Candidate En marche et astrologue à 90 euros la séance: le parquet ouvre une enquête

Le parquet de Toulouse vient d'ouvrir une enquête contre Corine Vignon, candidate En marche arrivée en tête au premier tour des législatives. Elle est accusée d'avoir dissimulé ses activités d'astrologue. D'après un document que s'est procuré BuzzFeed, elle facturait ses séances 90 euros.

posté le

Corinne Vignon, investie par En marche dans la 3e circonscription de la Haute-Garonne et arrivée largement en tête dimanche au soir du premier tour des élections législatives, fait l'objet depuis ce jeudi d'une enquête ouverte par le parquet de Toulouse. En effet, sur la base de l'article 40, qui contraint les autorités à dénoncer tout crime ou délit dont ils ont connaissance, les services fiscaux ont déposé une plainte contre la candidate, révèle France 3.

«Astralement vôtre»

Le parquet de Toulouse précise à BuzzFeed News que Corine Vignon aurait «exercé une activité d'astrologie non déclarée». Le SRPJ est en charge de l'enquête. «Il faut maintenant laisser le temps des investigations», ajoute le parquet.

Corine Vignon est par ailleurs maire de Flourens (Haute-Garonne).

L'élue est aussi astrologue à ses heures perdues comme elle l'avait d'ailleurs confirmé à France 3. «Ce n’est pas mon métier. C’est très anecdotique. Je m’intéresse à l’astrologie comme je m’intéresse aux tortues marines. C’est très personnel», expliquait cette candidate aujourd'hui accusée de fraude fiscale. Comme le montre un mail que nous avons pu nous procurer, Corine Vignon pouvait facturer ses séances d'astrologie 90 euros.

Selon France 3, elle n'aurait pas non plus déclaré la somme qu'elle a touchée lors de la rupture conventionnelle de son contrat de travail avec la société de Labège, près de Toulouse, qui l'employait.

Un autre candidat accusé de fraude fiscale

Dans une autre circonscription, à Villeurbanne, c'est le candidat d'En marche Bruno Bonnell, également arrivé en tête au premier tour, qui est accusé par Mediapart de «chercher à échapper à l'impôt». Ce que n'a pas manqué de rappeler sa concurrente socialiste Najat-Vallaud-Belkacem mercredi lors d'un débat organisé par France 3:

«Je ne crois pas qu'ils [les électeurs de Villeurbanne] vous connaissent si bien, a-t-elle lâché. Des révélations ont été faites ces derniers jours à votre sujet par Mediapart qui concernent à la fois la façon dont vous avez cherché à échapper à l'impôt, dont vous avez domicilié des sociétés dans des paradis fiscaux.»

Le candidat et entrepreneur est en effet soupçonné d'être propriétaire de deux sociétés, BB26 et Navya, basées dans l'État américain du Delaware, célèbre paradis fiscal. Selon un jugement de divorce daté de 2011, il est aussi accusé d'avoir voulu échapper à «l'impôt de solidarité sur la fortune (...) et l'impôt sur le revenu». Interrogé par BuzzFeed News, Bruno Bonnell jure que «tout est transparent» et qu'il «n'a jamais fraudé le fisc».

Enfin Laurent Zameczkowski, candidat dans la 6e circonscription des Hauts-de-Seine est arrivé largement en tête avec 41,92% des voix. Selon un article du Point mis en ligne ce jeudi, ce patron de PME ne publie pas les comptes de son entreprise au tribunal de commerce. Il aurait aussi ouvert un compte non-déclaré à Hong Kong. Laurent Zameczkowski est aussi visé par une plainte pour «violences conjugales».



David Perrotin est journaliste société chez BuzzFeed News France et travaille depuis Paris. Il écrit notamment sur les sujets liés aux discriminations.

Contact David Perrotin at david.perrotin@buzzfeed.com.

Got a confidential tip? Submit it here.