back to top

11 graphiques qui piquent les yeux pour tout piger au premier tour des législatives

Les électeurs de Le Pen et Mélenchon se sont moins déplacés que les autres. À Paris, Emmanuel Macron a tout raflé.

Publié le

1. Certes La République en marche (LRM) sort gagnante du premier tour des législatives.

BuzzFeed News

2. Mais le (vrai) gagnant... C'est l'abstention.

Depuis 2002, les élections législatives ont lieu après l'élection présidentielle; l'abstention ne cesse de croître.
BuzzFeed News

Depuis 2002, les élections législatives ont lieu après l'élection présidentielle; l'abstention ne cesse de croître.

3. Parmi ces abstentionnistes: beaucoup de jeunes.

BuzzFeed News

4. Les électeurs frontistes et insoumis se sont moins déplacés que les autres.

5. C'est d'ailleurs le FN qui a le plus perdu de voix entre le premier tour de la présidentielle et les législatives: 4 millions.

Effondrement du FN (plus de 4,5 millions de voix perdues), de la FI (-3,9 millions *en comptant de PCF*) et de la d… https://t.co/35zCepp2YN

6. TOUS les candidats de LRM ou du MoDem sont qualifiés au deuxième tour... sauf dans 19 circonscriptions.

Principalement dans le Nord, en Corse et à La Réunion.
BuzzFeed News

Principalement dans le Nord, en Corse et à La Réunion.

7. On projette autour de 400 parlementaires pour LRM, mais c'est un chiffre en trompe l'œil.

BuzzFeed News

8. La vague est passée sur Paris: alors qu'elle était traditionnellement divisée entre gauche et droite, LRM l'emporte PARTOUT!

9. La vague a emporté 10 anciens ministres du gouvernement Cazeneuve... 8 autres sont qualifiés pour le second tour.

BuzzFeed News

10. La vague a emporté plein de monde: 100 députés socialistes sortants et candidats à nouveau ont été éliminés dès le premier tour.

Les personnalités battues au 1er tour des #legislatives2017 #AFP par @AFPgraphics

11. 223 députés sortants restent qualifiés pour le second tour...

france info

Sur près de 577 députés, ils étaient 345 à se représenter et 122 se sont fait éliminer dès le premier tour, comme le montre franceinfo en un GIF.

La suite, c'est dimanche prochain, la vague n'a pas fini de charrier des anciens élus...

Jean-Jacques Urvoas est l'ancien ministre de la justice socialiste, il est en difficulté face à un candidat LRM dans sa circonscription.

À gauche comme à droite...

Gilles Boyer, juppéiste et candidat LR dans les Hauts-de-Seine, est en très mauvaise posture face à son rival LRM.

12. N'oublions pas cependant une chose : pendant ce premier tour s'est joué une partie du financement des partis pour les cinq prochaines années.

En métropole, les partis qui dépassent 1% dans plus de 50 circonscription peuvent toucher un financement. Mais le montant dépend du taux de femmes qu'ils présentent... De quoi se préparer pour les prochaines élections législatives, dans cinq ans (si tout va bien).

En métropole, les partis qui dépassent 1% dans plus de 50 circonscription peuvent toucher un financement. Mais le montant dépend du taux de femmes qu'ils présentent... De quoi se préparer pour les prochaines élections législatives, dans cinq ans (si tout va bien).

Journaliste

Contact Alexandre Léchenet at alphoenixnet@gmail.com.

Got a confidential tip? Submit it here.