Attention aux informations fausses et non confirmées sur l’attaque des Champs-Élysées

Non, il n’y a pas eu «d’autres violences dans Paris».

Une attaque à l’arme automatique a tué un policier et en a blessé grièvement un autre sur l’avenue des Champs-Élysées, à Paris.

Christian Hartmann / Reuters

L’attentat a été revendiquée par l’organisation État islamique dans les heures qui ont suivi. L’identité de l’assaillant, qui a été tué, ou de complices éventuels, n’a pas été officialisée. La section antiterroriste du parquet de Paris a ouvert une enquête.

Comme toujours dans ces cas-là, attention aux nombreuses fausses infos ou infos non vérifiées qui circulent. En voici quelques-unes:

1. Sur France 2, François Fillon a parlé «d’autres violences dans Paris» alors que le ministère de l’Intérieur a dit qu’il n’y avait eu aucun autre événement.

2. Ce tweet du maire du 4e arrondissement de Paris Christophe Girard, qu’il a supprimé ensuite, semble faire un lien conspirationniste entre l’attentat et Vladimir Poutine. Daech a revendiqué l’attaque.

3. Plusieurs publications ont fait état de fausses victimes. L’attaque a tué un policier, blessé grièvement un autre. Un autre policier et une touriste ont été légèrement touchés.

Mon amie à disparu pendant la fusillade et ne réponds plus au appels :'( RT svp #ChampsElysees #Sos #Disparition

— R3TR0_0 (@Retr0_JVC)

4. Même si le procureur de Paris François Molins a déclaré que les autorités connaissaient le nom de l’assaillant, il n’a pas été rendu public dans l’immédiatet plusieurs noms circulent, sur Twitter et dans certains médias, sans confirmation officielle.

L’organisation État islamique, qui a revendiqué l’attaque dans la nuit, affirme qu’elle a été conduite par une personne dont le nom de guerre est Abu Youssef Al-Belgiki.

Même les sources policières anonymes sont à prendre avec des pincettes. Récemment, ce sont de telles sources qui ont donné lieu au «faux suspect» de l’attaque de Québec.

Vendredi matin, le ministère de l’Intérieur a indiqué qu’une enquête était menée sur un homme signalé par la Belgique. Pierre-Henri Brandet, porte-parole du ministère, a déclaré qu’il était «trop tôt» pour déterminer un éventuel lien entre cet homme et l’attaque.

Check out more articles on BuzzFeed.com!

Assma Maad est journaliste chez BuzzFeed News France et travaille depuis Paris.
Contact Assma Maad at assma.maad@buzzfeed.com.
Jules Darmanin est journaliste chez BuzzFeed News France et travaille depuis Paris.
Contact Jules Darmanin at Jules.Darmanin@buzzfeed.com.
Got a confidential tip? Submit it here.
 
 
Le buzz du moment