«Mosquée salafiste de Longjumeau»: les omissions de NKM

Info BuzzFeed News - NKM laisse entendre dans les médias qu’elle a tenté de fermer «la mosquée salafiste» de Longjumeau lorsqu’elle en était maire. Une vidéo consultée par BuzzFeed News montre pourtant la députée soutenir le projet d’agrandissement de la mosquée.

Depuis quelques semaines, Nathalie Kosciusko-Morizet milite pour déclarer «hors la loi» le salafisme, ce courant de l’islam qu’elle accuse d’être «le terreau du terrorisme», pour avoir «une base légale définitive, pérenne, pour fermer des mosquées». Elle argumente en prenant l’exemple de la mosquée de Longjumeau, ville dont elle a été maire de 2008 à 2013.

Le 5 août dernier par exemple, sur France Info, elle demandait à Manuel Valls de lutter légalement contre le salafisme et s’appuyait sur son expérience municipale pour montrer comment elle n’était pas parvenue à fermer la mosquée de sa ville:

«Moi j’ai été maire d’une ville de grande couronne dans laquelle il y avait une salle de prière salafiste. Vous n’aviez pas de base légale pour la fermer. Vous étiez obligé de contourner la loi, d’essayer d’avoir des bases qui n’avaient aucun rapport, du genre “il y a un problème avec la sécurité incendie, l’insalubrité du lieu”.»

Samedi, dans On n’est pas couché, Vanessa Burggraf a justement interrogé NKM sur son rapport avec la mosquée de Longjumeau. La nouvelle chroniqueuse a notamment mentionné le communiqué de l’imam de la mosquée en réaction à ses propos, qui assure qu’à l’époque, loin de vouloir fermer la mosquée, la députée de l’Essonne avait prêté un gymnase pour les prières et «même cherché un terrain pour construire une mosquée plus grande». «Ça c’est faux», rétorque l’ex-ministre pour démentir la dernière affirmation. Et de préciser ce qu’il en est du prêt d’un gymnase:

«Il y avait lorsque j’étais maire à Longjumeau une salle de prière qui se déclarait ouvertement salafiste, ouvertement, ils le disaient, ils étaient référencés comme tels. À l’époque, le président de la communauté, l’imam, s’appelait Farid Mounir. Il était le frère de celui qui est aujourd’hui imam. Il se déclarait ouvertement salafiste. Cette salle de prière était à l’époque aussi, surveillée. Nous étions en contact aussi avec les Renseignements généraux sur ce sujet, qui préféraient que les relations restent bonnes et de toute façon c’était la seule salle de prière à Longjumeau. Donc dans ce cadre-là, à l’occasion de l’Aïd, on prêtait un gymnase pour l’ensemble des croyants (…) comme cela se fait dans toutes les communes…»

«Elle a sollicité notre aide pour les élections législatives»

Des documents de l’époque que nous nous sommes procurés montrent que la candidate à la primaire des Républicains prêtait en effet régulièrement le gymnase à cette mosquée.

Exemple de lettre signée par NKM autorisant le prêt du gymnase

BuzzFeed News

 

Mais, contrairement à ce qu’elle assure sur le plateau de France 2 et sur France Info, NKM n’a entrepris aucune démarche pour faire fermer cette mosquée. Au contraire, leurs relations étaient sereines et la mairie avait entamé un processus pour rechercher un terrain plus grand.

«Nous avions de bonnes relations à l’époque, je ne comprends pas cette charge contre notre mosquée. Une fois élue, on a dû la rencontrer une vingtaine de fois», raconte à BuzzFeed News Ismaïl Mounir, actuel imam et président du Centre socio-culturel islamique de Longjumeau.

Selon Ismaïl Mounir, NKM promettait même de les aider à obtenir une mosquée plus grande pour Longjumeau avant d’être élue: «Elle nous a rencontrés plusieurs fois pour solliciter notre aide, notamment lors des élections législatives. Elle mettait en avant son futur soutien pour une mosquée plus grande», affirme-t-il.

Une vidéo où NKM défend le projet de la mosquée

En campagne pour les municipales de 2008 par exemple, NKM est invitée, avec d’autres élus, par les dirigeants de la mosquée dans un restaurant halal de la ville. Dans une vidéo de l’époque que nous avons pu consulter, on la voit prendre le micro et rappeler que «l’engagement de la ville» pour accompagner la mosquée «est total». Elle y expose également plusieurs solutions pour que les dirigeants et les musulmans de la ville «trouvent un bâtiment à un prix acceptable»: «Mon idée est d’avancer courant 2009 sur un projet de terrain», insiste-elle.

