back to top

Karim Benzema peut rejouer avec Mathieu Valbuena en équipe de France

Du fric, du sexe, du foot et du grand n'importe quoi. On vous résume l'affaire de la sextape de Valbuena en GIFs

Posted on

On a appris vendredi 11 mars la levée partielle du contrôle judiciaire de Karim Benzema. «La cour d'appel de Versailles a confirmé la décision de la juge d'instruction qui autorise Karim Benzema à rencontrer Valbuena», a dit Me Combe, l'un de ses avocats.

Cette décision supprime «l'interdiction d'entrer en contact avec la partie civile Mathieu Valbuena, l'interdiction d'entrer en contact avec les autres mis en examen étant quant à elle maintenue».

Karim Benzema peut donc revoir Mathieu Vabuena et rejouer à ses côtés dans le cas d'un éventuel retour en équipe de France à trois mois de l'Euro qui se disputera dans l'Hexagone.

Rien compris à l'affaire? On vous résume tout depuis le début. Il était une fois le 28 septembre 1984, la naissance du petit Mathieu Valbuena. Puis 31 ans après:

Ouf pour nos yeux, l'ex-attaquant d'Auxerre est sorti libre de sa garde à vue le soir-même. Et matez un peu ce Foxtrot!

On croyait avoir tout lu, tout entendu dans cette histoire quand...

Paris Match

Sachant qu'il n'avait de toute façon pas le droit de convoquer les deux joueurs ensemble, parce qu'ils n'ont pas le droit de se voir à cause de la procédure en cours. Le seum.

Vendredi 13 novembre, on a appris que Karim Benzema avait reconnu en garde à vue la semaine dernière qu'il devait «servir d'intermédiaire» entre son ami Karim Zenati et Mathieu Valbuena.

Une semaine après, Mathieu Valbuena a été entendu au palais de justice de Versailles pendant plus de deux heures. Son avocat, Didier Domat, a expliqué à la sortie de l'audition que le joueur «était très posé, très serein».

Dans cette interview parue dans Le Monde vendredi 27 novembre, le footballeur dit qu'il est «déçu» de Karim Benzema, qu'il y a eu «un manque de respect» et qu'il a «l’impression de me faire prendre pour un con.»

L'international français parle de «gros malentendu». Il ajoute aussi que «ce n'était que de l'aide, je n'avais rien d'autre derrière la tête, (pas) de chantage ou d'argent.»

Suivez-nous sur Facebook et Twitter!

Assma Maad est journaliste chez BuzzFeed News France et travaille depuis Paris.

Contact Assma Maad at assma.maad@buzzfeed.com.

Got a confidential tip? Submit it here.