back to top

L'arrestation musclée d'une militante de 72 ans à Poitiers fait polémique

«Vous m'étouffez, vous m'étouffez», lâche la femme dans une vidéo partagée environ 40.000 fois sur Facebook.

Publié le

Membre de la Ligue de protection des oiseaux (LPO), Katia Lipovoï était accompagnée d'une trentaine d'habitants du quartier de Beaulieu lundi 15 février pour s'opposer à l'abattage de 98 platanes décidé par la mairie de Poitiers.

Mais après avoir secoué une barrière de sécurité, celle-ci est tombée et la police nationale présente sur les lieux a ordonné l'interpellation de Katia Lipovoï, âgée de 72 ans.

Publicité

Alors que les quelques militants demandent aux policiers de «ne pas brutaliser cette dame», les forces de l'ordre la mettent à l'écart pour l'immobiliser. «C'est une honte, vous êtes en train de la violenter devant son fils», lance un homme.

Interrogé par BuzzFeed, le commissariat de Poitiers dit ne pas pouvoir commenter les faits ce mardi. «Rappelez-nous dans deux jours. On travaille, on a des événements à protéger, on a une vie aussi», lâche-t-on, agacé, au commissariat de la ville.

D'après France Bleu, le commissariat assure toutefois qu'il «n'y a pas eu d'usage disproportionné de la force d'après la police».

Publicité

Également jointe par BuzzFeed, la mairie de Poitiers rappelle que «le maintien de l'ordre n'est pas une de ses prérogatives». Elle dit que «l'abattage des arbres va se poursuivre ce mardi» et ajoute:

«L'abattage de ces arbres était prévu depuis deux ans. Après la tempête de 2013, les habitants ont décidé qu'il fallait abattre les arbres fragiles. Il s'agit de 98 arbres sur plus de 2000. Les élus ont discuté avec les militants mais lorsqu'ils sont partis, les forces de l'ordre ont procédé aux interpellations».

«Pendant la garde à vue, explique la militante à France 3, ils ont voulu me faire signer une déposition selon laquelle j'avais agressé un policier. J'ai refusé en leur expliquant que je m'étais simplement débattue parce qu'ils me faisaient mal.»

Katia Lipovoï est ressortie libre après plus de 4 heures de garde à vue et sera convoquée en avril devant le tribunal correctionnel de Poitiers pour violences sur personnes dépositaires de l'autorité publique.

Les forces de l'ordre, citées par France Bleu, disent que la militante aurait donné un coup de pied et une gifle à des fonctionnaires de police.

Depuis lundi, la vidéo a été partagée environ 40.000 fois sur Facebook et suscite de nombreuses réactions.

Après avoir vu cette dame neutralisée par les forces de l'ordre, je dois dire que je me sens bien plus en sécurité. Merci !

J'ai honte ! Arrestation musclée de Katia qui s'oppose à l'abattage des arbres - cc @BCazeneuve @PNationale https://t.co/hxwafS6nRZ

Réaction suite à l'interpellation de Katia qui s'opposait à l'abattage d'arbres à #Poitiers. https://t.co/I8P6oFVTbY

David Perrotin est journaliste société chez BuzzFeed News France et travaille depuis Paris. Il écrit notamment sur les sujets liés aux discriminations.

Contact David Perrotin at david.perrotin@buzzfeed.com.

Got a confidential tip? Submit it here.

Sponsorisé