back to top

Comment «Elle» et «Madame Figaro» ont créé une polémique sur les tenues de Brigitte Macron à partir de rien

Pour les deux magazines, les vêtements de la première dame auraient été décriés dans les médias du monde entier... la preuve par UN journal roumain dont la citation a été tronquée.

Publié le

Emmanuel et Brigitte Macron ont effectué en début de semaine un déplacement officiel à New York, aux États-Unis. L'occasion pour plusieurs sites français, et notamment ceux dits féminins, de commenter la garde-robe de la première dame. Le 21 septembre, plusieurs articles ont été publiés en ligne expliquant que le look de Brigitte Macron a divisé dans la presse internationale.

Pour Madame Figaro, «les jupes courtes de Brigitte Macron à New York divisent la presse internationale». Du côté d'Elle, c'est «une robe qui fait polémique à travers le monde». Pour 20 minutes, «la robe de Brigitte Macron à New York a de nouveau été très commentée». On s'attend alors à lire une revue de presse étrangère dans laquelle le style vestimentaire de l'épouse du chef de l'État serait critiqué aux quatre coins de la planète. Sauf que ce n'est pas le cas. Loin de là.


Commençons par Madame Figaro. L'article affirme que les tenues de la première dame «suscitent de nombreuses réactions». Parmi ces réactions figurent les qualificatifs «trop court» et «vulgaire». On peut y lire que «visiblement son style dérange». Problème, on ne retrouve nulle part les articles étrangers qui ont utilisés ces qualificatifs.

Quand on parcourt le reste de l'article, là encore il y a de quoi s'interroger. Le début parle surtout du déplacement du couple aux États-Unis. On lit tout de même que l'ex-professeure de français a «un style auquel la première dame nous a habitués... mais avec lequel la presse étrangère était peut-être moins familiarisée». Le site féminin partage alors deux tweets en français qui critiquent la tenue de Brigitte Macron mais qui n'a aucun rapport avec la presse internationale.

Il faut attendre le 3e paragraphe pour trouver la revue de presse promise dans le titre. Or, il n'en est rien. Madame Figaro extrait une citation de la version roumaine du site people OK!, qui qualifie Brigitte Macron d’«une des premières dames les plus controversées, à cause de la différence d'âge dans son couple, mais aussi en raison de son style vestimentaire parfois inapproprié pour une femme de 64 ans». Or, la citation n'est pas complète, comme on le découvre dans sa version intégrale et consultable ici. On lit qu'elle est «une des premières dames les plus controversées, à cause de la différence d'âge dans son couple, mais aussi en raison de son style vestimentaire parfois inapproprié pour une femme de 64 ans disent certains». Puis OK! continue en écrivant :«Mais pour elle, les vêtements ne prennent pas d'âge, elle ose même montrer ses jambes dans des robes ou des jupes au-dessus du genou.»

Madame Figaro poursuit sa «revue de presse étrangère» en écrivant que «d'autres supports pointaient du doigt une robe "provocante"». On ne sait pas de quels supports parle l'auteure car la phrase s'arrête là, sans lien pour nous diriger vers ces «supports». Enfin, l'article cite «le journal britannique The Observer», (qui est en fait un site américain) pour équilibrer les choses et dire que malgré tout, «les remarques ne sont pas toutes désobligeantes».

Publicité

Du côté du magazine Elle, on ne titre pas sur les médias étrangers, même si c'est en réalité l'angle de l'article publié également le 21 septembre (Elle a publié à 9 heures du matin, mais il n'y a pas l'heure de la publication pour Madame Figaro). Il est intitulé «Brigitte Macron : une robe qui fait polémique à travers le monde». Cette fois-ci, le texte est plus court, deux paragraphes en l'occurence. Comme au Figaro, le site écrit que le tenue de la première dame aurait été qualifiée de «provocante» et «trop courte». Et là encore, on ne sait pas d'où sont extraits ces termes, si ce n'est de «certains médias internationaux».

Le magazine féminin poursuit en écrivant que «d'autres [médias] s'en prennent à l'âge de Brigitte Macron», et en citant à son tour la version roumaine du magazine Ok!. Et une fois encore la citation n'est pas complète, elle a même un sens quelque peu différent, puisque Elle rapporte: «Une première dame controversée "en raison de son style vestimentaire non conforme, […] qui ose montrer ses jambes"». En fin d'article, Elle cite The Independent et The Observer, sans pour autant renvoyer vers leurs articles, pour expliquer qu'ils ont pris la défense du look de Brigitte Macron.

Troisième et dernier exemple avec 20 minutes, qui consacre à son tour le 21 septembre un article d'une dizaine de lignes sur la robe «de nouveau très commentée» de Brigitte Macron. À une différence près, le site ne parle pas en son nom et reprend l'article d'Elle qui «a établi une petite revue de presse sur le sujet». Et voici ce qu'on y lit :

«Le magazine féminin comptabilise les médias étrangers contre, notamment le "Ok!" roumain, apprend-on, qui parlerait d’une première dame "controversée". Et il y a les pour, comme "The Independent" qui remercie notamment Brigitte Macron d’avoir "amené l’élégance à la française à New York".»

Contactées par BuzzFeed News, les auteures des articles de Madame Figaro et Elle n'ont pas encore répondu à nos sollicitations.

Assma Maad est journaliste chez BuzzFeed News France et travaille depuis Paris.

Contact Assma Maad at assma.maad@buzzfeed.com.

Got a confidential tip? Submit it here.

Sponsorisé