back to top

La leçon de littérature ratée de Nicolas Sarkozy

L'ex-président, qui dénonçait la réforme du collège, a dit mardi soir dans un discours avoir relu 1793 de Victor Hugo, alors que le livre s'appelle Quatre-vingt-treize.

Publié le

Nicolas Sarkozy était en meeting lundi soir à Pavillon-sous-Bois, en Seine-Saint-Denis. Son compte Twitter, qui relayait le discours de l'ex-chef de l'Etat en direct, a publié ce message:

"Je relisais ce magnifique livre de Victor Hugo, 1793. L'école fut la 1ere décision dans la République." #NSpavillons #LesRépublicains

Une déclaration dont Nicolas Sarkozy aurait pu se passer: d'abord, le livre en question ne s'appelle pas 1793, mais Quatre-vingt-treize (ou Quatreving-Treize dans son édition originale)

Contacté par BuzzFeed France, un responsable de la communication de l'UMP précise que le tweet retranscrit fidèlement la parole du président de son parti.

«Oui, Nicolas Sarkozy a bien prononcé cette phrase telle qu'elle a été tweetée ensuite», nous explique-t-on. L'erreur incombe donc bien à l'orateur et pas à la personne chargée des réseaux sociaux.

En plus de l'erreur sur le titre, Nicolas Sarkozy se trompe lorsqu'il affirme que l'école aurait était la «première décision dans la République», comme l'ont remarqué plusieurs observateurs.

Le plus bizarre dans le tweet de NS, c'est la deuxième phrase : "L'école fut la 1ere décision dans la République." Ca n'a aucun sens.

La «vraie» première décision dans la République c'était d'abolir la royauté, note un journaliste du Monde.

Sa première décision fut d'abolir la royauté, le 21/9/92. Le comité d'instruction publique, c'était en octobre https://t.co/B1P4g8lxbh

Ce n'est pas la première fois que Nicolas Sarkozy se prend les pieds dans le tapis en évoquant des références historiques ou culturelles.

En 2011, il avait évoqué un certains «Roland Barthesse» en parlant du sémiologue Roland Barthes. «Pensait-il à Yann Barthès ou à Fabien Barthez?», s'était amusé Le Monde à l'époque.

Frédéric Lefebvre, lui, avait confondu en 2011 Zadig, de Voltaire, avec la marque de prêt-à-porter Zadig & Voltaire.

Marie de Gandt, l'une des «plumes» de Nicolas Sarkozy à l'Elysée, racontait d'ailleurs en 2013 pour La Vie quelques fails de l'ex-président.

Voir cette vidéo sur YouTube

youtube.com

Certains ont donc profité de ce faux pas du chef de l'Etat pour eux aussi partager leurs souvenirs de lecture... approximatifs, sous le hashtag #TweeteCommeSarko, utilisé plus de 3500 fois ce mardi.

Qui n'a jamais lu «À la Recherche du pain perdu»?

Je relisais ce magnifique livre de Proust, "La Recherche du pain perdu" #TweeteCommeSarko

Ou bien les «Particules alimentaires»?

Je relisais ce magnifique livre de Michel Houellebecq : Les particules alimentaires. #TweetCommeSarko #TweeteCommeSarko

Qui a soif de lecture devrait se tourner vers «1664» d'Orwell.

Pour les amateurs, je suggère « 1664 » de George Orwell #TweetecommeSarko

Le pire étant de n'avoir jamais eu l'occasion de découvrir le formidable Tarte aux truffes.

Je relisais ce magnifique livre de Molière : la tarte aux truffes #TweetecommeSarko

Cela n'empêche pas de relever que tout le monde n'a pas forcément lu Quatre-vingt-treize.

Si je lis Twitter, je dois être un inculte, j’ai jamais lu « Quatrevingt-treize » de Victor Hugo.

Adrien Sénécat est journaliste chez BuzzFeed News France et travaille depuis Paris.

Contact Adrien Sénécat at adrien.senecat@buzzfeed.com.

Got a confidential tip? Submit it here.