back to top

Les vraies conséquences de la contraception sur votre libido

Un contraceptif entraînant une perte de libido? Merci, mais non merci.

Publié le

Vous avez peut-être déjà entendu des femmes se plaindre d'une chute de libido, qu'elles attribuent à leur contraception. Peut-être même que vous êtes l'une d'entre elles.

REUTERS/Eric Gaillard / Via reddit.com

Quelle est la part de vérité dans tout cela, et comment faire en sorte que vous ne soyez pas affectée? Nous avons parlé avec les gynécologues-obstétriciennes Jennifer Gunter et Mary Jane Minkin pour en apprendre plus. Voici tout ce qu'il faut savoir.

Selon les études sur le sujet, certaines femmes sous pilule rapportent une augmentation de leur appétit sexuel, tandis que d'autres rapportent au contraire une diminution, et que d'autres encore ne notent absolument aucun changement.

instagram.com

De nombreuses études se sont penchées sur le problème, avec des résultats contradictoires. Certaines études ont trouvé une corrélation entre contraception et faible libido chez certaines femmes (mais pas toutes), tandis que d'autres n'ont pas trouvé de lien significatif. D'autres études encore ont trouvé que certaines femmes sous pilule rapportaient une augmentation de leur appétit sexuel ou pas de changement du tout. Bref, tout ça est un peu confus.

Mais quand on regarde les grandes conclusions de nombreuses études sur le sujet, il semble qu'en réalité, la majorité des femmes ne rapporte aucun problème. Seul 15% des femmes sous contraceptif ont noté une perte de libido, selon un compte-rendu de 2013 paru dans le Journal Européen de Contraception et Santé Reproductive qui a analysé 36 études réalisées entre 1978 et 2011. Et, malheureusement, il n'a pas été clairement prouvé que la contraception était vraiment la cause dans tous les cas de diminution de libido, puisqu'une multitude d'autres facteurs influent sur le désir, explique le Dr Gunter.

Mais de nombreuses femmes soutiennent mordicus que leur pilule leur a ôté leur libido. Alors, qu'est-ce qui se passe?

Publicité

Prendre une contraception hormonale peut altérer votre niveau de testostérone.

Universal Pictures / Via andiwaslikewut.tumblr.com

La plupart des moyens de contraception consistent à libérer des hormones pour stopper l'ovulation. Ainsi, si vous avez recours à la pilule, à l'anneau vaginal, au patch, au progestatif injectable ou à l'implant, vous n'ovulez pas tous les mois (ouais, pas de bébé!). Mais la production de testostérone, qui jouerait un rôle dans l'appétit sexuel, dépend aussi de vos ovaires, explique le Dr Minkin.

En plus, les œstrogènes contenus dans les méthodes contraceptives peuvent augmenter la quantité de SHBG, une hormone qui lie la testostérone pour en diminuer la quantité dans le corps, ajoute le Dr Gunter. Une étude de 2006 du Journal de Médecine Sexuelle a montré que les femmes prenant la pilule avait quatre fois plus de SHBG dans le corps que les femmes ne l'ayant jamais prise. Cela peut donc aussi jouer un rôle.

Enfin, l'arrêt de l'ovulation signifie que vous n'aurez pas ces pics de testostérone à mi-cycle que certaines femmes tiennent pour responsables de leur très fort désir sexuel pendant l'ovulation.. Avec une contraception, au contraire, vos niveaux hormonaux restent relativement stables pendant tout le mois. Ces hauts et ces bas ne touchent pas toutes les femmes durant leur cycle, mais si vous étiez très portée sur le sexe pendant votre phase d'ovulation avant de commencer à prendre un contraceptif hormonal, il se pourrait bien que ça vous manque.

Et il peut être plus difficile de mouiller quand on prend certains moyens de contraception.

Spondylolithesis / Getty Images / Via thinkstockphotos.com

Chez certaines femmes, le fait de prendre une méthode contraceptive faiblement dosée peut rendre la lubrification extrêmement compliquée. Et même si ce n'est pas forcément un signe de faible libido, pas facile de se sentir excitée quand on a l'impression d'avoir le Sahara entre les cuisses.

Avant de mettre le feu à votre méthode de contraception, ayez toujours à l'esprit ces deux importants avertissements:

instagram.com

1. La libido est très difficile à mesurer. La définition de ce qu'est une «faible libido» varie d'une personne à l'autre. Est-ce que ça veut dire que le sexe vous dégoûte à présent... Ou est-ce que ça veut dire que vous ne vous jetez plus aussi spontanément sur votre partenaire qu'avant? Ceci pourrait aussi expliquer pourquoi il est si difficile de comprendre les effets exacts de la contraception sur votre désir.