Capture écran de la vidéo avec NKM et Farid Mounir en février 2008 / Via BuzzFeed News

D’après Ismaïl Mounir, les relations entre l’ex-président du lieu de culte qu’elle accuse aujourd’hui d’être «salafiste», Farid Mounir, et NKM étaient «très bonnes».«Il y a quelques années, nous avions eu un maire qui ne lisait même pas nos courriers et n’échangeait pas avec nous au début de son mandat. Or avec NKM, il n’y avait pas de problème», poursuit-il. Pendant son mandat, la mairie a en effet échangé avec la mosquée sur différentes possibilités pour trouver un nouveau terrain. Nous avons pu consulter deux courriers (datés du 14 mars 2011 et du 16 mai 2011) signés par NKM qui retoque deux propositions de la mosquée pour des raisons «d’urbanisme».

«Elle devait entretenir de bonnes relations “faciales”»

Joint par BuzzFeed News, l’un des collaborateurs de NKM dit «ne pas trop savoir si NKM avait effectivement aidé à rechercher un nouveau terrain». Il tient à souligner «le mensonge» de l’imam Ismaïl, «qui assure dans son communiqué que NKM a qualifié la mosquée de “nid de salafistes”» (sur France Info, elle a en effet parlé d’une mosquée salafiste sans employer l’expression «nid de salafistes»).

Mais sur le fond, le collaborateur ne va pas, contrairement à sa patronne, jusqu’à sous-entendre qu’elle voulait fermer la mosquée. «Comme elle le dit sur le plateau, les Renseignements généraux lui avaient demandé d’entretenir de bonnes relations “faciales”. Ce qui est certain, c’est que NKM a toujours fait la distinction entre les dirigeants de la mosquée et les fidèles», ajoute-t-il. «C’est vrai qu’elle les rencontrait dans des cafés, mais c’est justement parce qu’elle refusait de retourner à la mosquée. En revanche, elle ne leur a jamais demandé de l’aide pour une élection.»

Quand NKM envoyait un faire-part à l’imam «salafiste»

Malgré cette distinction avancée, NKM semblait avoir de bons liens avec les dirigeants puisqu’elle a envoyé à l’ancien imam de la mosquée un faire-part pour répondre à ses vœux après la naissance de son enfant. «Merci, cher Farid, à vous et à l’ensemble de la communauté pour votre gentil mot. Bien à vous, NKM», écrit-elle. «Elle envoyé des faire-part à tout le monde, en tant qu’élue», rétorque le collaborateur.

Contactée, une source des renseignements chargée de la surveillance de certaines mosquées d’Ile-de-France livre quelques explications. «NKM était prévenue que cette mosquée, à l’époque, entretenait des liens avec l’Arabie saoudite et qu’il y avait de nombreux salafistes. Mais je pense que lorsque vous êtes élu, vous faites comme vous pouvez pour gérer ça. Vous ne pouvez pas avoir la communauté contre vous», défend-il.

Le faire-part envoyé par NKM à l'imam de la mosquée de Longjumeau / Via BuzzFeed News

Mosquée surveillée par les Renseignements

Ismaïl Mounir dénonce des «attaques purement politiques» et dément toute revendication salafiste même si, d’après nos informations, la mosquée reste surveillée par les Renseignements. «Nous ne revendiquons pas d’être une mosquée salafiste. Certains détracteurs assurent que je le suis, car il y a très longtemps, je suis intervenu dans deux réunions avec des personnes de ce courant. Alors oui, il y a des fidèles salafistes à la mosquée car il y a des sensibilités différentes, mais quel est le rapport avec le terrorisme?» interroge-t-il avant de nous montrer le tract d’une réunion où il intervenait sur le thème: «Vaincre le terrorisme».

Si cette mosquée retient l’attention des autorités, la maire actuelle, Sandrine Gelot (LR), qui était la première adjointe de NKM à l’époque, ne semble pourtant pas suspecter «un terreau du terrorisme». Elle a fait voter au conseil municipal une modification du règlement pour que les fidèles de la mosquée –devenue trop petite– puissent louer une salle municipale 125 euros pour deux heures chaque vendredi. Et d’après un proche de la mairie, qui souhaite rester anonyme, elle a «récemment validé» la construction d’une nouvelle mosquée capable d’accueillir plus de monde.

Sollicitée par BuzzFeed News, la mairie de Longjumeau n’a pas souhaité nous donner plus de précisions. De son côté, Ismaïl Mounir prévient qu’il va diffuser une vidéo avec des témoignages de soutien de différents élus locaux.











Check out more articles on BuzzFeed.com!

David Perrotin est journaliste société chez BuzzFeed News France et travaille depuis Paris. Il écrit notamment sur les sujets liés aux discriminations.
Contact David Perrotin at david.perrotin@buzzfeed.com.
Got a confidential tip? Submit it here.
 
 
More News
More News
Le buzz du moment