back to top

Comment un terroriste présumé a été arrêté par hasard à Paris

Il se serait tiré dessus avant d'appeler les secours, ce qui a permis de retrouver son arsenal de guerre, raconte Le Monde.

Publié le

Un homme soupçonné de préparer un projet «imminent» d'«attentat» à Paris a été arrêté dimanche.

C'est ce qu'a annoncé ce mercredi sur Itélé le ministre de l'Intérieur Bernard Cazeneuve. Le terroriste présumé projetait d'attaquer «une ou deux églises», selon le ministre. Cet homme, qui a été placé en garde à vue, avait des «velléités de départ en Syrie» et des armes ont été retrouvées dans sa voiture et à son domicile. La police a retrouvé tout un «arsenal composé notamment de plusieurs armes de guerre, d'armes de poing, de munitions, de gilets pare-balle et de matériel informatique et de téléphonie», a ajouté Bernard Cazeneuve.

Il ne s'agit pas d'une arrestation programmée mais d'une coïncidence étonnante.

«Tout commence par un banal appel au SAMU, dimanche matin, peu avant 9 heures, raconte Le Monde. Un homme, blessé par balle dans une rue du 13e arrondissement de Paris, affirme avoir été agressé et perdre beaucoup de sang. Sur place, le SAMU appelle la police, comme il se doit en cas de blessure par arme», détaille le quotidien.

C'est là que les policiers ont fait une découverte qui contredit complètement la piste de l'«agression»

En suivant les traces de sang, ils sont remontés jusqu'à la voiture du blessé -l'intéressé a reconnu par la suite qu'il s'agissait bien de la sienne. Ils y ont découvert une partie de l'«arsenal» évoqué par Bernard Cazeneuve, selon Le Monde: «Kalachnikov, arme de poing, gilet pare-balles, munitions et gyrophare». Le reste sera retrouvé dans l'appartement de cet étudiant en informatique algérien connu des services de renseignement, dans le 13e arrondissement de Paris.

Un lien a vite été établi entre cette arrestation et le meurtre inexpliqué d'une femme à Villejuif dimanche.

Les enquêteurs ont fait le lien avec la mort d'Aurélie Châtelain, abattue de trois balles et retrouvée dans sa voiture . Les enquêteurs pensent que le terroriste présumé a essayé de voler le véhicule de la jeune femme, pour une raison inconnue. «Il se serait alors tiré une balle par inadvertance», selon Le Monde, qui précise que l'ADN de l'homme, qui s'est rendu à Villejuif dimanche matin, a été retrouvé dans la voiture de la jeune femme.

Un scénario à la fois surprenant et glaçant.

Adrien Sénécat est journaliste chez BuzzFeed News France et travaille depuis Paris.

Contact Adrien Sénécat at adrien.senecat@buzzfeed.com.

Got a confidential tip? Submit it here.

Sponsorisé