back to top

Le nouveau secrétaire d'État Jean-Baptiste Lemoyne, soutien zélé des anti-mariage pour tous

Proche des Veilleurs, et soutien affirmé de Sens Commun, le nouveau secrétaire d'État auprès du ministre de l'Europe et des Affaires étrangères, a participé à plusieurs manifestations contre le mariage pour tous. Il n'hésite pas à ironiser dessus sur Twitter.

Publié le

Jean-Baptiste Lemoyne a été nommé mercredi secrétaire d'État auprès du ministre de l'Europe et des Affaires étrangères. Jeune sénateur de L'yonne âgé de 39 ans, il a été l'un des premiers parlementaires LR à rejoindre Emmanuel Macron.

En 2013, alors que la loi Taubira autorisant le mariage pour les personnes du même sexe, divisait de nombreux Français, Jean-Baptiste Lemoyne a pris publiquement position contre le mariage pour tous. En témoignent ses nombreux tweets publiés en 2013.

Alors membre du Conseil général de L'Yonne, il tweete en février 2013 qu'il écoute la radio Fréquence Gaie «tout en conduisant» vers l'Assemblée nationale «pour aider au combat contre le #MariagePourTous» . Et que c'est son «paradoxe». En mars 2013 il demande: «La question sur le retrait du mariage homo c'est pour quand?». Et lorsqu'il vient en mai 2013 pour manifester à Paris, il s'adresse aux «fils et filles de France» et ajoute que «le pays réel monte sur Paris».

«À quand la déclaration de l'état d'urgence pour faire passer le mariage gay?»

Alors que la loi n'était pas encore votée, Jean-Baptiste Lemoyne a dénoncé les méthodes dans l'hémicycle. En avril 2013, il tweete: «Ça y est la guillotine s'abat sur les députés #UMP ! Plus de possibilité de s'exprimer sur les amendements» avec les hashtags «bâillonnés» et «Manif pour tous». Il s'interroge aussi le même mois: «À quand la déclaration de l'état d'urgence pour faire passer le mariage gay avec les hahstags «#manifpourtous» et «#BienvenueEnBielorussie».

Il tweete plusieurs fois dans les cortèges de la Manif Pour tous que l'ambiance «est bon enfant», comme en janvier 2013 ou en avril 2013. Et lorsqu'un internaute lui dit que la manif était «homophobe» et qu'elle a «insulté les millions de Français qui sauront s'en souvenir», Jean-Baptiste Lemoyne répond que «au contraire, ce fut bon enfant et c'est ce qui embête les propagandistes».

Jean-Baptiste Lemoyne ~plaisante~ aussi volontiers sur le sujet. Comme en tweetant en mai 2013 l'image d'un dessin qui souhaite une «bonne fête, maman, papa», accompagnée de cette légende «Attention image subversive interdite aux moins de 18 ans!! #ManifPourTous». Un mois plus tard, il réitère avec une photo d'un mariage hétéro avec le même texte: «Attention image subversive interdite aux moins de 18 ans !»

Aux côtés des Veilleurs et un soutien de Sens Commun

Le vote de la loi Taubira n'a pas découragé pour autant le militantisme du nouveau Secrétaire d'État. Il s'est associé aux Veilleurs, ce mouvement de jeunes combattant la loi Taubira né en marge de la Manif pour tous, pour continuer à contester le mariage homosexuel. Comme ici en mai 2013 où il se trouvait aux Invalides avec les Veilleurs, ou ici dans sa région de L'Yonne où il écrit «on lache rien». Il écrit aussi «être fier d'être aux côtés des Veilleurs de nuit pacifiques et néanmoins évacués Manu militari».

Notre groupe d'élus et députés est fier d'être aux côtés des #VeilleursDeNuit pacifiques et néanmoins évacués Manu militari ! #ManifPourTous

Il dénonce aussi la différence de traitement entre les Veilleurs et les «lycéens anarchos» comme en octobre 2013, ou évoque les violences des supporters du PSG au Trocadéro en 2013 en disant: «Entre les #Veilleurs et #CeuxDuTrocadero ont voit ceux qui ont été enfants de chœur et le sont restés et les autres hein :)». Comprenez, les gentils ce sont eux.

En 2014, plus d'un an après le vote de loi Taubira, Jean-Baptiste Lemoyne expliquait sur le plateau de KTO, la chaîne de tv catholique, qu'il fallait «largement réécrire les choses » et qu'il souhaiter «plutôt aller» vers un PACS amélioré. Toujours en lien avec le vote de la loi Taubira, Jean-Baptiste Lemoyne a publiquement soutenu le mouvement de droite conservateur Sens Commun, né de la contestation contre le mariage pour tous. Un mouvement qui, veut faire de «la réduction du nombre d'avortements une grande cause nationale» et souhaite «reconnaître constitutionnellement le mariage comme l’union d’un homme et d’une femme incluant la présomption de paternité».

En 2014, Jean-Baptiste Lemoyne apparaissait dans une vidéo du mouvement dans laquelle il expliquait pourquoi il soutient Sens Commun. En 2015, le mouvement s'est «réjouit de la présence dans l’organigramme des Républicains de nombreuses personnalités proches du mouvement», dont le sénateur.

Au sein du gouvernement remanié, d'autres membres se sont également opposés au mariage pour tous. C'est le cas de Jacqueline Gourault, nommée ministre auprès du ministre de l’Intérieur qui a voté contre le mariage pour tous. C'est aussi le cas de Gérald Darmanin, ministre des Finances.

Contactés par BuzzFeed News, ni le secrétaire d'État, ni l'Elysée n'ont pour le moment répondu à nos sollicitations.

Assma Maad est journaliste chez BuzzFeed News France et travaille depuis Paris.

Contact Assma Maad at assma.maad@buzzfeed.com.

Got a confidential tip? Submit it here.