2. Votre libido est affectée par beaucoup de choses, et pas seulement par la testostérone. Pensez à tous ces petits facteurs qui influent sur votre appétit sexuel. Certes, les hormones y jouent un grand rôle, mais qu'en est-il de vos émotions, de vos réactions physiologiques, de l'état de votre relation, de si vous vous sentez à l'aise avec votre partenaire, de l'image que vous avez de votre corps, de votre niveau de stress, votre relation à l'intimité? Et la liste est encore longue... C'est vrai, beaucoup de femmes sous pilule auront un niveau de testostérone plus bas, mais cela ne veut pas dire que vous ressentirez forcément une perte de désir, assure le Dr Gunter.

Publicité

Ceci étant dit, voici ce que vous devez faire si vous prenez un contraceptif et que votre désir sexuel s'en ressent.

1. Pensez à tous les autres facteurs qui pourraient jouer un rôle.

instagram.com

Les antidépresseurs sont une des causes les plus répandues en cas de libido plus faible, explique le Dr Minkin. Mais un appétit sexuel réduit peut aussi être dû au stress, à l'anxiété, à des ennuis de santé, à des problèmes dans le couple, ou encore à une multitude d'autres facteurs. Même le fait d'être dans une relation formidable et durable peut être associé à une perte de désir spontané au fil du temps. En gros, envisagez bien toutes les explications possibles avant de jeter votre contraceptif. Si vous êtes toujours convaincue que ce dernier est responsable et que vous souhaitez essayer une autre pilule ou un autre moyen de contraception pour voir si cela change quelque chose, cela ne peut sûrement pas faire de mal, continue le Dr Gunter.

2. Envisagez de trouver une pilule qui serait plus compatible avec votre corps.

instagram.com

On sait que certaines pilules ont un impact plus fort sur la libido que d'autres, à cause du type de progestatif de synthèse qu'elles contiennent, explique le Dr Minkin. Par exemple, Yaz et Jasmine sont à base de drospirénone, un anti-testostérone puissant, et sont donc intéressantes dans le traitement de l'acné, mais peuvent potentiellement altérer votre libido. Au contraire, certaines pilules comme Lybrel et Lutera contiennent du lévonorgestrel, qui agit beaucoup comme la testostérone et pourrait être meilleur pour la libido.

Ceci étant dit, ces effets peuvent ne pas être ressentis par TOUTES LES FEMMES qui prennent ces pilules. Vous pourriez avoir une libido beaucoup plus forte en utilisant Jasmine parce que vous saurez que votre peau est plus belle et que vous êtes bien protégée de tout risque de grossesse. Le corps de chaque femme est différent. Il faut parfois faire des essais et se tromper avant de trouver la bonne pilule.

3. Envisagez de passer au stérilet, de préférence au cuivre.

instagram.com

Le stérilet ou DIU –Dispositif intra utérin– au cuivre ne contient pas d'hormones et ne devrait donc pas avoir d'effet sur votre vie sexuelle. Le DIU hormonal pourrait aussi être une bonne idée, puisqu'il ne stoppe pas l'ovulation et que la quantité de progestérone synthétique absorbée par votre circulation sanguine serait infime, explique le Dr Minkin. Et puis évidemment, il reste toujours le préservatif.

4. Pensez au lubrifiant.

Jennifer Lopez VEVO / Via BuzzFeed

Si la sécheresse intime vous pose problème, n'oubliez pas que lubrification et désir ne vont pas toujours de pair. Vous pourriez être extrêmement excitée sans pour autant mouiller, et ce pour une multitude de raisons (parmi lesquelles la prise d'une pilule faiblement dosée en œstrogène). Si c'est votre cas, un lubrifiant pourrait s'avérer très utile pour améliorer les choses.

En résumé: si votre appétit sexuel n'est plus ce qu'il était, votre moyen de contraception n'en est pas forcément responsable. Il vaut malgré tout la peine d'en parler à votre médecin.

Dimension Films / Via thegiflibrary.tumblr.com

Le ou la médecin pourra vous aider à en comprendre la cause et à trouver le meilleur moyen de résoudre le problème.

Casey Gueren is a senior health editor for BuzzFeed News and is based in New York.

Contact Casey Gueren at casey.gueren@buzzfeed.com.

Got a confidential tip? Submit it here.