back to top

L'édition russe de Maxim a publié une liste de «gays qu'on pardonne»

Freddie Mercury et Jean Marais font partie d'une liste de stars à qui le magazine a «pardonné» leur orientation sexuelle. C'était «un article humoristique», a réagi le rédacteur en chef.

Publié le

Dans un article titré «Des homos qu'on respecte», l'édition russe du magazine Maxim a «pardonné» leur orientation sexuelle à une liste d'acteurs, auteurs et musiciens .

«Nous, hommes, ne considérons pas que les hommes qui aiment les hommes sont des hommes. Telle est la règle», écrit l'introduction de l'article. «Mais il y a des exceptions. Il y a des gays qui ont gagné notre respect et le droit de rester de vrais hommes à nos yeux».

Ces «exceptions» incluent les acteurs Ian McKellen et Neil Patrick Harris, à qui le magazine a «pardonné» leur orientation sexuelle grâce aux rôles qu'ils ont joué.

«On n'était pas sûrs d'inclure Neil Patrick Harris dans la liste –après tout, il a déclaré être un "homo heureux" en 2006. Mais sa performance en tant que Barney Stinson dans la série How I Met Your Mother ne nous a pas laissés indifférents», écrit l'article. «Il est impossible de ne pas respecter quelqu'un qui a élevé la chasse aux femmes au rang d'art, qui a systématisé toutes les astuces et techniques et créé le "Bro Code". Même si c'était juste dans un rôle, quel jeu d'acteur!»

Meneur de Queen, le chanteur Freddie Mercury «nous a apportés tellement de joie, on est prêts à tout lui pardonner», poursuit l'article.

Геи, которых мы уважаем Есть геи, которые заслужили право остаться в наших глазах мужиками. https://t.co/kjhFeOOYXb

Le comédien britannique Stephen Fry est présenté comme «la preuve vivante qu'on peut être à la fois ouvertement gay et être une personne de bon sens».


L'acteur français Jean Marais fait également partie de la liste, le magazine écrivant: «c'est un peu dommage qu'il soit gay vu son apparence masculine et son corps sportif. En plus il a surtout joué des personnes courageuses: des chevaliers, des capitaines, des aventuriers avec des principes. Et il faisait toutes ses cascades lui-même, sans cascadeurs».


Des lecteurs ont critiqué l'article dans les commentaires et sur Twitter.

«Ces gays doivent pisser de l'eau bouillante sur le fait qu'ils ont GAGNÉ votre respect, espèce de torchon de merde.»

@ru_maximonline эти геи, должно быть, ссут сейчас кипятком от того, что ЗАСЛУЖИЛИ ваше уважения, жёлтая газетёночка.

Un des journalistes de l'édition russe de Maxim s'est défendu à BuzzFeed News le 26 novembre: «notre position est clairement formulée dans l'introduction de l'article». «C'est un article humoristique. On le dit dedans», précise le rédacteur en chef de l'édition russe de Maxim, Alexander Malenkov, au Russian News Service le 30 novembre.

Il n'est écrit à aucun moment dans l'article qu'il doit être compris comme une parodie. Le magazine a mis à jour l'article en ajoutant un lien dans son introduction sur le mot «gays», renvoyant sur un article de 2013 à propos de l'homosexualité.

«Gays, homosexuels, sodomites, pédés – quels mots les Russes n'emploient-ils pas pour décrire ces créatures étranges et amusantes?», demande l'introduction de l'article en lien. «D'où viennent-ils, pourquoi sont-ils comme ça et est-il vrai que les gays se reproduisent avec l'aide de la tolérance?»

En 2013, la Russie a instauré une loi contre la «propagande de relations sexuelles non-traditionnelles» auprès des mineurs.

«Nous sommes profondément dérangés par l'article dans Maxim Russia et le condamnons totalement», a déclaré un porte-parole de Maxim à BuzzFeed News par mail. «Cela s'oppose entièrement aux valeurs de Maxim aux Etats-Unis.»

Aux États-Unis, Maxim est publié par Biglari Holdings. L'édition russe est publiée par Hearst Shkulev Media, qui publie également les éditions russes de Marie Claire et Elle.

Contactés par BuzzFeed News, Hearst et Hearst Shkulev Media n'ont pas encore répondu.

Suivez-nous sur Twitter et Facebook:

Contact Victor Stepanov at victor.stepanov@buzzfeed.com.

Susie Armitage is the Global Managing Editor and is based in New York.

Contact Susie Armitage at susie.armitage@buzzfeed.com.

Got a confidential tip? Submit it here.