harcèlement de rue !? #septahuit

D'autres ont préféré ironiser:

"Vous êtes homosexuel et proctologue ? Contactez @TF1 dès maintenant pour un reportage sur vos pulsions homosexuelles."

Aux toilettes, dans les vestiaires, dans les cabines d'essayage, comment font les gays pour gérer leurs pulsions ?

T'es là, demain, #septahuit? Y'a "La Pulsion Hétérosexuelle est dans le pré" sur la 6. T'amènes une pizza?

David Perrotin est journaliste société chez BuzzFeed News France et travaille depuis Paris. Il écrit notamment sur les sujets liés aux discriminations.

Contact David Perrotin at david.perrotin@buzzfeed.com.

Got a confidential tip? Submit it here.