back to top

15 raisons de ne jamais dire: «Je ne suis pas raciste, mais...»

Marche aussi avec: «Je ne suis pas homophobe, mais...»

Publié le

Nadine Morano en 2012 après sa défaite aux législatives. Campagne pendant laquelle l'humoriste Gérald Dahan l'avait piégée en se faisant passer pour le FN Louis Aliot et à qui Nadine Morano s'était adressée sur un ton très amical. Elle avait alors accusé les médias de la présenter comme raciste en l'associant au FN.

Publicité

Le commentateur Thierry Roland avait dit cette phrase lors d'un quart de finale de la Coupe du monde de football en 1986, . Il avait après avoir demandé à Jean-Michel Larqué: «Ne croyez-vous pas qu'il y a autre chose qu'un arbitre tunisien pour arbitrer un match de cette importance?»

Jean-Paul Guerlain en 2012, au sujet de ses propos sur les «nègres» et des menaces de boycott de ses parfums.

Publicité

André Valentin, élu UMP de Gussainville, en 2009, qui se défendait après des propos anti-immigration.

Jean-Marie Le Pen en 2014 sur BFM TV, après ses propos controversés sur Patrick Bruel et la «fournée».

Michel Sardou, en 2014, défendait l'entraîneur de football Willy Sagnol, critiqué pour des propos sur le «joueur typique africain», «puissant sur un terrain».

Publicité

Gilbert Collard, en mars 2015, répondait aux accusations de racisme du député PS Carlos Da Silva.

Christine Boutin, en 2014, revenait dans la revue Charles sur les accusations d'homophobie dont elle fait régulièrement l'objet pour ses propos.

Publicité

Philippe Moisescot conseiller municipal de Levallois-Perret du parti Les Républicains, se défendait après avoir partagé un dessin raciste.

Donald Trump, en septembre 2015, au sujet de l'immigration.

Chantal Clamer, candidate FN aux départementales 2015, se défendait après des tweets homophobes et islamophobes. Elle précisait aussi avoir des «amis musulmans».

Publicité

Voici comment Alain Soral se défend d'être antisémite dans le livre Dialogues désaccordés.

Voici comment Dieudonné se défendait d'être antisémite en janvier 2015 lors de l'ouverture de son procès pour provocation à la haine raciale et injure à l'encontre du journaliste Patrick Cohen.

Christian Vanneste, ex-UMP, se défendait auprès du site d'extrême droite TV Libertés, qui l'interrogeait sur ses propos contestés, en juillet 2015.

Theo Francken, secrétaire d'État belge à l'Asile et à la Migration, se défendait fin 2014 au sujet de ses propos où il estimait que certaines diasporas avaient plus de «plus-value» que d'autres.

Adrien Sénécat est journaliste chez BuzzFeed News France et travaille depuis Paris.

Contact Adrien Sénécat at adrien.senecat@buzzfeed.com.

Assma Maad est journaliste chez BuzzFeed News France et travaille depuis Paris.

Contact Assma Maad at assma.maad@buzzfeed.com.

David Perrotin est journaliste société chez BuzzFeed News France et travaille depuis Paris. Il écrit notamment sur les sujets liés aux discriminations.

Contact David Perrotin at david.perrotin@buzzfeed.com.

Got a confidential tip? Submit it here.

Sponsorisé