back to top

Ce test de Facebook ressemble beaucoup à Snapchat

Après Instagram, Facebook!

Publié le

Facebook devrait payer Snapchat pour son département recherche et développement... Pour la deuxième fois cette semaine, l'entreprise lance une nouvelle fonctionnalité qui copie ce qui est au cœur de l'expérience de son concurrent.

À partir de ce vendredi, au Brésil et au Canada, Facebook commence à tester à un écran d'accueil qui met l'accent sur l'appareil photo et ressemble à l'écran que vous voyez en ouvrant Snapchat. Les habitants du Brésil et du Canada verront l'appareil photo prendre environ la moitié de leur écran, à la place du champ pour écrire un message. Comme sur Snapchat, la nouvelle fonctionnalité de Facebook aura des filtres qui peuvent modifier ce que vous filmez ou photographiez.

Facebook espère étendre cette fonction au reste du monde, selon l'accueil qu'elle reçoit dans les deux pays tests.

Tout ça quelques jours seulement après qu'Instagram –propriété de Facebook– a lancé sa propre version des Snapchat Stories. Instagram Stories (ça ne s'invente pas) est presque une copie carbone de Snapchat: vous postez des photos et des vidéos que l'appli fait défiler dans l'ordre chronologique et supprime après environ un jour. Ce n'est pas une coïncidence. Le PDG d'Instagram Kevin Systrom a admis que les Instagram Stories étaient «inspirées» de Snapchat.

«Si on veut que ça soit plus simple pour les gens de partager des images et des vidéos sur Facebook, il faut qu'on rende le fait de partager des images et des vidéos sur Facebook vraiment simple», a dit Sachin Monga à BuzzFeed News. «Notre boulot, c'est non seulement de rendre ça facile, mais aussi de donner aux gens les outils qu'ils souhaitent pour améliorer leurs histoires.»

Selon des articles que Facebook refuse de nier ou confirmer, le réseau social fait face à une baisse de partage original sur sa plateforme. Copier Snapchat est une façon de lutter contre ce déclin, et ça a de bonnes chances de fonctionner. Ouvrir Facebook sur l'appareil photo rend en effet plus simple de partager images et vidéos, les contenus les plus populaires sur le réseau. Et faire baisser la qualité générale des contenus postés sur Facebook, ça devrait également décomplexer les gens sur leurs partages. Dans la même veine que les Stories Instagram, l'idée est d'encourager les utilisateurs à poster selfies et photos avec des filtres au lieu de ne poster que leurs meilleures photos.

Ces changements indiquent aussi un mouvement général dans le monde des réseaux sociaux vers plus de contenus «authentiques»: les trucs marrants, bizarres, spontanés qui donnaient toute leur magie aux réseaux sociaux à leurs débuts. En se formalisant, des plateformes comme Facebook et Twitter ont perdu cette magie, au cœur d'autres plateformes comme Snapchat.

L'inspiration va dans les deux sens. En juillet, Snapchat a ajouté sa fonctionnalité «Memories», qui a sacrifié une partie de son authenticité et spontanéité pour donner à son appli la possibilité instagrammesque d'ajouter d'anciennes photos et vidéos aux Stories.

Facebook et Twitter essayent tous les deux d'apporter plus de contenu brut sur leurs plateformes via la vidéo en direct. «On a construit cette grande plateforme technologique pour permettre aux gens de communiquer de la façon la plus personnelle, émotionnelle, honnête et authentique qui soit», a dit Mark Zuckerberg à BuzzFeed News au moment du lancement des vidéos live. Mais Facebook n'atteindra pas ses objectifs avec uniquement des vidéos en direct.

À quel point Facebook a-t-il peur de Snapchat? «Snapchat a été très bon pour accompagner l'évolution du texte vers les photos, nous répond Sachin Monga. Et je pense qu'il faut qu'on soit très bons nous aussi.»

Alex Kantrowitz is a senior technology reporter for BuzzFeed News and is based in San Francisco. He reports on social and communications.

Contact Alex Kantrowitz at alex.kantrowitz@buzzfeed.com.

Got a confidential tip? Submit it here.

Sponsorisé