go to content

Centre d’hébergement pour SDF: choses entendues parmi les «révoltés» du XVIe

«Si c'est pour que les migrants violent nos enfants, c'est non!»

posté le

Lundi soir, 800 habitants du très chic XVIe arrondissement de Paris étaient conviés à une réunion publique dans un amphithéâtre de l’université Paris-Dauphine pour parler du centre d’hébergement pour sans-abris prévu par la mairie de Paris.

Des élus de la ville, dont l'adjoint au logement Ian Brossat (PC), ainsi que la secrétaire générale de la préfecture d'Ile-de-France, Sophie Broncas, devaient convaincre les habitants d'accueillir 200 sans logis à la lisière du bois de Boulogne, le long de l'avenue du Maréchal-Maunoury.

Mais alors que la réunion devait durer deux heures (avec une heure d'échanges avec l'auditoire), des habitants du XVIe soutenus par leur édile LR Claude Goasguen, ont empêché Sophie Bronca d'exposer ses motivations en l'insultant à plusieurs reprises.

«Salope», lance par exemple un des habitants comme on peut l'entendre sur cette vidéo:

Qd un préfet tente de justifier la construction d'un centre d'hébergement d'urgence à Boulogne dvt les hbts du 16e

Après avoir tenté de calmer la foule et en recevant quelques insultes au passage (dont un connard), Laurent Batsch, le président de l’université, a décidé de faire évacuer la salle, la sécurité «n'étant pas assurée».

Réaction des habitants du 16e, lorsque le Psdt de la Fac Dauphine décide d'annuler la réunion

BuzzFeed était présent pendant cette réunion avortée, voici une sélection des petites inquiétudes exprimées par ces habitants:

David Perrotin est journaliste société chez BuzzFeed News France et travaille depuis Paris. Il écrit notamment sur les sujets liés aux discriminations.

Contact David Perrotin at david.perrotin@buzzfeed.com.

Got a confidential tip? Submit it here.