back to top

Que font ces ados rivés sur leur téléphone au musée?

Michel Onfray s'en prend aux incultes qui préféreraient fixer leur portable plutôt que d'apprécier l'art. Mais il est peut-être allé un peu vite en besogne.

Publié le

Que font ces adolescents scotchés à leurs téléphones au lieu de contempler les oeuvres d'art qui s'offrent à eux?

C'est Michel Onfray qui a partagé cette photo sur Twitter dimanche soir. On y voit des élèves qui semblent ignorer la célèbre Ronde de nuit de Rembrandt, exposée au Rijksmuseum d'Amsterdam. «Sans commentaire», ironise le philosophe.

Son message, retweeté par près de 1000 internautes, suscite un vif débat sur Twitter.

Certains y voient un signe de la décadence de notre société, parce que notre jeunesse préfèrerait jouer à Candy Crush plutôt que de regarder des chefs d'oeuvre.

@lsmntr @michelonfray c'est vrai , sortis de la télé réalité et de leurs tweets , ils s'ennuient de tout

D'autres sont convaincus que les adolescents en question utilisaient leur téléphone dans un cadre pédagogique. Ils soulignent notamment que le musée hollandais propose une application mobile pour profiter au mieux de l'exposition.

@michelonfray L'appli Musée sur smartphone commente l'oeuvre et permet de répondre aux questions du prof. Vous devriez essayer.

.@michelonfray on ne peut rien déduire de cette photo. Ils se renseignent peut-être sur l'auteur, complètent leurs connaissances en ligne.

En fait, on ne sait pas ce que ces ados trafiquent sur leur portable.

Vérifications faites, l'image n'est pas récente. Avant d'être importé en France par l'entremise de Michel Onfray, la photo a suscité ces derniers mois des débats similaires dans les blogosphères anglaise et hispanique notamment.

L'auteur du cliché lui-même n'est pas très clair.

Gijsbert van der Wal, qui a posté l'image sur Flickr le 27 novembre dernier, ne tranche pas entre les deux versions. Il estime simplement «qu'une bonne application de musée devrait diriger l'attention de l'utilisateur du téléphone sur les oeuvres qui sont exposées. Les enfants dans cette photographie n'ont pas levé les yeux, ils ont juste fixé leurs mobiles».

«Presque tous les élèves fixaient leur téléphone ou celui d'un camarade», explique notamment Gisjbert van der Wal. Mais il semble ne pas s'être demandé ce que les élèves faisaient sur leur téléphone.
Flickr: gijsvanderwal / Via Flickr: gijsvanderwal

«Presque tous les élèves fixaient leur téléphone ou celui d'un camarade», explique notamment Gisjbert van der Wal. Mais il semble ne pas s'être demandé ce que les élèves faisaient sur leur téléphone.

Reste que la manière qu'a Michel Onfray d'amener le débat est réductrice, voire trompeuse.

Le philosophe, qui aime comparer internet à une «zone de non-droit», suggère que les nouvelles technologies seraient exclusivement négatives. Alors que de nombreux internautes tiennent à rappeler qu'il est tout à fait possible d'utiliser son téléphone de manière constructive dans le cadre d'apprentissages ou de visites de musées.

Et d'autres photos qui circulent sur les réseaux sociaux racontent des histoires beaucoup moins apocalyptiques.

Par exemple, ce selfie devant un Rembrandt.

Selfie with a...selfie?? Rembrandt and Portraiture throwback. @Centre_ArtHist

Ou ces adolescents attentifs et qui se prennent en photo dans le musée.

Creo que hay que ser justo! Me pasan dos fotos más de los chicos en el museo (dcha.) que también hay que mostrar.

Sur Twitter, ce photographe a partagé d'autres photos d'enfants au même musée. On ne sait pas s'il s'agit de la même classe ou non, mais les clichés montrent que les adolescents peuvent aussi utiliser leur smartphone à bon escient.

Adrien Sénécat est journaliste chez BuzzFeed News France et travaille depuis Paris.

Contact Adrien Sénécat at adrien.senecat@buzzfeed.com.

Got a confidential tip? Submit it here.