back to top

Pénurie d'essence: attention aux fausses informations

Nicolas Dupont-Aignan qui dit que toutes les stations-service du Loir-et-Cher sont fermées, c'est faux.

Publié le

Depuis quelques jours, la contestation contre la loi Travail a atteint les stations-service. La CGT pétrole a appelé à une grève consistant à bloquer les raffineries et à ne pas livrer le carburant. Et plusieurs fausses informations ont circulé à ce sujet.

Publicité

Dans un tweet posté le 25 mai, Nicolas Dupont-Aignan, le président de Debout la France et candidat à l'élection présidentielle de 2017 se trouve devant une station-service dans le Loir-et-Cher. Et selon lui, «toutes les stations-service sont fermées.»

"Ca va mieux !" #Hollande est le seul à le croire ! Stations à sec dans le Loir-et-Cher ! #penurie #LoiTravail

Sauf que c'est faux. Libération a appelé diverses stations du département et plusieurs d'entre elles sont ouvertes.

«Les stations du Leclerc de Romorantin, du Super U de Saint-Aignan (ça ne s'invente pas), des Leclerc de Blois et Vendôme, la station Total de Saint-Ouen, sont toutes ouvertes et ont tous les carburants... La station de l'Intermarché de Vendôme est ouverte aussi, et a de tout sauf du sans plomb 98. Quant à la station Total de La Motte Beuvron, elle est ouverte, mais à sec de gasoil classique», écrit Libération.

Comme l'a repéré France Info, une fausse affiche censée avoir été placardée sur une station-service Total des Invalides, à Paris, indique que le carburant est réservé aux députés et au gouvernement.

Publicité

Non, il n'y a pas de pompe à essence à Paris réservée au gouvernement et aux députés https://t.co/aFpJ8uNaVX

L'internaute @GregInfoA2balle est à l'origine de ce montage. «Il dit qu'il a voulu faire une blague, cette affiche est donc fausse», indique France Info avant de préciser que cette fausse affiche est un détournement d'une vraie affichette placardée dans une station E.Leclerc en Bretagne.

Non visiblement c'est un fake @MamanOverbookee @rakidd @Total (photo via @moha_ddict)

Cet article a paru le 24 mai dans L'Écho de la boucle. Il s'agit en fait d'un site parodique à l'instar du Gorafi. Donc c'est totalement fictif.

Non, l'Alsace n'est pas touchée par la pénurie d'essence.

Facebook: gendarmerie67

Le compte Facebook de la gendarmerie du Bas-Rhin a posté le 24 mai un message alarmant qui prévient que «la pénurie de carburant commence peu à peu à faire rage». Sauf que, comme l'explique Rue 89 Strasbourg, «en Alsace, les hydrocarbures sont importés par voie fluviale et viennent des Pays-Bas ou d'Allemagne. La pénurie d'essence n'est donc pas à craindre dans les deux départements.»

D'ailleurs, le lendemain, la gendarmerie du Bas-Rhin a reconnu avoir relayé de fausses informations et a retiré son post original.

Ce post sera mis à jour régulièrement.

Assma Maad est journaliste chez BuzzFeed News France et travaille depuis Paris.

Contact Assma Maad at assma.maad@buzzfeed.com.

Got a confidential tip? Submit it here.

Sponsorisé