back to top

On a causé films d'horreur avec Alexandre Aja et Grégory Levasseur

À l'occasion de la sortie de Pyramide, leur nouveau film, on a parlé au duo français de ce qui les terrifie le plus.

Publié le

Grégory Levasseur et Alexandre Aja sont les deux Français qui se cachent derrière des classiques de l'horreur comme Haute Tension ou le remake de La Colline a des Yeux. Leur nouveau film, Pyramide, sort en salles ce mercredi.

On y suit un petit groupe d'égyptologues et de journalistes qui se retrouvent enfermés... dans une pyramide. Un film d'horreur assez classique (difficile d'éviter les traditionnels jump scares, qui consistent à faire sursauter avec de la musique forte), mais efficace, qui monte vite en tension et parvient à instaurer quelques moments d'angoisse très réussis, notamment grâce à l'utilisation de plans larges inquiétants.

Publicité

Alexandre Aja: «Je pense que je serais un très mauvais survivor. Je me poserais trop de questions, je resterais enfermé au mauvais endroit. Si j'étais avec Greg peut-être que je réussirais à m'en sortir. C'est aussi pour ça que ce type de films nous intéresse, c'est l'exploration de "et si ça vous arrivait, qu'est-ce que vous feriez".»

Publicité
BuzzFeed France

Grégory Levasseur: «Qu'il arrive un accident à mes enfants. [...] Quand on fait des films d'horreur et qu'on a des enfants, c'est terrible, parce qu'on imagine toujours le pire dans toutes les situations.»

Alexandre Aja: «Demain. C'est la peur du lendemain, de ce qu'il va se passer après. [...] C'est un peu le principe des films d'horreur, en imaginant le pire, on se prépare au pire et on exorcise un peu ses peurs.»

Publicité
Publicité

«Quel est le film qui vous a traumatisé?»

Alexandre Aja: «Shining, je l'ai vu très tôt, par accident, je devais avoir 7 ou 8 ans. Ça m'a paralysé de peur, je pouvais pas avancer les deux mètres qui me séparaient de la télé pour arrêter le magnétoscope (oui à l'époque c'était des magnétoscopes).»

Grégory Levasseur: «Massacre à la tronçonneuse, je vois pas d'équivalent dans le côté poisseux, réaliste, dégueu, tout ça fait de manière brillante. [...] C'est impossible d'atteindre ce niveau.»

Publicité

Alexandre Aja: «Le personnage de Sigourney Weaver est vraiment un des personnages de survival les plus aboutis et les plus intéressants à suivre à travers la franchise des Alien. [...] Ça reste toujours un exemple pour nous quand on essaie d'écrire un personnage.»

Publicité

Voici la bande-annonce de Pyramide, en salles en ce moment:

Voir cette vidéo sur YouTube

youtube.com

Anaïs Bordages est journaliste co-responsable de Meufs chez BuzzFeed France et travaille depuis Paris

Contact Anais Bordages at anais.bordages@buzzfeed.com.

Got a confidential tip? Submit it here.