back to top

Cette femme a déchiré sa carte d’électeur sur Facebook et d'autres l'imitent

Ces vidéos font des centaines de milliers de vues sur Facebook ces derniers jours. Démago?

Publié le

C'est évidemment un geste purement symbolique puisqu'il est possible de voter sans sa carte d'électeur.

La première vidéo de cette série a été publiée le 30 octobre 2015 par l'internaute Dominique Béroud. Elle a été vue plus de 700.000 fois une semaine.

Facebook: video.php
Publicité

Contactée par BuzzFeed France, Dominique Béroud n'a pas donné suite à nos sollicitations pour l'heure.

«Ce qu'il faudrait c'est qu'on soit tous des petits grains de sable et puis qu'on arrête de voter», lance Dominique Béroud dans sa vidéo.

«Il faudrait que tout le monde se mobilise et qu'on arrête de mettre au pouvoir des escrocs.»

Un message qui a séduit de nombreux internautes, qui l'ont félicitée dans les commentaires...

Publicité

... ou l'ont carrément imitée par la suite.

Frédéric Tabary, un entrepreneur architecte d'intérieur, a publié le 2 novembre cette vidéo dans la même veine, vue plus de 300.000 fois, où il dit en avoir marre que «des trous du cul nous représentent».

Publicité

Contacté par BuzzFeed France, cet homme qui a voté pour François Mitterrand en 1981 et Nicolas Sarkozy en 2007 explique en avoir assez des responsables politiques français:

«On nous prend pour des cons, on vit en oligarchie. Qu'est-ce qui ferait bouger les choses? Descendre dans la rue? Non. Il faut choquer les gens pour les motiver et leur faire écouter Étienne Chouard. Il a tout compris.»

Enseignant célèbre pour son combat pour le «non» au référendum de 2005, Étienne Chouard dénonce les «1% qui se gavent» de «l'oligarchie» et milite sur internet pour l'avénement d'une nouvelle Constitution, qui serait écrite par les citoyens.

Ses théories sont néanmoins controversées: Étienne Chouard se revendique apolitique, mais il est pour le moins complaisant avec certaines figures d'extrême droite. En novembre 2014, il qualifiait Alain Soral de «résistant» dans L'Express.

Pour Frédéric Tabary, il faut faire la «révolution médiatique» et «les réseaux sociaux sont un contre-pouvoir».

Il s'étonne même d'avoir été contacté par BuzzFeed car «tous les journalistes sont tenus par les couilles par leur patron.»

Publicité

L'entrepreneur dit désormais espérer que ce «geste fort» de détruire sa carte d'électeur permettra de sensibiliser un maximum de monde aux thèses d'Étienne Chouard, dans l'espoir d'arriver au jour de la «bascule» où le système s'effondrera.

«On est une dizaine à avoir posté des vidéos et on a plus d'un million de vues en quelques jours. Imaginez si on est 500 à le faire demain...»

Un raisonnement loin de convaincre l'ensemble des internautes, qui le jugent inopérant...

Suivez-nous sur Facebook et Twitter.

Adrien Sénécat est journaliste chez BuzzFeed News France et travaille depuis Paris.

Contact Adrien Sénécat at adrien.senecat@buzzfeed.com.

Got a confidential tip? Submit it here.