back to top

Les sites les plus touchants à visiter du Royaume-Uni

Y compris un vrai château de contes de fées

Posted on

1. Postman’s Park : Londres, Angleterre

dilettantiquity (CC BY-SA 2.0) / Via flic.kr

Le Postman’s Park abrite le Watts Memorial to Heroic Self-Sacrifice, un mémorial construit en 1900 pour rendre hommage aux gens ordinaires morts en sauvant des vies humaines. Si vous avez envie d’une petite ballade, le parc est seulement à quelques minutes à pied de la station de métro St. Paul.

2. Galloway Forest Park : Dumfries and Galloway, Ecosse

Courtesy of Galloway Forest Park

Le Galloway Forest Park a l’un des ciels les plus clairs d’Europe. C’est aussi l’un des seuls lieux où vous pouvez voir des milliers d’étoiles, et même la voie lactée, sans l’aide d’un télescope.

Le Galloway Park porte le titre de Dark Sky Park, décerné par la Dark-Sky Association. Des astronomes ont créé l’association en 1988 pour protéger les ciels nocturnes contre la pollution lumineuse, pour les générations actuelles ou futures.

3. Jane Austen’s House Museum : Hampshire, Angleterre

Ian Stedman (CC BY-ND 2.0) / Via flic.kr

Jane Austen a passé les huit dernières années de sa vie dans ce cottage du Hampshire jusqu’en 1817.

Lorsque le cottage fut mis en vente en 1947, la société Jane Austen lança un appel public et le cottage fut acheté par Mr. T.E. Carpenter. Cet homme formidable transforma la maison en musée dédié à la vie et à l’œuvre de Jane Austen. Carpenter ouvrit la maison au public en 1949 en mémoire de son fils mort en 1944.

4. The Animals in War Memorial (Le mémorial aux animaux de guerre) : Londres, Angleterre

WestportWiki (CC BY-SA 3.0) / Via commons.wikimedia.org

Ce monument est un hommage touchant à tous les animaux qui ont servi au côté des forces britanniques, du Commonwealth et des alliés durant les guerres du XXe siècle.

Information émouvante concernant ce mémorial : suite à un appel national, le grand public, les organismes de bienfaisance et les entreprises ont permis de recueillir des fonds à hauteur de 2 millions de livres nécessaires pour sa construction.

5. Le château d’Hever : Kent, Angleterre

Charlesdrakew (Public Domain) / Via commons.wikimedia.org

Le château d’Hever fut la maison d’enfance d’Anne Boleyn, où elle fut bannie après être tombée amoureuse d’un noble (Henri VIII les empêcha de se marier). Quelques années plus tard, Henri tomba amoureux d’Anne, envoya des lettres à son intention au château, et ils finirent par se marier. Cela eut pour conséquence le départ du roi de l’église catholique et la création de l’église anglicane.

6. Greyfriars Bobby : Edimbourg, Ecosse

mrbrocks (CC BY 2.0) / Via flic.kr

Greyfriars Bobby est une statue à Edimbourg érigée en mémoire d’un chien fidèle, un Skye Terrier nommé Bobby. Lorsque son maître John Gray mourut en 1858, Bobby refusa de quitter la tombe de son maître, même pour un moment. A cette époque, les chiens étaient interdits dans les cimetières, mais l’histoire de Bobby émut les gens du quartier qui lui construisirent un abri et se rallièrent à sa cause pour qu’il reste. Cela peut paraître incroyable, mais il veilla sur la tombe durant quatorze années, ne la quittant que pour aller chercher de la nourriture.

Bobby resta sur la tombe jusqu’à sa mort en 1872, à l’âge de 16 ans. Il fut enterré dans la même tombe que Gray, dans le cimetière de Greyfriars que vous pouvez également visiter aujourd’hui.

7. The Pankhurst Centre : Manchester, Angleterre

Kurt Adkins (CC BY-SA 3.0) / Via commons.wikimedia.org

Emmeline Pankhurst et sa famille ont vécu au numéro 62 de la Nelson Street pendant plus de huit ans, lieu qui abrita également la première réunion des suffragettes en 1903.

Lorsqu’il fut décidé que la maison allait être démolie en 1979, plusieurs groupes de femmes protestèrent, et la maison fut louée au Pankhurst Trust. Ils démarrèrent les travaux de rénovation en 1984, et s’assurèrent que des femmes étaient recrutées pour ce projet. Le centre ouvrit ses portes en 1987 à la date anniversaire de la première réunion des suffragettes. Ce Centre est non seulement un musée incroyable à visiter, mais il fait également office de centre communautaire pour femmes.

8. Bevis Marks Synagogue : Londres, Angleterre

Emmanuel DYAN (CC BY 2.0) / Via flic.kr

Bevis Marks est non seulement la plus vieille synagogue du Royaume Uni, mais elle est également marquée par une histoire mouvementée.

La synagogue était habituellement un lieu central où l’on traitait des problèmes juifs liés à l’individu et à la congrégation dans le monde. Elle est par exemple venue en aide à Moïse de Paz âgé de 7 ans après qu’il se soit sauvé de Gibraltar en 1777 alors qu’on voulait le forcer à se convertir. Elle a été le cœur de la communauté juive séfarade à Londres durant plus d’un siècle, et ses services et traditions ont toujours cours aujourd’hui.

9. Ulster American Folk Park: Omagh, Irlande du Nord

Greg Clarke (CC BY 2.0) / Via flic.kr

L’Ulster American Folk Park est un musée en plein air racontant trois siècles de l’émigration irlandaise en Amérique. Il montre de quelle manière le peuple irlandais est parti pour l’Amérique pendant et après la grande famine à la recherche d’une vie meilleure et pour rejoindre des parents qui avaient émigré un peu plus tôt au XIXe siècle.

Pour vous donner un aperçu très intéressant du style de vie des familles locales, vous aurez également l’occasion de déguster des plats traditionnels des pionniers américains et irlandais, dont le fameux soda bread et la tarte à la citrouille. Et tout cela au nom de l’histoire, bien entendu.

10. Le château Coch : Tongwynlais, Pays de Galles

potamos photography (CC BY-ND 2.0) / Via flic.kr

Au XIXe siècle, le Château Coch était une bâtisse qui tombait en ruines jusqu’à ce que l’architecte William Burges intervienne pour en faire un véritable château de contes de fées. Il ne négligea rien : le château a un pont-levis et tout ce qu’il faut.

Lorsque Burges mourut en 1881, ses collègues continuèrent à travailler sur le château durant encore 10 ans pour que son projet devienne réalité. Si vous avez envie de vous retrouver dans les pages d’un conte de fées, n’hésitez pas à vous offrir une visite au château.

Qui aurait dit que la Grande-Bretagne abritait des sites aussi incroyables ? Pour découvrir encore plus de lieux bouleversants, rendez-vous sur le site VisitBritain.